Définition coût du crédit

Traiter sa dette : toutes les infos

Quelle est la signification du coût du crédit ?

Définition : le coût du crédit correspond aux intérêts financiers et aux frais de dossier qu’un emprunteur doit à un créancier suite à une souscription d’un prêt d’argent.

Un échéancier est adressé à l’emprunteur afin qu’il puisse prévoir le paiement de chaque mensualité ou échéance.

Le coût global du crédit inclut généralement le taux d’intérêt appliqué, les frais de dossier et l’assurance de prêt.

Il faut ajouter, parfois, les frais de notaire, les frais d’inscription hypothécaire et l’assurance de cautionnement.

Si un emprunteur passe par un courtier, il faudra également ajouter les frais de courtage.

L’offre préalable de prêt indique généralement toutes ces données, et l’emprunteur à un délai de réflexion avant de s’engager.

Vous pouvez calculer le coût du crédit le module de calculette de crédit.

Lire : taux TAEG et TAEA.

Conseils pratiques sur la consommation de prêt d’argent

Consommez durablement avec connaissance des causes et des effets. Comment emprunter avec intelligence et réflexion ?

Chaque euro prêté par une banque ou un établissement de crédit doit être pris au sérieux. Ainsi, on évite les problèmes d’argent ou les défauts de paiement (défaillances, impayés) par la suite.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas consommer ou ne pas souscrire à des crédits pour concrétiser des rêves et projets personnels ; le faire, si nécessaire, avec raison.

Crédit et débit : comment avoir du crédit sans les soucis financiers ?

Réalisez ses projets personnels est un objectif stimulant et motivant. A quoi sert de travailler si l’on ne peut pas profiter de son argent ?

Le recours au crédit à la consommation avec une société de financement est une option afin d’amortir le coût des biens et services.

Toutefois, il est conseillé de maintenir un taux d’endettement inférieur à 40 % ou 50 % – suivant son niveau de revenu fixe – pour éviter les situations de surendettement.

Même si l’idéal reste l’acquisition au comptant mais cela ne peut pas toujours être possible.

Cependant, il faut trouver une solution financière à la mesure de ses moyens avec un organisme au juste prix, sans que les intérêts de remboursement soient trop lourds.

Les sociétés financières en ligne commercialisant des taux variables ou révisables non capés sont à éviter.

Ceux qui vendent des cartes de crédits revolving avec un taux avoisinant les 20 % (proches du taux d’usure) sont également à éviter, si possible.

Une réponse de principe prend quelques minutes sur Internet.

Facilité de paiement des banques de dépôts et de réseaux

Le déblocage des fonds d’argent met entre 24 h et 48 h suivant la banque prêteuse, une fois passé le délai de réflexion légal (14 jours).

La simulation sur le Web doit toujours être gratuite et sans engagement. Avec l’avènement des nouvelles technologies d’information, les démarches administratives sont plus rapides, simples et efficaces.

Les établissements de crédit proposent de financer toutes sortes de projet individuel : achat d’un véhicule, moto, bateau, caravane, investissement travaux, projet de départ en vacances au soleil ou au ski, trésorerie d’argent non affectée, acquisition de meubles…

Un contrat de prêt doit être signé : avant tout engagement, la banque doit préciser toutes les informations utiles et indispensables comme le taux TAEG appliqué, le tarif de l’assurance invalidité, les frais de dossier, le coût du crédit, les conditions d’obtention et de remboursement, le délai de paiement des mensualités, le montant précis des échéances mensuelles…

Agences de crédits ou courtage en ligne pour le meilleur taux?

Les organismes de crédits conso sont nombreux et un comparatif des offres doit être fait par l’emprunteur et le co-emprunteur.

Vous avez une liberté de choix : prenez toujours le temps de la réflexion, calculez votre taux d’endettement et votre capacité de rembourser les sommes d’argent prêtées… par le biais d’une calculette gratuite.

Le bon sens du particulier et la prudence doivent être de mise lorsque l’on signe un papier de crédit, qui deviendra une créance ou dette à restituer par la suite.

