Qu’est-ce que la gestion déléguée et pilotée (définition) ?

Qu’est-ce que la gestion déléguée : une gestion sous mandat ? C’est quoi la gestion pilotée d’un contrat d’assurance-vie ? Combien ça coûte ? Quels sont les atouts ? Quels sont les inconvénients et les risques d’un service de gestion déléguée ?

Les gestion déléguée consiste pour une personne à donner un mandat à une autre personne compétente et habilitée dans le but de gérer tout ou en partie un patrimoine.

La personne qui délègue est dite délégante et celui qui gère le mandat de délégation est appelé déléguée.

On rappelle qu’un mandat représente un document juridique dans lequel un mandant – une personne morale ou physique – confie un pouvoir, sous certaines conditions, à un mandataire - une autre personne physique ou morale.

On parle aussi d’une sous-traitance de la gestion. Il est possible qu’une demande de procuration soit faite dans le cas d’un pilotage complet d’un portefeuille financier dans le but de sécuriser les deux parties cocontractantes.

Ce procédé est également usité dans le domaine de l’assurance - placement en assurance-vie en multisupport, etc.

Pour les placements et investissements sous mandat de gestion, le mandant confie son argent et son capital à un professionnel de la finance dont la fonction sera de :

  1. créer une stratégie ;
  2. conseiller ;
  3. arbitrer les placements ;
  4. piloter le portefeuille pour extraire du rendement.

Définition : la gestion déléguée est également appelée de la gestion sous mandat.

Par exemple, les banques privées et les conseillers en gestion de patrimoine utilisent la gestion déléguée pour le compte de leurs clients particuliers et professionnels.

Cette technique juridique s’oppose à la gestion directe. La délégation de services est un mode de gestion dans lequel la confiance doit régner entre les parties prenantes.

Plus : La gestion sous mandat est réalisée, majoritairement, de manière collective. À ne pas confondre avec la gestion privée et personnalisée dans laquelle l’individualisation gestionnaire prime.

Le prix et le coût de la gestion sous mandat varient de 0, 70 à 1 % en frais annuels suivant l’opérateur financier.

Bien évidemment, le choix de la stratégie de pilotage du portefeuille dépend du profil et de l’objectif de l’investisseur : dynamique, prudente, défensive, offensive, diversifiée, etc.

C’est à la signature du contrat ou du document de délégation que les choix stratégiques sur le portefeuille seront validés avec une évolution possible au cours du temps.

Les risques et les inconvénients d’une gestion déléguée et pilotée sont :

  1. la confiance totale accordée au gestionnaire ;
  2. une gestion collective et déshumanisée des capitaux placés ;
  3. de mauvais choix en arbitrage ;
  4. des abus dans les frais et les facturations ;
  5. des conflits d’intérêts entre les sociétés gestionnaires et les distributeurs de contrats financiers.

Je souligne que de nombreux scandales financiers – avec des pertes monstrueuses en capital pour les épargnants et investisseurs – ont émané de cette typologie de gestion, aussi bien au niveau des banques, des assureurs que d’intermédiaires et de courtiers – même s’il ne faut pas généraliser.

Il serait utile de faire attention même si le nom du gestionnaire paraît prestigieux, en focalisant son analyse sur le contenu de la proposition de valeur et non sur le package tout en vérifiant si l’offre correspond réellement à vos valeurs et projets – horizon de placement, niveau du risque, utilité du service, feeling, etc.

L’avantage principal du pilotage par un tiers se concentre autour de la tranquillité quotidienne de la gestion mais cela a toujours un prix à bien évaluer.

Je recommande de jeter un œil sur mon analyse sur les supports d’investissement ou sur les différentes classes d’actifs.

25 % de l’épargne récoltée sous mandat de gestion par les sociétés de gestion sont des fonds de placement leur appartenant, le saviez-vous ?

1 % représente les frais annuels d’une gestion pilotée en moyenne sur l’Hexagone, le saviez-vous ?

2 % correspond aux frais annuels de gestion d’une entreprise de gestion de patrimoine, le saviez-vous ?

4 % du capital placé est le prix moyen en droits d’entrée d’une gestion pilotée, le saviez-vous ?

15 % des fonds placés sont sous mandat de gestion en moyenne en France, le saviez-vous ?

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *