questions-réponses Articles

Comment devenir sociétaires/mutualistes de la BPCE, le cout des parts sociales ?

Comment devient‐on sociétaires à la BPCE et quel est le coût et le prix des parts sociales pour devenir un actionnaire ?

Pour devenir actionnaire, il suffit d'acheter des actions BPCE‐Natixis à la Bourse de Paris. Il est possible d'acheter une seule action pour être propriétaire d'une portion.

Pour devenir sociétaires ou mutualistes de la Banque populaire et de la Caisse d'épargne, il faut acquérir des parts.

Par exemple, sur les brochures d'une base régionale de la Banque Populaire, il est nécessaire de débourser au moins 170 euros pour devenir sociétaires à travers une participation de 10 parts sociales (une part sociale vaut 17 euros à cette date).

Les sociétaires des mutualistes disent oui pour le mariage des deux banques ?

La Banque BPCE vient de remplacer les organes administratifs et centraux des Banques Populaires et Caisse d'épargne. Les actifs financiers des 2 établissements de crédits seront apportés à l'ensemble BPCE.

Quelques années plus tard après ce mariage, l'entité bancaire BPCE, comportant les deux réseaux "Banque Populaire" et "Caisse d'épargne" se porte bien financièrement et économiquement.

Les deux réseaux ont gardé chacun ses marques et ses propres spécificités. L'entité BPCE n'a pas lancé tous azimuts des économies d'échelle ou des économies d'envergure.

L'organe central BPCE avance lentement et sûrement. Cependant, la révolution et l'évolution numérique vont ringardisées les agences de réseaux.

Les générations nouvelles peuvent gérer les comptes à travers les outils techniques à une portée des mains (téléphone mobile, tablette numérique etc.) et l'évolution vers les intelligences artificielles n'auront plus besoin de conseiller bancaire pour répondre aux questions financières et techniques, sans compter les explications didactiques et intuitives implantées sur les portails financiers.

Dans ce cadre évolutif, quel est l'intérêt d'un réseau sociétaire et matérialisé ? Le simple contact humain suffira‐t‐il à suffire comme argumentaire commercial dans des sociétés de plus en plus denses et paupérisées ?



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).