Lorsqu’on choisit un emprunt, ce n’est pas un gain d’argent mais une charge supplémentaire à payer aux créanciers.

Le client-souscripteur devient un consommateur-débiteur.

Il est vrai que le crédit est un service payant utile puisqu’il permet de conserver ses économies ou placements financiers.

Par exemple, l’achat dune automobile neuve ou d’occasion avec un crédit à la consommation permet à une famille de ne pas casser leur épargne en livret A, leur assurance-vie, leur placement en Bourse…

L’emprunt auto : le crédit le plus utile et populaire en France

Sur le Web, des simulateurs de crédits auto sont disponibles et les réponses d’acceptation ou de refus s’obtiennent à une vitesse incroyable, anonymement.

Malgré tous les atouts du net, il n’y a pas de solutions miracles ou d’offres mirobolantes gratuites : la prudence est de mise si vous rencontrez des propositions trop alléchantes.

Crédit immobilier : l’investissement le plus lourd d’engagements

Le souscription à un crédit immobilier est une décision importante dans une existence : elle se prend souvent une ou deux fois.

Les montants d’argent prêtés sont bien plus élevés qu’un simple crédit personnel.

Le coût du crédit immobilier est généralement très élevé.

Et pour cause, les prix immobiliers sont très élevés. Maisons, appartements ou autres logements neufs ou anciens, le tarif du m² est devenu chaud, voire brûlant.

Investir dans la pierre, pour les primo-accédants à la propriété ou les investisseurs déjà propriétaires de leur bien immobilier est une décision lourde d’engagements dans la durée et est devenu un luxe.

Pourtant, l’habitation principale ou secondaire n’a jamais été aussi populaire et recherchée par les ménages.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé de bien choisir le lieu d’habitation, le prix, les conditions du crédit immobilier (avec ou sans garantie d’hypothèque?), sa banque ou son courtier…

Dans la majorité des cas de financement, ce sont les grandes banques connues du grand public qui financent. Les filiales sont mises en avant pour vendre les produits.

Financement de travaux : rénover, décorer et aménager sans trop de dettes

Pour les propriétaires immobiliers, ils peuvent réaliser des travaux de rénovation, de création, de modification, de réparation, d’agrandissement pour l’amélioration de l’habitat et du lieu de vie.

Les crédits travaux peuvent concerner toutes sortes d’idées pour la maison et l’appartement : équipement de confort ; extension de la véranda ; travaux de toitures ; ravalement ; création d’un ascenseur (syndic de co-propriété) ; changement de cuisine équipée ; réfection d’une salle de bains ; décoration de chambres à coucher d’enfants ; construction d’une piscine ou d’un abri-jardin ; installation de matériel d’énergie solaire ou éolienne ; spa-hammam ; balnéo ; jacuzzi…

Un emprunt travaux peut finaliser tous les désirs et envies de confort pour améliorer les conditions de vie en évitant de s’endetter déraisonnablement.

Qui peut bénéficier des crédits bancaires ?

En théorie, toutes les classes sociales qui ont les moyens de restituer l’argent aux créanciers comme les fonctionnaires de l’état, les agents hospitaliers, les professions libérales, les artisans ou commerçants, les gérants de société ou PME, les salariés du privé en contrat CDI…

Certaines banques acceptent de faire crédit à des employés en intérim ou en contrat de travail CDD-CNE s’ils justifient d’une certaine ancienneté.

Les personnes au chômage touchant les allocations sociales ou le RSA sont, en général, refoulées des emprunts bancaires, à moins d’un conjoint ou d’une caution ayant des revenus réguliers.

En effet, la capacité de remboursement est un critère essentiel dont l’évaluation se réalise par la mesure des revenus récurrents et suffisants, le niveau de dettes, la qualité de l’employeur, etc.

Quelles sont les dépenses inutiles et comment économiser de l’argent ?

Faire des économies : toutes les infos

Comment éliminer les dépenses inutiles pour mieux économiser de l’argent ?

