Boursicoteur et trader (définition et analyse)

La défi­ni­tion de bour­si­co­teur ? Qu’est-ce qu’un tra­der ? Combien de bour­si­co­teurs en France ? Quel est le salai­re d’un tra­der ? Gagne-t-on vrai­ment en Bourse ? Quelle est la pro­ba­bi­li­té de per­dre de l’argent sur les mar­chés finan­ciers ?

Un bour­si­co­teur est une per­son­ne phy­si­que qui bour­si­co­te, c’est-à-dire une per­son­ne qui inves­tit son pro­pre argent sur les Bourses de valeurs en ama­teur – même si de nom­breux bour­si­co­teurs peu­vent se pré­ten­dre pro­fes­sion­nels par le cumul de l’expérience et un savoir-faire acquis via des étu­des théo­ri­ques et de la pra­ti­que.

Un tra­der est une per­son­ne phy­si­que tra­vaillant pour le comp­te d’une socié­té ou d’un tiers dans le but d’investir l’argent de ses clients ou de son employeur sur les mar­chés finan­ciers de maniè­re pro­fes­sion­nel­le et struc­tu­rée – ce sont des pro­fes­sion­nels dans le sens où ils sont payés pour exer­cer cet­te acti­vi­té en tant que métier.

Il exis­te deux pro­fils de bour­si­co­teurs et de tra­ders  :

  1. l’investisseur de moyen et de long ter­me ;
  2. le spé­cu­la­teur cher­chant à engen­drant à court ter­me le maxi­mum de gains.

Un bour­si­co­teur peut entre­pren­dre d’alterner les deux for­mes de pro­fils indi­qués pour en consti­tuer une stra­té­gie éla­bo­rée d’investissements diver­si­fiés.

Pour le moyen et le long ter­me, le bour­si­co­teur ou le tra­der inves­tis­sent dans le capi­tal d’une ou de plu­sieurs entre­pri­ses cotées en Bourse car ils croient en leurs fon­da­men­taux, en leurs stra­té­gies ou au poten­tiel de haus­se de valeur – créa­tion de valeur, aug­men­ta­tion du cours de l’action cotée dans le but d’en tirer une plus-value ain­si qu’une géné­ra­tion éven­tuel­le de divi­den­des annuels.

Pour le court ter­me, le bour­si­co­teur ou le tra­der achè­te des actions ou des titres finan­ciers en Bourse pour engran­ger une plus-value rapi­de dans la secon­de, la minu­te, l’heure, la jour­née, la semai­ne ou le mois.

Il s’agit de pure spé­cu­la­tion ou d’un pari basé sur un ensem­ble de don­nées ou d’émotions :

  1. une ana­ly­se tech­ni­que – ana­ly­se sur les gra­phi­ques et cour­bes ;
  2. une ana­ly­se fon­da­men­ta­le des valeurs mobi­liè­res ;
  3. une obser­va­tion de la conjonc­tu­re sec­to­riel­le ou éco­no­mi­que ;
  4. une obten­tion d’informations pri­vi­lé­giées, de rumeurs de mar­ché ou d’une judi­cieu­se anti­ci­pa­tion ;
  5. un fee­ling, une intui­tion ou une déduc­tion argumentaire/analytique.

La mise en pla­ce d’une stra­té­gie peut se consti­tuer en fonc­tion de l’actualité de l’entreprise, de l’évolution his­to­ri­que de la valeur, d’informations posi­ti­ves ou néga­ti­ves sur un sec­teur don­né et sur la série d’analyses indi­quées dans les 5 points ci-dessus.

Exemple cou­rant pra­ti­qué par les bour­si­co­teurs : un achat d’actions d’un sous-traitant coté en Bourse sui­te à une com­man­de excep­tion­nel­le au pro­fit du constructeur-donneur d’ordre. L’information a été repé­rée en lisant les fils de l’actualité finan­ciè­re et éco­no­mi­que ou en dis­sé­quant le com­mu­ni­qué de pres­se publié par l’entreprise cotée.

Plus : Les sen­ti­ments jouent une fonc­tion vita­le dans la stra­té­gie des tra­ders, des inves­tis­seurs et des bour­si­co­teurs. L’émergence de la neu­roé­co­no­mie et de la finan­ce com­por­te­men­ta­le a ouvert des pers­pec­ti­ves de com­pré­hen­sion du com­por­te­ment des agents éco­no­mi­ques sur les mar­chés – choix lié à une émo­tion, à un ins­tinct, à une per­cep­tion ou à l’exposition d’une infor­ma­tion ain­si que l’étude des biais cog­ni­tifs, des espoirs, des peurs ou des mimé­tis­mes habi­tuels.

Sachant que la scien­ce fon­da­men­ta­le et la scien­ce éco­no­mi­que n’ont pas de limi­tes, les cher­cheurs et les ingé­nieurs ont mis en pla­ce des outils sophis­ti­qués au ser­vi­ce des ban­ques, des assu­ran­ces, des puis­san­ces publi­ques et des opé­ra­teurs finan­ciers tels que :

  1. des super­cal­cu­la­teurs pour auto­ma­ti­ser l’achat d’actions et de titres finan­ciers en ligne en tenant comp­te de la moin­dre varia­tion de cours à la micro­se­con­de près ;
  2. des outils de machi­ne lear­ning et d’intelligence arti­fi­ciel­le inté­grée dans les super­cal­cu­la­teurs pour mieux ana­ly­ser et com­pren­dre les atti­tu­des des agents éco­no­mi­ques en pla­ce – par exem­ple, sous la for­me d’une simu­la­tion d’un vas­te jeu d’argent avec des mil­lions de joueurs simul­ta­nés ayant des stra­té­gies plus ou moins équi­va­len­tes. Le simu­la­teur devra créer auto­ma­ti­que­ment une stra­té­gie opti­ma­le adap­tée à la situa­tion pour opti­mi­ser les gains d’un por­te­feuille finan­cier consti­tué dans un délai d’investissement impar­ti.

