Surendettement et rachat de crédit La Guyane 97

En Guyane, region DOM-TOM, le taux de chô­ma­ge avoi­si­ne les 30 % des guya­nais, ce qui entraî­ne un taux de sur­en­det­te­ment aus­si éle­vé.

En Guyane, le dépôt de dos­sier de sur­en­det­te­ment a aug­men­té ces der­niè­res années. Pour atté­nuer leur per­te du pou­voir d’achat, les fran­çais de guya­ne ont eu recours aux cré­dits à la consom­ma­tion et cré­dits revol­ving (ou réser­ve d’argent) avec les orga­nis­mes de prêts faci­les accen­tuant enco­re un peu plus les dif­fi­cul­tés finan­ciè­res des guya­nais.

Le taux d’endettement (ou plu­tot de sur­en­det­te­ment) a atteint des pro­por­tions non négli­gea­bles : La Guyane vit à cré­dit, tout com­me la métro­po­le. Les par­ti­cu­liers habi­tant en guya­ne ont de plus en plus de mal à vivre avec un res­te à vivre qua­si nul cha­que mois. 

Les ban­ques tra­di­tion­nel­les encou­ra­gent cet­te sur­con­som­ma­tion des guya­nais avec l’octroi de prêt immo­bi­lier ou de cré­dit per­son­nel.

Il suf­fit de 3 fiches de paie pour obte­nir des emprunts…Le nom­bre de fichés FICP ou inter­dit ban­cai­re FCC a aus­si aug­men­té ces 2 der­niè­res années selon un rap­port de la Banque de France (via les com­mis­sions de sur­en­det­te­ment).

Une cour­te majo­ri­té de guya­nais sont pro­prié­tai­res de leur loge­ment en rési­den­ce prin­ci­pa­le (la sta­tis­ti­que de la vil­le de cayen­ne (97) est meilleu­re qu’en metro­po­le ! ) ce qui faci­li­te l’accès aux cré­dits puis­que les guya­nais peu­vent hypo­thé­quer com­me garan­tie leurs biens immo­bi­liers.

De nom­breux cour­tiers en rachat de cré­dits sont pré­sents en Guyane : vous pou­vez fai­re une simu­la­tion de regrou­pe­ment de det­tes en com­plé­tant le for­mu­lai­re en haut de cet­te page. 

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse ou participer à mettre à jour des données de l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>