Ils existent les petites économies sur les dépenses de consommation (charges variables), et les économies importantes sur le long terme sur les charges fixes.

Pour une personne ayant des besoins importants d’économiser de l’argent ou de réduire ses dépenses, les charges fixes et variables doivent être alors révisées.

Voici une liste des conseils usuels et utiles :

  • se contenter des dépenses alimentaires de base, hygiéniques et pharmaceutiques ;
  • déménager pour un loyer plus modeste pour un locataire ;
  • vendre son auto pour, à la fois, rembourser l’éventuel prêt auto et pour réduire les dépenses (essence, assurance auto, carte grise, parking, réparations, révisions, etc.) ;
  • vendre son bien immobilier, si une personne est propriétaire, pour rembourser le prêt immobilier et les autres dettes, et se contenter d’une location à loyer modéré ;
  • changer les dépenses bancaires pour un simple livret A ;
  • vendre des biens de valeur pour rembourser les dettes ;
  • etc.

Avant d’entreprendre toutes ces actions, il est conseillé de consulter une association d’aides aux personnes en difficultés financières ou un professionnel tel qu’un notaire. En fonction de vos problématiques précises, ils pourront émettre des recommandations personnalisées.

Ces actions deviennent pleinement efficaces si le consommateur s’y tient sur le long terme et qu’il essaye dans le même moment d’augmenter régulièrement ses revenus.

Surendettement passif

Dettes,  Interdit bancaire,  Surendettement : toutes les infos

Le surendettement est un endettement excessif dû à des dettes et crédits à la consommation contractés auprès d’organismes de crédits à la conso ou des banques : revolving, réserve d’argent, immobilier…

Le surendettement passif est lié aux accidents de la vie, comme le chômage, un décès, une maladie ou un divorce a contrario du surendettement actif.

Le surendettement passif est une expression utilisée par les commissions de surendettement et la Banque de France pour catégoriser une situation – comprendre et analyser les causes.

C’est le fait de subir un événement négatif imprévu empêchant de rembourser les mensualités de crédit et les diverses dettes.

Sur une vie, la probabilité de ce type d’événements est malheureusement forte.

Il est possible d’anticiper l’événement en intégrant ce facteur dans la gestion financière quotidienne – épargne ; assurance-vie ; réduction du train de vie ; dépenses raisonnables ; évitement des comportements à risque ; assurances ; prise en compte des attentes de l’autre ou du créancier ; etc.

Autrement dit, l’adoption d’une attitude raisonnable et responsable le plus tôt possible réduit la probabilité de survenance de difficultés financières ou hausse la probabilité de protection (impact et conséquence réduits).

Un rachat de prêts ou le dépôt d’un dossier de surendettement – selon le cas – sont des méthodes classiques pour élaborer une solution financière efficace ; solution en aval (après l’événement) et pas en amont (avant l’événement).

Données à retenir

  • 190.000 dossiers de surendettement sont déposés chaque année en moyenne auprès de la commission de la Banque de France ;
  • 40 % de l’endettement est constitué de crédits de consommation en moyenne selon un article de Les Echos ;
  • 48,3 % des personnes surendettées figurent dans la tranche d’âge 35-54 ans selon une étude de la Banque de France publiée par la radio RCI ;
  • 40.000 euros représente la dette moyenne par dossier de surendettement (incluant l’immobilier) et à 29.000 euros hors dette immobilière.

Quels conseils concrets et quelles banques spécialisées pour la reprise de prêts ?

Prêt hypothécaire : qui contacter ?

Dans cet article, nous évoquerons comment éviter et de quelle façon aménager les surplus de mensualités de crédits.

Des méthodes simples peuvent aider à résoudre les problèmes.

Nous indiquerons les banques de détail pouvant reprendre les crédits.

Les solutions financières pour lutter contre les mensualités de crédits trop fortes sont :

  1. une croissance des revenus mensuels ;
  2. une baisse des dépenses ;
  3. la réduction du nombre d’emprunt ;
  4. la vente de biens de valeur pour rembourser intégralement des petits crédits ;
  5. les méthodes de consolidation des finances personnelles que l’on nomme sous différente formule suivant la typologie des dettes : le rachat de crédit immobilier, le regroupement de prêt à la consommation, la restructuration d’emprunt personnel, un refinancement de dettes ;
  6. le dépôt d’un dossier de surendettement à la Banque de France.