Je recom­man­de d’investir en Bourse uni­que­ment si on dis­po­se d’un bon patri­moi­ne et si l’horizon d’investissement est sur le long ter­me – plus de 8 ans.

La rigueur, la luci­di­té, le réa­lis­me et la mise en pla­ce d’un pro­cess strict accom­pa­gne­ront l’investisseur dans la durée s’il veut réus­sir à gagner réel­le­ment de l’argent serei­ne­ment.

L’ouverture d’un plan d’épargne actions (PEA) res­te une solu­tion sécu­ri­san­te en évi­tant sur­tout le Forex, un mar­ché spé­cu­la­tif dans lequel le bour­si­co­teur a une pro­ba­bi­li­té de per­te à 90 % sur des bases de cal­culs esti­ma­tifs de l’AMF.

Complément :

1 mil­lion d’euros, c’est le salai­re moyen annuel d’un tra­der pro­fes­sion­nel en France, le saviez-vous ?

500.000 bour­si­co­teurs sont réper­to­riés en moyen­ne sur l’Hexagone, le saviez-vous ?

98 % des inves­tis­se­ments des bour­si­co­teurs fran­çais se concen­trent dans l’achat d’actions fran­çai­ses, le saviez-vous ?

59 ans, c’est l’âge moyen d’un inves­tis­seur actif en France, le saviez-vous ?

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

5 commentaires en rapport avec “Boursicoteur et trader (définition et analyse)

  1. amandine commente:

    Vous n’avez pas expli­quer votre situa­tion finan­ciè­re de sur­en­det­te­ment de maniè­re détailler, donc dif­fi­ci­le de vous aidez.
    Mais de maniè­re géné­ral, si vous avez plu­sieurs cré­dits, et que vous n’arrivez pas à payer les men­sua­li­tés, alors il faut fai­re un regrou­pe­ment de cré­dit.
    Vous avez sur cet­te page, une for­mu­lai­re sur lequel vous pou­vez fai­re une tel­le deman­de de refi­nan­ce­ment.

    bon cou­ra­ge !

  2. Mcrastaq commente:

    Bonjour,
    Voilà, J’ai de gros sou­cis finan­ciers. J’ai fait un dos­sier de sur­en­det­te­ment à la B.F qui est main­te­nant vali­dé, mais mal­gré tout, c’est très dur de remon­ter par fau­te de tré­so­re­rie d’avance. Est-ce que quelqu’un à déjà réus­si à avoir un rachat de prêt mal­gré son dos­sier de sur­en­det­te­ment ? Je sais que cer­tai­nes socié­tés le font, mais je n’ai pas d’adresses. Si quelqu’un à des réfé­ren­ces à mefai­re­par­ve­nir, mer­ci beau­coup d’avance. Croyez moi : je suis res­tée cet hiver 3 mois sans chauf­fa­ge avec 2 enfants, dont ma fille de 2 ans..c’est la hon­te devant mes petits J’attends vos répon­ses Merci

  3. fentino36 commente:

    Bonjour,
    Aprés une lon­gue conflit avec moi même j’ai deci­dé de lut­ter pour gagner ma vie et la vie de ma peti­te famil­le et sur­tout mes 3 petits enfants…je dois m’en sor­tir de ma situa­tion finan­ciè­re actuel. Alors là, je vou­drais fai­re un regrou­pe­ment de cré­dit de 26000 euros sur 9 ans pour envi­sa­ger un taux d’endettement de 32% voir moins. Et Je vou­drai aprés ache­ter un mai­son, voyez vous que cela est pos­si­ble ?
    Merci pour vos répon­ses

  4. warrior commente:

    Bonjour sen­dra,
    Voilà, j’ai fait der­niè­re­ment un regrou­pe­ment de cré­dit avec eux, C’est vrai que les démar­ches ont été lon­gues mais je crois que c’est par­tout pareil, (le rou­ti­ne des pro­cé­du­res admi­nis­tra­ti­ves) Apres avoir l’argent pour finan­cé vos det­tes vous allez oublier tous ces démar­ches : )Bref, j’ai réus­si ce rachat et je peux souf­fler main­te­nant.
    IL y on a bcp d’organismes qui sont serieux
    Bon cou­ra­ge

  5. sendra commente:

    bon­jour,
    Eh bien voi­là je me suis à une situa­tion finan­ciè­re jamais ima­gi­ner de l’être…j’ai
    depen­sé plus que mes besoin, donc me voi­là je court com­me une fol­le der­riè­re les
    orga­nis­mes afin d’avoir un regrou­pe­ment de prêt pour mes 3 emprunts de 16000
    euros alors, et com­me je ne suis pas res­pon­sa­ble pour reser­ver la situa­tion finan­ciè­re
    de ma famil­le (mon mari et 2 enfants) mon epoux sou­hai­tai de fai­re un pro­cés de
    divorce..c’est-ce que je ne sup­por­te pas car je l’aime…Bon bref, je vou­drais savoir si
    vous avez eu affai­re à BC Finances pour votre rachat de cré­dit. J’ai fait une deman­de
    de regrou­pe­ment de cré­dit chez eux, avez-vous eu des répon­ses posi­ti­ves ? Merci et
    bon cou­ra­ge

Laisser une réponse ou participer à mettre à jour des données de l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>