questions-réponses Questions / Réponses

Subventions et aides aux agriculteurs de montagne ?

Quelle est la liste des bénéficiaires des aides et subventions agricoles dans les Hautes-Pyrénées dans le Val d'azun ? Quels sont les soutiens financiers faits aux éleveurs et agriculteurs de montagne ?

Réponse : 

Voici le lien pour obtenir des informations sur la liste des bénéficiaires des fonds européens agricoles, etc. : https://www1.telepac.agriculture.gouv.fr/telepac/tbp/accueil/accueil.action

La liste est fournie par les autorités, en application d'une directive européenne et à titre de transparence afin de créer un climat de confiance dans le cadre de la distribution des aides agricoles – à utiliser avec modération et responsabilité.

Voici le lien pour obtenir des informations sur vos surfaces agricoles et non agricoles, les aides associées, des données sur vos élevages, etc. : https://www1.telepac.agriculture.gouv.fr

Les coordonnées du service administratif Telepac sont : numéro de téléphone gratuit au 0 800 221 371 du lundi au vendredi de 8 heures à 17 heures.

Les agriculteurs peuvent également prendre contact avec les services départementaux DDT (M) /DAAF.

Concernant les agriculteurs et éleveurs de montagne, ils subissent de fortes contraintes liées aux conditions de nivellement élevé, d'irrégularités des surfaces, d'un climat sensible et de lots parcellaires discontinus – critères naturels plus rugueux comparativement aux agriculteurs et éleveurs de plaine.

Pour ces raisons, les aides et subventions agricoles européennes – PAC – intègrent ces paramètres contraignants afin d'inciter et d'encourager les activités agricoles de montagne – entretien des lieux ; maintien des traditions et du savoir-faire ; pérennité des emplois ; etc.

Chaque exploitant dispose des Droits à Paiement de Base (DPB) suivant la taille de la surface en hectares (1DPB = 1 ha) dont la déclaration est faite annuellement à la PAC – inscription au service Telepac.

Par ailleurs, il existe une seconde aide de la PAC pour les exploitants montagnards à fortes contraintes naturelles : ICHN (indemnité compensatoire aux handicaps naturels concernant les activités végétales et animales).

Certaines exploitations peuvent bénéficier d'une aide MAEC (mesures agro-environnementales et climatiques) si l'exploitant s'engage contractuellement sur 5 ans à respecter des performances environnementale et économique sur toute l'exploitation ou en partie.

La dotation aux jeunes agriculteurs (DJA) complète le dispositif.

Au-delà des soutiens, l'agriculture est avant tout une activité économique et commerciale dont la vocation, voire la passion, des exploitants est indispensable eu égard aux exigences élevées du métier.

Lire l'excellent article sur le sujet sur Supagro.fr