La renégociation du seul prêt immobilier permet de réduire à la fois la facture en intérêts bancaires et en poids de la mensualité.

Si le capital est élevé, un point réduit en taux d’intérêt peut faire réduire la charge financière de plusieurs milliers d’euros.

Pourquoi les emprunteurs ont tout intérêt à honorer les mensualités ?

Tout d’abord, il est naturel de respecter un engagement auprès de toute entité ou particulier qui a confiée une part de confiance.

En cas de mensualités successives impayées, les banques procèdent par étape :

Il semble que tout particulier ne souhaite pas vivre ce type de procédure.

Comment éviter ce cas de figure ?

Opter pour une clause de report de mensualité et souscrire à une assurance de prêt contre la baisse des revenus sont deux points essentiels. Le dernier point peut être inutile pour la fonction publique.

Se fixer un barème de dépenses mensuelles et ne pas dépasser un taux d’endettement précis.

Quelles sont les banques spécialisées dans le rachat des crédits et des créances ?

Définition : le rachat des crédits n’est qu’un transfert d’un ensemble d’engagement financier à centraliser en un seul centre financier.

Toutes les banques de détail sont à même de pouvoir gérer la reprise des crédits d’un usager de banque. 

Explications du fonctionnement 

Les crédits à la consommation dont les créances impayées seront regroupés en une seule offre de prêt lissée sur le temps.

S’il existe un prêt immobilier, il pourra également se voir réviser un allongement de la durée sur le tableau d’amortissement.

Le rachat de crédits bancaires, lorsque c’est fonctionnel, est une alternative au surendettement des finances personnelles pour les propriétaires et les locataires.

On peut citer les établissements bancaires suivants : Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas, Crédit du Nord, Crédit Mutuel, HSBC, la Caisse d’épargne, la Banque Postale et la Banque Populaire.

Plus l’emprunteur, au premier contact, aura un plan de solvabilité opérationnel déjà bien constitué, plus la probabilité de reprise des crédits sera forte.

Qu’est-ce qu’un plan de solvabilité opérationnel ?

La lucidité manifeste de l’emprunteur face à ses finances personnelles via un dossier simple à comprendre fera augmenter l’indice de confiance de tout interlocuteur bancaire.

Ce document devra :

  1. cartographier des crédits en cours, les revenus mensuels et le taux d’endettement ;
  2. démontrer qu’une reprise des crédits intègre une zone de confort, en termes de risque d’insolvabilité, pour le prêteur ;
  3. les garanties hypothécaires et toute éventuelle caution solidaire

L’augmentation préalable des revenus (augmentation salariale, second emploi) et la baisse drastique des dépenses durant 3 mois successifs avant le dépôt d’une demande de rachat des crédits sont deux préalables nécessaires.

Aucun impayé de mensualité, de découvert ou de rejet de prélèvement doivent y figurer.

Le taux d’endettement prévisionnel après la reprise et lissage des crédits ne doit pas dépasser 45 %.

Notre calculatrice peut vous aider à définir cette optique financière.

À part les banques, quels autres interlocuteurs peuvent aider ?

Toutes les banques sont à même de répondre aux problématiques financières et notamment quand il s’agit de financement bancaire.

Cependant, les courtiers sont des intermédiaires apportant une aide cruciale à la réalisation du dossier.

La qualité de préparation de votre dossier et la présentation sont des critères d’importance du point de vue des banques.

Les résultats du taux d’endettement avant et après le refinancement, ainsi que la confiance donnée aux revenus mensuels forment l’essentiel des indicateurs décisionnels.

Le courtier sera un conseiller mais aussi il se doit de vous proposer plusieurs offres bancaires à des taux différents.

Sans nul doute, il est préférable de toujours choisir un taux fixe ou un taux plafonné.

