Report de mensualité de crédit immobilier

Existe-t-il des reports de mensualités sur le crédit immobilier du LCL, car alors actuellement, je traverse une période difficile, et je crains d’avoir des impayés ?

Divorcée de mon mari, je ne reçois plus la pension alimentaire car il est au chômage maintenant suite à la fermeture de l’usine, je ne peux plus payer la mensualité du crédit immobilier.

D’autant plus qu’une grosse dépense pour le paiement des frais annuels d’inscription dans une école d’ingénieur pour notre fille est survenue.Ce qui a mis fin à mon épargne de secours en cas de coup dur. Hors, je n’ai pas prévu les difficultés de mon ex-mari. Comment faire pour reporter la mensualité qui arrive sans épargne disponible ?

Réponse : Normalement, le report de mensualité est à inscrire en clause contractuelle au moment de la souscription du crédit immobilier.Le report de mensualité de crédit immobilier est à négocier avec votre banque. Cette option est très pratique sachant qu’un prêt immobilier se rembourse sur des longues périodes. L’utilité est forte à certaines périodes de vie : besoin d’une dépense urgente et prioritaire, période de chômage, réduction temporaire de revenus…

Dans les cas où vous ne l’avez pas en clause sur l’offre de prêt, il faudra rembourser par vos propres moyens financiers (vendre des biens personnels..) pour éviter des retards cumulatifs, la déchéance du terme et la saisie immobilière.

Une avance sur salaire ou un prêt sur salaire sont des solutions alternatives. L’aide familiale (frères/soeurs, parents, grands parents, oncles, tantes…) est largement plébiscitée par de nombreux foyers.

Un juge de l’exécution peut statuer un report de mensualité par un délai de grâce dans le cadre d’une perte de revenus (perte d’emploi de votre ex-mari).

Nizar Fassi a écrit 37329 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>