questions-réponses Articles

Prêt sur futur héritage

Comment faire un prêt sur un futur héritage ?

Mon père décédé me laisse 50 % de sa maison (estimation 200.000 euros) avec ma belle-mère. Celle-ci vient de décider de vendre, je suis d'accord.

Y a-t-il une possibilité d'avoir un petit prêt, n'ayant actuellement pas de travail, sur la prochaine vente immobilière ?

Réponse :

Il est rare qu'une banque accepte dans ces conditions (sans revenus réguliers) malgré une garantie immobilière.

Dans l'absolu, le prêt sur héritage existe sous forme d'un prêt personnel faisant office d'avance sur l'héritage sous réserve de solvabilité.

Il serait préférable de trouver un emploi à plein temps ou une ressource financière complémentaire (stable) pour obtenir un prêt immobilier pour acheter cette maison ou les parts restantes.

Le banquier a la tête sur les épaules

Un banquier se base sur les revenus concrets et palpables pour évaluer la possibilité de financement.

Dès lors, il se focalise sur le calcul ou l'évaluation de la capacité financière.

Il est difficile de prendre en compte des ressources financières à venir comme un héritage sans de fortes garanties (règlement de la succession en cours auprès du notaire avec des justificatifs du futur patrimoine).

Avenir incertain 

En général, les analystes de crédit sont très concrets : ils ne jugent que sur pièces avec ce qu'il existe à l'instant présent.

En effet, le futur est une donnée aléatoire et hors de contrôle ; l'établissement financier se couvre des risques et aléas en exigeant un ensemble de garanties.

Chiffres

  1. 10 % représente l'apport personnel moyen lors de la souscription d'un prêt affecté à l'achat d'un habitat ;
  2. 200.000 euros correspond au montant emprunté moyen pour l'acquisition d'un bien immobilier ;
  3. 100.000 euros est le montant de l'abattement fiscal lors d'un règlement de succession pour la lignée directe (de parents à enfants) ;
  4. une exonération totale de droits de succession pour le conjoint marié ou pacsé survivant ;
  5. la valeur moyenne de l'héritage s'élève à 32.400 euros par héritier en France ; 10 % des héritages dépassent le montant de 550.000 euros.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Prêt sur futur héritage

  1. E****DE commente:

    Moulins, le 28 mai 2018,

    Bonjour,

    Je suis un héritier dans une donation partage immobilière. J'entends récupérer 150 KE qui me sont dû dans le cadre d'un partage judiciaire. ( 4 héritiers / 600 KE)
    Il me serait nécessaire d'emprunter environ 8000 euros pour financer cette opération ?
    Que pui je faire ? svp. Merci.
    M. JFE

    1. Nizar Fassi commente:

      Bonjour,

      La solution la plus adaptée à la situation présentée semble être un crédit à la consommation – reposant sur les revenus mensuels et le taux d'endettement sans tenir compte du règlement de succession en cours dont l'issue est hypothétique pour un banquier.

      Bien cordialement,
      Nizar FASSI