questions-réponses Articles

Les prix sont en régression dans les magasins Intermarché (Groupe Les Mousquetaires)

Intermarché est une enseigne commerciale opérant dans la distribution alimentaire et non alimentaire.

Elle appartient au Groupe Les Mousquetaires fonctionnant sous la forme d'une coopérative.

La particularité de la chaîne de magasins – 1835 points de vente en moyenne – est son implantation profonde en province si l'on suit la fiche Wikipédia.

Le chiffre d'affaires moyen du Groupe Les Mousquetaire dépasse les 40 milliards d'euros (hors carburant). 

L'enseigne fait face à une concurrence forte avec l'émergence de nouveaux modes de consommation (digital, Drive, réduction de l'attractivité des formats en hypermarché, etc.) et nouveaux acteurs (Amazon, etc.).

Voici un article d'archive du 8 septembre 2008 dont le sujet concerne l'évolution des offres des magasins Intermarché ainsi que les surfaces alimentaires plus généralement.

Les prix sont en régression dans les magasins Intermarché (Groupe Les Mousquetaires) 

Consommation des ménagères dans les hards discounts et pouvoir d'achat en baisse ? Revirement des produits de grandes marques vers des produits de marques inconnues car moins chères ?

La nouvelle politique des Mousquetaires est : " plus j'achète moins c'est cher" est en passe de satisfaire toute la clientèle de consommateurs.

L'enseigne Intermarché a décidé d'élargir son réseau de magasins sur tout le territoire français.

En effet avec cette nouvelle formule, le consommateur gagne à acheter en gros plus qu'en détail.

Il faut noter que le consommateur a toujours le choix car les produits ne sont pas déjà prêts comme dans les promotions ordinaires.

On peut prendre en exemple la baguette de pain qui coûte ordinairement 0,45 euro sera à 0,33 euro si on achète trois baguettes.

Cette réduction de prix est automatisée lors du passage à la caisse de paiement.

De plus, cette nouvelle formule a séduit la majorité des consommateurs car les ventes sont en augmentation de 125% relativement à l'année dernière selon le directeur du magasin Intermarché de Mâcon.

Intermarché est le premier supermarché à avoir lancé cette nouvelle formule et répond aux attentes du consommateur.

Les Mousquetaires ont prévu d'ouvrir environ 400 magasins d'une superficie de 1000 m².

Aussi ils veulent s'implanter en plein centre-ville pour retrouver la concurrence (8 à huit, Shopi, Leader Price, Lidl,. ..).

Dans ce cas, seuls les consommateurs seront les juges entre les enseignes.

Netto de Mâcon ne présente pas assez d'assortiments comme un hypermarché car il y a environ 4000 modèles et seulement 10% proviennent des plus grandes marques comme Nutella, Nestlé, l'Oréal…

Le hard discount provenant de l'Allemagne n'arrive pas encore à être adopté en France.

De plus, la flambée des prix du pétrole et la baisse du pouvoir d'achat, aideront ces petits magasins à s'approprier les plus grandes parts de marché grâce à la baisse de leurs prix.

On remarque ainsi que cette année le magasin Netto a fait un bénéfice de 11% sur les ventes depuis le début du mois de janvier.

En revanche, pour Intermaché (environ 4%) et Ecomarché (6,5%) le marché a connu un taux de croissance plus lent.

L'on peut dire que dans cinq ans à peu près la part de marché du discount sera à environ de 20% relativement à 14% de nos jours.

Il faut remarquer que les grandes marques n'arrivent pas toujours à satisfaire les demandes des consommateurs qui trouvent plutôt leur compte dans les petits magasins à prix bas/discount.

L'achat en produits alimentaires par les ménages se fait essentiellement sur ces critères de prix bas et en second rang seulement… sur le critère de la qualité du produit.

Les consommateurs considèrent que tous les produits se valent en termes de qualité… une espèce de convergence qualitative qui a été initiée par les pouvoirs publics français et européens (contrôle de la provenance, de la qualité/hygiène, etc.).

Seul le matraquage publicitaire incite les particuliers à acheter des produits/services de grandes marques… Mais jusqu'à quand ?

La vie chère est sur le point de bouleverser les modes de consommation et de réflexion.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Un commentaire en rapport avec “Les prix sont en régression dans les magasins Intermarché (Groupe Les Mousquetaires)

  1. vincent commente:

    bonsoir je suis restaurateur a mon compte depuis 14ans et un très bon ami, directeur d'un lecler depuis 5 ans envie de bouger faire quelque chose donc très curieux je vous contact afin d'avoir quelques renseignements pour peut être devenir un de vos membres j'ai entendu parle de forums par avance merci vincent 06 ************