Indice iTraxx de Markit : définition et analyse

Qu’est-ce qu’iTraxx ? Qui est Markit ? Quelle est la définition d’un CDS ? Comment et où investir pour acheter et vendre un CDS ?

IHS Markit LTD est une société d’édition, cotée sur l’indice Nasdaq, dont le siège social est basé à Londres (Grande-Bretagne).

Markit, spécialiste de l’édition financière, a été rachetée par l’entreprise IHS en 2016.

4.200 salariés se consacrent au développement de ce groupe éditorial.

Markit est connue pour l’édition de conseils financiers ou d’indicateurs financiers PMI permettant de connaître les tendances du marché – l’évolution des carnets de commandes, le climat des affaires et le niveau de confiance des industriels.

La société IHS Markit réalise 45 % du chiffre d’affaires par l’activité d’édition et 28 % par les activités de services. Environ 50 % des revenus sont réalisés aux USA, 28 % au Royaume-Uni, 10 % en Union européenne (UE) et 11 % dans le reste du monde en moyenne.

Les clients de cette entreprise sont essentiellement des banques, des fonds d’investissement, des hedges funds, des assureurs, des institutionnels, etc. cherchant à accéder à une information financière clarifiée.

Définition de iTraxx : c’est un ensemble d’indices portant sur les contrats d’assurance CDS. Il existe une variété d’indices iTraxx en fonction de l’aversion au risque sur des entités commerciales et parfois publiques. La société IHS Markit en est le gestionnaire.

Définition d’un CDS : contrat d’assurance dédié à la protection à divers risques liés à l’activité d’une entité donnée. Un agent économique peut acheter une protection contre le risque d’impayés sur une obligation émise par une société privée par exemple.  C’est une forme de couverture de risque ; une assurance en cas de retournement des prévisions de l’investisseur.

Si aucun événement défini à risque sur le CDS se concrétise, l’assuré payera trimestriellement ou semestriellement une prime – suivant un taux fixe ou variable du notionnel de l’enjeu – au vendeur du CDS.

Si l’événement à risque se réalise, le vendeur du CDS devra payer le contingent – le numéraire des pertes pour l’assuré.

Je conseille de lire cet exposé simplifié sur ces contrats assurantiels : description des CDS.

Plus de 40.000 milliards d’euros en montant notionnel, soit l’équivalent de la moitié du PIB mondial, s’investissent en cash sur les contrats d’assurance en CDS à travers les plate-formes financières spécialisées.

Les principaux banquiers privés sont des acteurs majeurs – exposés à des centaines de milliards d’euros chacun, voire des milliers de milliards de dollars US pour certains – sur ce segment en tant qu’acheteur et vendeur de protection de risques.

Pour aider les opérateurs sur les marchés financiers à identifier un CDS correspondant à sa recherche, le gestionnaire d’iTraxx a donc créé différents indices pour répertorier les entreprises – adossées à un CDS – par niveau de risque. Parfois la catégorisation est sectorielle.

Voici une liste des différents indices constatés :

  1. Main iTraxx : 125 CDS qui sont les plus usités et les plus recherchés sur la zone européenne ;
  2. iTraxx Crossover : 75 CDS dont les sous-jacents sont risqués et sont sujets à une volatilité ;
  3. iTraxx Hivol : 30 CDS à haute volatilité ;
  4. iTraxx LevX : ensemble de CDS spécialisés dans la protection des prêts. Il permet un effet de levier et une maturité des contrats à 5 ans avec le paiement semestriel des primes (mars et septembre). Cet indice se veut être une plateforme d’échanges des institutions bancaires, des compagnies d’assurance, des fonds d’investissement et des grands gestionnaires d’actifs à l’échelle européenne et mondiale.
  5. iTraxx SovX : il existe un indice SovX pour différentes catégories : Europe, Asie, Amérique latine, pays du G7, pays des Brics, etc. Ces indices se concentrent sur les CDS liés aux émissions obligataires étatiques (en dollar américain) sur une durée de 5 et 10 ans.
  6. iTraxx CDX : indice composé de CDS protégeant des risques sur le continent d’Amérique du Nord et l’ensemble des pays dits émergents.
  7. iTraxx IBoxx : listant les CDS considérés à bon rendement basés sur les valeurs classées investment grade (de AAA à BBB- selon S& P).
  8. iTraxx nonFin, SenFin et SubFin : il agit d’indices sectoriels entre les CDS basés sur les valeurs non financières et financières.

De nombreux acteurs se fixent pour objectif d’investir sur des contrats à terme avec un mix indiciel selon les données et les tendances générales des valeurs mobilières, des zones géographiques et de la tension sur le marché financier.

Il n’est pas conseillé d’investir sur ce type de produits financiers sans en être un spécialiste. N’oubliez pas que vous disposez d’une probabilité de perte de 90 % dans le cadre d’un investissement sur le Forex - les produits binaires sont de véritables lotos.

Les titres financiers et les contrats CDS sont soumis à des chambres de compensation.

Je vous conseille de lire mon excellente analyse qui présente des caisses de compensation et expliquent leur fonctionnement : Eurostream et Clearstream.



Vous pouvez lire une brève sur les CDS datant du 7 juillet 2009 permettant d’illustrer, à tout hasard, l’enjeu sur ce segment – le passé peut nous enseigner de belles ou moins belles choses.

Le portefeuille de couverture des risque sur des prêts (CDS) de la Banque Société Générale ?

La valorisation du portefeuille financier de couverture de prêts de l’établissement financier Société Générale (SG) a fondu de près de 1, 3 milliards d’euros impliquant autant de pertes financières.

Malgré cette dépréciation d’actifs, la Banque SG reste bénéficiaire avec un coût du risque maîtrisé… selon la direction de la banque de la Défense.

Plus : Les risques sur les produits dérivés sont omniprésents. La manipulation des outils de trading est complexe et est réservée à des professionnels aguerris disposant d’une longue expérience et d’équipements informatiques puissants.

L’informatisation extrême des échanges financiers a conduit à une course effrénée en investissements en machine learning, en supercalculateurs, en intelligence artificielle et en trading automatique à haute fréquence.

Les salles de marché s’en trouvent déstabiliser obligeant les traders et les opérateurs à s’adapter à cette nouvelle concurrence robotique ; avec toutes les opportunités et risques associés…

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse ou participer à mettre à jour des données de l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>