Il faut négocier les frais de courtage au départ du dossier et opter pour un mandat à durée limitée.

Si vous avez un problème avec votre banque, il ne faut pas hésiter à faire appel à un médiateur dont vous trouverez les coordonnées sur le site de tous les établissements bancaires ou en les recherchant sur rachatducredit.com.

Astuces : Il est possible de prendre rendez-vous avec un agent public de la Banque de France afin d’y trouver des préconisations et des solutions dans l’espace public.

L’Acpr est l’organe étatique habilité à éventuellement concilier ou sanctionner sur des litiges en défaveur des usagers bancaires ou des assurés.

Acte sous seing privé (définition)

Banque et solution : toutes les infos,  Notaire

Définition d’un acte sous seing privé ?

Un acte sous seing privé est, en immobilier, un acte privé rédigé et signé entre les parties sans l’intervention obligatoire d’un avocat, notaire ou de tout autre officier public de l’État. L’acte sous seing privé est moins juridiquement fiable qu’un acte authentique.

Exemple : un usager de banque signant une convention d’ouverture de compte bancaire ou une ouverture d’un livret d’épargne sera un acte sous seing privé. Lorsque l’on loue un contrat de location de voiture à l’aéroport, c’est également une convention commerciale signée sous seing privé.

Un acte sous seing privé peut être rédigé par un avocat, un notaire ou un huissier de justice.

Pour prouver l’authenticité de la signature, de la datation et de la pleine acceptation des clauses pour les diverses parties cocontractantes, il faudra que les actes soient signés devant un notaire ou un huissier de Justice.

Cependant, les moyens numériques d’authentification (dates, personnes, signatures) et les plateformes d’intermédiation spécialisées à ces fins contractuels font légion.

Réserver à cette seule finalité la force d’un acte notarié serait alors réduire le noble métier de notaire. Le notaire peut inclure des clauses calculées et taillées pour garantir un recouvrement par diverses moyens : cession sur rémunération, saisie sur compte, nantissement automatique des contrats d’assurance-vie, etc. Ce professionnel simplifiera le contrat pour ne laisser aucun ombrage sur l’entente de fond.

Les intervenants d’un contrat sous seing privé peuvent être des particuliers, des personnes morales, des représentants d’autorités publiques locales ou nationales.

Il est conseillé de faire rédiger ce type d’acte par un avocat, un notaire ou un juriste.

Par exemple, une reconnaissance de dette est un contrat privé – acte sous seing privé – entre un créancier et un débiteur. Il en est de même lors de l’édition d’une offre de prêt entre une banque et son client.

Lorsqu’un notaire rédige ou appose sa signature sur le document de dette ou de crédit, il s’agit d’un contrat privé. Il s’agit d’une reconnaissance de dette notariée.

L’acte sous seing privé est souvent utilisé dans les contrats entre particuliers : bail d’habitation ou commercial, location, promesse de vente ou promesse d’achat, accord et état des lieux d’un logement….

Cependant, lorsqu’un contrat engage sur un montant supérieur à 1000 euros ou sur une longue période, il vaut mieux faire rédiger par un professionnel juridique pour protéger toutes les parties.

Optimiser sa Trésorerie : réduire son train de vie

Lois et Consommation

Comment bien optimiser un budget financier ?

L’optimisation de sa trésorerie d’argent est essentielle afin de conserver un équilibre dans sa vie financière. Les situations d’endettement extrême survient souvent suite à une mauvaise gestion de son argent même si le paramètre des accidents de vie – souvent inévitables malheureusement – reste important dans le poids de nos existences.

Voici quelques astuces pour mieux maîtriser son argent et ses dépenses :

  • Réduire son train de vie ;
  • Rationaliser les charges et revenus ;
  • Optimisation de sa trésorerie d’argent ;
  • Un regroupement des assurances auto, habitation, moto, vie…chez le même assureur avec des économies d’argent possibles ;
  • Changer de mode de vie avec un changement de la manière de  consommer (acheter moins cher les « discounters », comparer les prix etc.) ;
  • Comparaison des factures d’électricité/gaz via des comparatifs de fournisseurs ;
  • Grouper ses emprunts et crédits via une solution de réaménagements de prêts immobiliers et consommation ;
  • Réduire les frais de banque et commissions bancaires.

