Predica et l’assurance-vie pour les jeunes

Predica, filiale assurance de personne du groupe Crédit Agricole, est le deuxième assureur vie en France (derrière la CNP) avec une provision mathématique de plus de 145 milliards d’euros (compte arrêté au 31 décembre 2007). La provision mathématique n’est autre que l’engagement de l’assureur vis-à-vis de son assuré et c’est par exemple, dans le cas d’un contrat d’épargne, le montant de votre épargne. Les produits d’assurance-vie sont distribués via le réseau des banques Crédit Agricole (comme pour tous les autres bancassureurs) et c’est-ce qui explique en grande partie la réussite de Predica qui bénéficie du plus grand réseau en France (en comptant le réseau LCL et deuxième si l’on prend en compte la banque Postale). 

 

Ainsi depuis le 6 novembre 2008 Predica commercialise un nouveau produit « Vers l’Avenir » qui n’est autre qu’un produit d’épargne réservé aux mineurs. Le Crédit Agricole qui ne disposait jusqu’ici d’aucune offre dans ce secteur décide donc de se lancer dans la course. 

 

Ce produit a pour but de constituer un capital par les parents désireux de le faire à leurs enfants. Le produit se divise en deux parties. D’une part il s’agit d’un contrat alimenté en capital par les parents mais souscrit au nom de l’enfant avec un investissement fait soit sur un fonds en euro à 100% soit sur une assurance-vie sur fonds en euros à 75% et 25% investie en fonds socialement responsable (un rappel sur les fonds en euros est donné plus bas). A la majorité de l’enfant une troisième formule est proposée. Ces trois formules sont disponibles à partir d’un versement minimum de 20 € par mois. D’autre part une garantie prévoyance facultative peut être souscrite et elle assure en cas de décès des parents un capital à la majorité de l’enfant.

Un taux préférentiel de 4, 5% est garanti sur le fonds euros jusqu’au 31 décembre 2009. 

 

Un fonds en euro ou fonds général est un fonds sur lequel on capitalise des intérêts à un certain taux comme dans un livret A. Il demeure tout de même des différences entre le livret A et l’assurance-vie tout d’abord le taux de capitalisation (hors TMG et cas promotionnel exceptionnel) dans le cas d’une assurance-vie n’est pas connu à l’avance mais en fin d’année. Le contrat d’assurance-vie possède une fiscalité qui est associée à chaque retrait et ceci que les retraits soit ou non effectués avant huit ans d’existence du contrat (pour les nouveaux contrats souscrits). En effet, à part certains contrats type NSK, DSK les nouvelles assurances vie garde une fiscalité après huit ans de l’ordre de 7, 5% de la plus-value avec exonération à hauteur de 4600 € pour une personne seule et 9200 € pour un couple.

Il s’agît donc d’un fonds sans risque.

 

Le Crédit Agricole s’attaque alors à un nouveau marché pour elle et en partie dû à la réussite du produit Gulliver commercialisé par LCL (Crédit Lyonnais) . L’objectif de la banque verte étant de signer 100 000 contrats la première année.

 

NEJ

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Predica et l’assurance-vie pour les jeunes

  1. marie02 commente:

    moi j’ai ouvert un compte vers l avenir pour ma fille mais on ne ma pas specifie que si je voulais faire un rachat partiel pour la petite il fallait la signature de son père

  2. CYRITS commente:

    Désolé de vous décevoir mais j’en suis le premier.
    Les 2 gulliver ouvert en juillet 2008 (rendement de 3.9 % en 2008) ne rapporte plus que 2 % cette année 2009… (support sécurité en euros) On est loin des 4.5 % préférentiels que vous annocez jusqu’au 31 12 2009 !
    On donne aux nouveaux venus pour prendre aux anciens ? Masi c’est quoi cette arnaque au juste ? Parents, surveillez le rendement mois après mois des gullivers que vous avez souscrits pour vos enfants.
    Pas de confiance aveugle svp. Personnellement cela fait 3 mois que j’ai soulevé le problème à ma banque LCL, et car j’ai contacté leur site en ligne, cela bouge enfin ! La directrice de ma banque s’en occupe enfin. Pour rappel le taux mini garanti 2009 est de 2.20 %, et pas 1.95 à 2.15 % comme c’est le cas depuis janvier. De plus, il ne faut pas oublier que la banque se sucre de 0.60 % à la fin de l’année (frais de gestion) et l’état pour les prélévement sociaux. Finalement, pour de l’argent pas disponible ou chérement (35 % de prélev sur les int les 4 1ères année pour si retrait) ce plan rapporte la même chose qu’un livret A à 1.25 % NET. C’est de l’arnaque déguisée !

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *