Qui est MSA (Mutualité Sociale Agricole) ?

Qui est la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ? Quel est le coût moyen ? À quoi sert-elle ? Des chiffres et tendances. Je vais aussi apporter des conseils stratégiques pour les agriculteurs.

La Mutualité sociale agricole représente la sécurité sociale pour le secteur agricole. C’est le régime de la protection sociale à destination des personnels de l’agriculture, qu’ils soient salariés ou non-salariés.

C’est l’équivalent de l’Assurance maladie (CPAM), de la CAF et de l’Assurance vieillesse du régime général mais pour le milieu agricole.

Pour la MSA, on parle aussi d’un guichet unique social spécialisé dans l’écosystème de l’agriculture. Un contrat de service est signé avec la puissance publique/État ; cette structure est quasiment un service public délégué.

Avec 16.000 salariés, une création en 1947, 5, 4 millions d’adhérents, 45 caisses locales, 28 milliards d’euros distribués en prestations, la mutualité sociale agricole (MSA) permet d’assurer les professions agricoles contre les risques de la vie :

  1. la maladie ;
  2. l’hospitalisation ;
  3.  la retraite et la prévoyance ;
  4.  l’épargne et les périodes de chômage.

Le financement de cet organisme passe nécessairement par les cotisations des exploitants agricoles – le paiement des souscriptions.
La Mutualité sociale agricole propose également des services de sécurité sociale complémentaire pour les exploitants et les entreprises d’agriculture.
Les adhérents de la Mutualité sociale agricole ont un accès privatif à leur compte santé et social en ligne afin de visualiser l’évolution de leurs paiements, de leurs droits et de leurs dettes sociales – leurs devoirs et obligations.

Les coordonnées postales et les contacts de la MSA :

  1. l’adresse : 40 rue Jean Jaurès 93547 Bagnolet Cedex France ;
  2. le numéro de téléphone : 01.41.63.77.77.

En cas de conflit ou d’un litige – surtout lors des impayés et du célèbre service de recouvrement - avec la mutuelle, un médiateur a été nommé dont l’adresse est :

  1. Monsieur le Médiateur de la MSA, Les Mercuriales 40 rue Jean Jaurès 93547 Bagnolet Cedex France – la saisine passe après avoir déposé un dossier clair, concis et justifié auprès de la Commission de recours amiable (CRA) de la caisse sociale locale. En bref, négocier et dialoguer sereinement ; la patience sera de mise au regard de la difficulté du secteur agricole.

Plus : Comme tout organisme gérant des millions de souscripteurs, les mutuelles peuvent être confrontées à des paradoxes : allier à la fois une gestion personnalisée et une gestion collective tout incluant une contrainte budgétaire et une dimension humaine.

Concernant la MSA, elle accompagne des agriculteurs à l’agonie, en moyenne constatée sur une longue période, ayant des besoins complexes pouvant engendrer des tensions compréhensibles et difficiles à gérer.

Je recommande la lecture de mes analyses sur l’assurance des agriculteurs et l’assurance des viticulteurs dans lesquelles j’approfondis le discours en apportant des conseils utiles et précieux afin d’améliorer globalement les performances de l’entreprise agricole – marketing, bon sens, gestion des finances, stratégie, développement personnel et résilience.

Complément : La mutuelle MSA est une cotisation obligatoire – service social de base-, le saviez-vous ?

Le coût moyen mensuel constaté des cotisations sociales s’élève à 40 % des revenus professionnels, le saviez-vous ? La pression des exploitants agricoles se conjugue également sur les célèbres cotisations sociales obligatoires. Les jeunes agriculteurs, liés à une santé probable de meilleure facture, ont une pression moindre… au début… Les jeunes agriculteurs paient 140 euros par mois en moyenne constatée en cotisations sociales. Les autres exploitants agricoles, moins jeunes, peuvent atteindre 400 à 600 euros par mois en cotisations sociales.

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse ou participer à mettre à jour des données de l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>