Qui rédige la convention d’indivision ?

Quelle personne est officiellement habilitée pour la rédaction d’une convention d’indivision en cas de divorce mais de conservation d’un bien immobilier en copropriété : un notaire ou un avocat ? ou bien les deux ?
D’avance, merci.

Réponse:Le notaire est adapté pour ce service.Le coût de rédaction et d’enregistrement d’une convention d’indivision s’élève à 1000 euros environ.L’office notarial de votre ville pourra réaliser un devis ou une estimation en fonction de la requête.Il est aussi possible de la faire rédiger par un avocat.

Plus : Ne pas oublier que le niveau des différents notaires varie fortement d’une officine à une autre,même si,en théorie et sur le papier,ils disposent du même diplôme et du même statut(officier ministériel).C’est comme deux joueurs de foot,l’un jouant en promotion d’honneur et l’autre en ligue des champions(même activité mais pas la même performance).

Le niveau constaté est trop trop faible et ne varie pas d’une année à une autre.La récurrence des scénarios stériles  engendre un blocage évolutif,pourtant nécessaire un environnement mouvant et hostile.L’injection d’une application formation accélérée en continu,avec des contre-applications logicielles de vérification des acquis et des compétences,est indispensable,si l’objectif final des opérations est d’ordre d’intérêt public.

Le choix d’un bon notaire,formé,compétent et expérimenté s’avère difficile,par les temps qui courent,surtout que l’ouverture d’un dialogue intelligent avec un professionnel non intelligent et têtu est toujours une action ennuyeuse(même si parfois cela peut amuser).

La convention d’indivision est surtout utilisée dans les situations de séparation de concubins,de divorce ou de succession.

Cette information a été publiée dans   notaire.
Bookmark le   lien.

Nizar Fassi a écrit 37329 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>