Nantissement emprunt in fine

Peut-on nantir un emprunt in fine par un immeuble, à la place d’une assurance-vie ? Si oui, le montant de l’emprunt peut-il être supérieur à la valeur de l’immeuble ?

Réponse :  En général, les banques souhaitent une garantie hypothécaire au moins égale au montant emprunté.

Rappel : Un nantissement représente une convention signée entre un prêteur et un emprunteur où ce dernier apporte une sûreté réelle sous la forme d’un bien mobilier au créancier dans le but de garantir le prêt d’argent.

Le nantissement peut se faire sur différents types d’actifs comme les valeurs mobilières, les contrats d’assurance-vie ou un fonds de commerce.

Un emprunt in fine est un prêt d’argent dont le remboursement se fait à la fin du contrat. La période d’amortissement sert uniquement à rembourser les intérêts financiers.

Les banques cherchent généralement à durcir l’étendue des garanties afin de s’assurer du bon remboursement des sommes d’argent prêtées.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *