questions-réponses Articles

Quels sont les ingrédients de la reprise économique ?

Dans un monde bancaire, financier et économique interdépendant, il est difficile de réaliser une politique économique nationale qui puisse dépasser les difficultés exportées par les autres pays.

La conjoncture économique finira par se redresser un moment ou à un autre. La reprise économique se propagera peu à peu lorsque les états unis auront remis en marche la machine économique : confiance des ménages, confiance des chefs d'entreprises, restructuration du paysage bancaire et financier.

En France, au lieu d'adopter un plan ambitieux, on adopte un plan d'attente économique. L'argent perdu dans le bouclier fiscal, dans la sfre, dans la sncf…on devrait investir dans des centres à la pointe de la technologie. On est la nation toujours en retard sur les autres.

On tient encore sur quelques technologies : nucléaire, armement, transport, électricité, pharmacie…Ce n'est plus suffisant. Il faut des nouvelles technologies innovatrices.

Etre une nation innovatrice en matière de technologie et de service, demandent des efforts financiers importants. Le centre de l'économie doit être la recherche de nouvelle technologie, et pas uniquement dans les universités et les écoles d'ingénieurs.

Il faut faire appel à un élan national, et donner plus de mérite aux chercheurs et entrepreneurs : améliorer l'aspect fiscal pour les entrepreneurs (le statut d'auto entrepreneur n'est pas suffisant) et améliorer l'aspect social (un cadre en cdi obtient un crédit immobilier plus facilement qu'un entrepreneur). Une personne qui ne prend pas de risque (fonctionnaire, cdi) a plus de droit qu'une personne qui en prend. Cette notion devrait être inversée, ou au moins plus équilibrée. On ne gratifie pas celui qui essaye d'innover, d'exporter et de créer des richesses…au contraire.

C'est tout une mentalité qu'il faut changer. Il faut des lois en premiers lieux pour donner des droits, et donner un élan concret à une nouvelle donne économique. Il est nécessaire de mettre le statut d'entrepreneur comme un signe de fierté nationale, et non comme un paria de la société. En france, il y a 40 % de la population active qui est fonctionnaire. Quelle proportion de la population active des 60 % ont ils voulu accéder à la fonction publique ou dépendent indirectement de l'état ? Cette donnée montre bien l'aspect catastrophique de la mentalité à la Française.

Est ce dans les administrations publiques que l'on va créer des géants du commerce ? (à l'exemple du projet "quero" avec des millions d'euros perdus).

On a besoin de l'administration publique pour organiser la société. L'état ne peut pas créer de commerce, surtout quand il s'agit d'export. Les époques ont changé. Certains pensent encore que l'état peut créer des entreprises publiques comme il y a 30 ans…

L'administration ne crée pas les conditions minimales pour encourager aux commerces, à l'entrepreneuriat et à l'innovation. Je ne crois pas que le modèle économique à la française va marcher encore longtemps. S'il n'y a pas une rupture de la politique économique, je prévois l'hécatombe économique.



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).

Un commentaire en rapport avec “Quels sont les ingrédients de la reprise économique ?

  1. Pierre commente:

    L' ETAT NE FAIT QUE DECOURAGER LA VALEUR TRAVIL QUI EST
    CHEZ NOUS LA PLUS TAXEE AU PROFIT DES SECTEURS IMPRODUCTIFs. ON A PEUR ( OU EST JALOUX ) QUE LES PLUS PRODUCTIFS , S'ENRICHISSENT ( ce qui devrai pourtant etre normal ) mais en tirant les francais par le bas, l' & tat a la satisfaction de savoir que nous travaillons pour lui. QUE LA MISERE GAGNE DU TERRAIN CHAQUE ANNEE
    N' a pas fait refléchir nos grands technocrates sur la pertinence de notre systeme
    je vous prend 90 ù de votre salaire et vous me demanderez une aide pour que je vous en restitue 10 %
    MAIS C'EST POUR LE BIEN GENERAL
    le courage et la volonté ne ainsi pas encouragés dans notre pays ( pourquoi ne pas aller voir ailleurs)