La réduction de son train de vie est un passage obligé pour sortir des problèmes à moins de trouver des ressources complémentaires par le biais d’un travail intensif de long terme – dans la limite du possible -.

Il n’existe pas de magie ou une recette miracle pour retrouver le chemin d’une santé budgétaire saine.

Manager:Les meilleures astuces pour une forte productivité au travail

Lois et Consommation

Quels sont les meilleurs conseils pour une forte productivité dans sa vie professionnelle?

Dans un monde de business,les managers/salariés/chefs d’entreprise doivent tout optimiser au maximum pour gagner du temps et de l’argent.L’optimisation de son temps de travail/temps de repos implique une organisation sans faille de son planning journalier/mensuel.

La recherche du meilleur de soi passe une accélération du processus de productivité individuelle.

Voici les meilleurs conseils des marketers américains pour améliorer son taux de productivite:

-Ne jamais jouer à des jeux en ligne et stopper tout divertissement(jeu vidéo..)

-Travailler au moins 6 heures par jour à taux plein

-S’équiper des meilleurs outils informatiques tout en utilisant les stylos,papiers..

-Aménagement de l’espace de travail

-Avoir une connexion internet nickel

-La lecture des informations

-Ne pas s’inventer des projets professionnels sans issue

-Apprendre la délégation

-Ne pas trop parler

-Un bon système de gestion de son travail,vie personnelle…

Crédit Bail

Financement pro : toutes les infos

Le crédit bail est une technique financière dans laquelle le prêteur propose à l’emprunteur de louer un actif (auto, moto, matériel professionnel, immobilier…) accompagné d’une promesse unilatérale de vente s’activant optionnellement via un transfert de la propriété au bénéfice de  l’emprunteur à l’échéance du contrat.

Le client du crédit bail est appelé crédit-preneur.

Le crédit-bail est le plus souvent utilisé par les entreprises pour bénéficier d’une déduction dans les charges des frais de location, et de réduire la valeur des actifs détenus par l’entreprise. D’autre part, l’octroi par les banques d’un crédit bail est simplifié par la garantie de l’objet à louer puisque le prêteur en reste le propriétaire jusqu’à la fin du contrat.

Le crédit bail est donc un contrat entre un établissement de crédit et un emprunteur particulier ou professionnel avec un apport personnel plus un loyer et un taux d’intérêt.

 

 

Un comparatif de rachat de crédit peut être faite en complétant le formulaire.

Autre article: rachat crédit consommation et rachat crédit immobilier

Coût du crédit immobilier

Crédit immobilier

Le coût d’un crédit immobilier correspond à la somme d’argent payée par un emprunteur à un prêteur et à un assureur lors de la souscription de son financement affecté à l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Le coût du crédit immobilier dépend du capital emprunté, du taux d’intérêt TEG , de l’assurance de prêt et de la durée de l’emprunt.

Le coût du prêt immobilier et du rachat crédit immobilier (pour les propriétaires ayant de fortes mensualités) a augmenté plus vite que l’inflation.

Le coût du crédit immobilier a atteint un niveau inégalé en 2007.La crise immobilière du subprimes aux états-unis n’a pas eu d’influence à la baisse (à court terme) du coût du crédit et prêt immobilier.La durée des remboursements des crédits immobiliers a aussi augmenté à une moyenne de 18 années.

Le marché de l’immobilier, ancien ou neuf, résidentiel ou professionnel (bureaux…), risque d’être touché par les montées des coûts et des durées du crédit immobilier ou rachat de crédit immobilier.

Un comparatif de rachat de crédit peut être faite en complétant le formulaire en haut de cette page.

Voir également:stop aux découverts bancairesargent de poche des jeunes et rachat de crédit immobilier 30 ans,40 ans,50 ans