questions-réponses Articles

Taux de devise change euro dollar en baisse sur forex pour les exportateurs en France

L'euro et le dollar sont en plein deal spéculatif sur les marchés financiers pour le plus grand malheur des fabricants, industriels exportateurs ou importateurs ?

Le taux de conversion entre l'euro et le dollar us n'a jamais fait autant trembler les calculatrices des entreprises exportatrices ou importatrices de marchandises.

La spéculation sur le marché des changes bat son plein. Le taux de change euro/dollar connaît des soubresauts incroyables laissant à penser que des spéculateurs (investisseurs ? ) s'activent sur le forex. On rappelle que le forex (foreign exchange online) est une bourse des monnaies où des cambistes du monde entier achètent et vendent des devises en ligne.

Les sociétés exportatrices en France ont bien accueilli la baisse de l’euro mais elles jugent que cela n’est pas assez pour faire face à la récession économique ainsi que la baisse de leurs commandes commerciales.

La monnaie commune européenne (l’euro) se monnaie à 1,30$ relativement à 1,60 $ le mois de juillet passé, ce qui fait une baisse importante de la valeur de la devise. La crise financière et économique a eu raison de la solidité de l'euro face au dollar. La prévision d'une dure récession économique n'est pas étranger à la chute de la monnaie unique de la zone euro.

Une bonne nouvelle pour les entreprises exportatrices car la baisse de l’euro fait chuter fortement le prix des matières premières, pétrole, gaz…qui sont à la base de fabrication de tous les produits manufacturés.

Avec cette baisse de la devise euro face au dollar americain, certaines entreprises d'export pensent hausser leur chiffre d'affaire et leurs ventes.

Il faut aussi remarquer que cela un avantage pour les exportateurs français qui reviennent en force sur le marché de l’exportation.

Selon le responsable de CNCC (Comité National des Conseillers du Commerce) l’avantage de cette baisse revient aux fabricants/concessionnaires dans l’aéronautique et l’automobile car ils sont ceux qui subissent fortement la variation des monnaies (euro et dollar).

Mais il faut savoir que la baisse de l’euro ne se fera pas immédiatement sentir sur les exportations.

Cela est du à la crise financière (bourse, immobilier et crédit) qui commence à avoir de sérieux impacts sur l’économie française, la menaçant d'un ralentissement sévère.

Même s'il est vrai que l’annonce de la baisse de l’euro est une petite bouffée d’air pour les exportateurs français cependant elle ne tombe pas au bon moment.

Et pour cause la demande sur le marché international est à l'effondrement.

Néanmoins il faut reconnaitre que c’est déjà un avantage que l’euro baisse mais faudrait‐il encore que les sociétés exportatrices aient des commandes.…



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).