Qui est Agirc-Arrco (retraite complémentaire) ?

Qui est Agirc-Arrco ? Quels sont les services proposés par cet organisme ? Qui sont les clients concernés ? Combien coûte Agirc-Arrco ? Pourquoi les entreprises sont-elles obligées de souscrire ? À quoi sert la prévoyance ? Quel est le montant moyen d’une pension complémentaire de retraite ? Quelle est l’espérance moyenne de vie ? Comment compléter et se constituer un patrimoine pour la retraite ?

Qui est Agirc ?

Agirc est une association de loi 1901 fonctionnant sous la forme d’une fédération associative sur le territoire français dont l’objet social est la gestion des régimes de retraite de tous les salariés du secteur privé.

Agirc est l’acronyme de Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés.

Qui est Arrco ?

Arrco est une association de loi 1901 fonctionnant également sous la forme d’une fédération associative en France dont l’objet social est la gestion des régimes de retraite complémentaire des cadres salariés. Ce régime complète le régime Agirc citée ci-dessus.

Arrco est l’acronyme de Association générale des institutions de retraite des cadres.

Les deux fédérations ont fusionné sous la forme d’un groupement d’intérêt économique (GIE) à objet social – pour mutualiser les ressources et simplifier le mode de fonctionnement de la gestion des retraites complémentaires sur l’Hexagone – pour donner naissance à l’association de fédérations Agirc-Arrco dont les fonctions utilité gravitent autour de :

  1. la centralisation, l’organisation, la réglementation et le contrôle des instituts de prévoyance de retraite complémentaire sur l’Hexagone, c’est-à-dire un pilotage des associations mutualistes et des organismes de prévoyance distribuant le produit de complément retraite sur tout le territoire ;
  2. l’information au public cible sur les régimes de retraite : les salariés, les entreprises, les syndicats et les organisations étatiques.

On rappelle que la constitution d’une retraite passe sous deux formes pour les salariés du privé :

  1. le régime de base via le versement de cotisations obligatoires à un institut de prévoyance par l’entreprise/l’employeur pour le compte du salarié. La caisse de retraite comptabilise les cotisations en trimestres d’assurance retraite ;
  2. le régime complémentaire non obligatoire à travers le versement de cotisations de l’entreprise pour le compte du salarié qui se convertissent en points de retraite.

Les points alpha et bêta ci-dessus permettent de simuler et calculer la future pension de retraite d’un salarié du privé via l’addition des cotisations du régime obligatoire et du régime optionnel/complémentaire.

Au cours du temps, face à la mutation de l’économie et aux incertitudes sur les retraites, ces deux méthodes constitutives d’une retraite complémentaire ont été complétées par d’autres techniques de capitalisation telles que les assurances privées, l’assurance-vie, l’épargne privative, l’investissement immobilier locatif, la Bourse, les plans d’épargne, etc.

Car les cotisations ne suffisent plus à garantir un pouvoir d’achat suffisant pour des raisons démographiques et de transformations des besoins de la société ; il faut trouver des ressources privées complémentaires pour vivre ou survivre.

Avec quelles caisses de retraite travaillent concrètement la fédération associative Agirc-Arrco ?

L’association Agirc-Arrco délègue la gestion des retraites complémentaires à de nombreux organismes de prévoyance et de protection sociale tels que :

  1. Humanis dont j’ai réalisé le descriptif ;
  2. Malakoff-Médéric dont vous pouvez lire la présentation ;
  3. AG2R La Mondiale ;
  4. Agrica ;
  5. Audiens ;
  6. Pro BTP ;
  7. etc.

Pour réduire la charge, dans une économie complexe, Agirc-Arrco a également délégué ou sous-traité l’ensemble des recouvrements des impayés des cotisations obligatoires à l’organisme MSA (Mutualité sociale agricole) .

Quels sont les contacts de la fédération de Agirc-Arrco ?

L’adresse du siège social de GIE Agirc-Arrco est 16–18 rue Jules César 75592 Paris Cedex 12 et le numéro de téléphone est le 01.71.72.12.00.

Plus :

18, 2 millions de cotisants salariés en moyenne au régime complémentaire Arrco, le saviez-vous ?

4, 2 millions de cotisants salariés en moyenne au régime Agirc, le saviez-vous ?

16 millions de retraités disposent de pensions complémentaires Arrco-Agirc, le saviez-vous ? On comprend assez facilement qu’il y a quasiment 1 retraité pour 1 cotisant salarié… d’où le déséquilibre ou le difficile équilibre du régime de retraite par répartition et par capitalisation.

62, 5 ans est l’âge moyen de départ à la retraite, le saviez-vous ? Les hommes et les femmes partent, en moyenne, à peu près au même âge, à 6 mois près (les hommes 6 mois avant selon les statistiques de la fédération Agirc-Arrco). 

320 euros par mois est le versement moyen de la pension de retraite du régime complémentaire Arrco, le saviez-vous ?  Les hommes touchent en moyenne 398 euros par mois alors que les femmes gagnent 241 euros mensuels pour le régime complémentaire Arrco.

605 euros par mois est la pension moyenne du régime complémentaire Agirc, le saviez-vous ? Les hommes touchent moyennement 862 euros par mois alors que les femmes touchent en moyenne 347 euros par mois pour le régime complémentaire Agirc.

79 ans est l’espérance de vie moyenne des hommes en France, le saviez-vous ?

85 ans est l’espérance de vie moyenne des femmes en France, le saviez-vous ? En 1960, les hommes et les femmes  ne dépassaient pas l’âge moyen de 69 ans.

Complément : 1066 euros par mois est la pension moyenne de retraite d’un ancien salarié du privé au régime obligatoire de base s’il a réalisé une carrière complète. Cette pension moyenne de base ne tient pas compte du régime complémentaire Agirc-Arrco.

À partir de ce constat, il est aisé de déduire que les salariés du secteur privé devront trouver des ressources complémentaires pour se garantir une vie digne dans le futur, et ceci très tôt, notamment par l’intermédiaire des placements et des investissements privés et à risque.

Je recommande de continuer la lecture via l’analyse sur les placements privés.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37328 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *