questions-réponses Articles

Rachat de crédit et surendettement en Guadeloupe

Le surendettement en Guadeloupe (97) et le rachat de crédit Guadeloupe ?

En Guadeloupe, le surendettement est très présent à cause d'un chômage assez élevé, des accidents de vie ainsi qu'à une consommation de biens et de services probablement excessive.

Les plus touchés sont, de loin, les familles monoparentales ou les personnes vivant seules.

Voici quelques statistiques (des moyennes pour un aperçu, même si les chiffres évoluent légèrement au cours du temps) fournies par l'institut IEDOM :

Plus de 70 % des personnes surendettées vivent seules (des célibataires suite à une séparation, un divorce ou un veuvage). 

54 % des débiteurs surendettés de la Guadeloupe sont âgés de plus de 45 ans (seniors). 61 % des débiteurs surendettés ont un ou plusieurs enfants à charge.

48 % des débiteurs disposent de ressources financières et de revenus inférieurs à 1200 euros par mois.

17 % des personnes en surendettement perçoivent moins de 600 € par mois.

20% des particuliers en difficulté disposent de revenus supérieurs à 2.150 € mensuel.

45 % des débiteurs sont des employés d'entreprises ou de l'Etat.

Seulement 7 % se déclarant au chômage, sans profession ou sans emploi.

Les cadres de société et les professions libérales représentent tout de même près de 10 % des débiteurs.

Le rachat de crédit en Guadeloupe est présent via des courtiers ou banques spécialisés pour propriétaires et locataires.

Les guadeloupéens peuvent faire une demande de regroupement de dettes en ligne si toutefois ils disposent d'une capacité financière ou solvabilité suffisante.

La source des données statistiques provient de l'institut IEDOM, filiale de la Banque de France (institut d'émission des départements d'outre-mer qui gère les incidents bancaires, le fichier FCC, FICP, les cartes bancaires en Guadeloupe, La Guyane, La Martinique, Saint-Pierre-et-Miquelon, Mayotte). 

En Guadeloupe, les régions et villes où les banques de refinancement de dette sont présentes : Basse-Terre, Grande-Terre, La Désirade ou Marie-Galante.

Nizar Fassi a écrit 37505 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

6 commentaires en rapport avec “Rachat de crédit et surendettement en Guadeloupe

  1. amelie commente:

    Tout d'abord il faut savoir que les organismes de crédit en France métropolitaine n'interviennent pas ou ne veulent pas intervenir en Guadeloupe (c'est un constat réel).
    Je suis guadeloupéene, professionnelle de la finance il y a donc d'autres solutions qui existent et pour cela, je pourrais mieux vous conseiller et orienter car je ne sais pas si je suis autorisé sur ce site à donner des informations. 

    1. Nizar Fassi commente:

      Bonjour,

      Il est vrai que de nombreux courtiers et banques refusent d'intervenir en Guadeloupe, principalement pour des raisons de proximité géographique et de risque.

      Cependant, des banques locales et courtiers locaux proposent des services professionnels en restructuration financière.

      Si la situation financière est compromise, alors il faudra déposer un dossier de surendettement à la Banque de France ou son délégataire IEDOM.

      Bien cordialement,
      Nizar FASSI

    1. Nizar Fassi commente:

      Bonjour,

      Il est difficile, voire clairement impossible, qu'une banque ou un courtier puisse proposer un rachat de crédits sans conditions de ressources.

      Le métier d'un banquier est la gestion du risque ; pour ce faire, il analyse la capacité de remboursement et le patrimoine de l'emprunteur potentiel.

      Bien cordialement,
      Nizar FASSI

  2. roussas commente:

    je suis FICP guadeloupe. J'ai fait une demande en ligne qui a été refusée ; je souhaiterais savoir pourquoi ma demande de rachat de crédit a été refusée !

    1. Nizar Fassi commente:

      Bonjour,

      Si vous êtes inscrit sur le fichier FICP de la Banque de France – comme des millions de personnes – alors il y a un refus automatique de crédit ou de regroupement de prêts tant que la régularisation des mensualités impayées n'a pas été constatée.

      Bien cordialement,
      Nizar FASSI