questions-réponses Articles

Les indices boursiers

Les indices boursiers donnent des indications sur la conjoncture journalière, et pouvant faire par la suite des courbes de moyen et long terme. Ce genre de moyenne statistique permet de donner un indicateur de l'économie en général, de secteur précis, ou de connaître l'évolution d'une économie d'un secteur géographique, stratégique (or, pétrole, alimentaire…)

En France, l’indice boursier le plus célèbre est le CAC 40, dont le nom provient de Cotation assistée en continu, et il regroupe les actions des 40 sociétés avec activité pesante sur l'économie nationale, les plus diversifiées. L'indice boursier cac 40 reflète par son niveau une image de la santé de ces 40 entreprises et dans le monde il fait office de référent pour la France.

L'indice boursier du cac 40 est pondéré selon l'activité journalière et le  flottant par entreprise : le prix par action est déterminé en fonction de l'offre et la demande sur le flottant restant à l'achat et à la vente sur le marché boursier (sauf part de l'état, et actionnaire déterminant de l'entreprise). Une entreprise privée ne peut pas peser plus de 15 % de l'importance du cac 40.

Le Cac 40 est en calcul seconde par seconde (peut être suivi par internet) et l'évolution du cac 40, et de chaque action est mesurée et visible en temps réel. Le cac40 ne prend en compte seulement les 40 entreprises, reflète effectivement l'économie, mais il est intéressant de jeter un coup d'œil au valeur technologique, les indices sectorielles (pharmaceutique.…).

Au 31 décembre 1990, l'indice de 1000 actions reflèteraient plus l’ensemble du marché du boursier. Le SBF 120 comprend les 40 entreprises du CAC 40 auquel on ajoute 80 entreprises représentatives. L'indice SBF 80 est effectivement constitué de ses 80 entreprises, et appartienne  au SBF 120 =40 (cac) + 80 (sbf 80). Cet indice boursier permet d'avoir une vision plus globale de la tendance de l'économie, notamment lorsqu'un poids lourd (Total) du cac 40 sombre dans le rouge, cet indice boursier permet d'amortir cette chute, et donne un aperçu plus réaliste de l'état de l'économie réelle.

De nouveaux indices sont apparus sur la place boursière parisienne, le Cac Next20 qui regroupe les 20 sociétés qui suivent instantanément celles du Cac 40 ; le Cac Mid100 qui regroupe les 100 sociétés suivant les 60 premières (Cac 40 + Cac next20) ; le Cac Small90, qui intègre les 90 suivantes. Le Cac Mid& Small190 regroupe les Cac Mid100 et Cac Small90.

Le regroupement du Cac 40, Cac Mid& Small190, l’indice boursier SBF 250 et l'indice du Cac Next20 donne une indication très représentative de l'état de la  bourse, et plus généralement de l'économie.

Chaque place étrangère possède ses propres indices. On retrouve évidemment le très célèbre Dow Jones aux Etats‐Unis qui n’est constitué que de 30 actions. L’indice Nasdaq représente les valeurs technologiques et enfin le Standard and Poor’s, qui avec 500 actions, est le plus représentatif et ce dernier est pondéré par le flottant.

En allemagne, c'est l'indice boursier du Dax 30 qui prend l'étendard de notre ami européen. Le Japon propose comme indice boursier le Nikkei 225 et le topix, et la Grande‐Bretagne propose le FTSE 100 pour représenter la place boursière prestigieuse londonienne de la "city"

L'Euro Stoxx  est l'indice créée pour évaluer le pou des places boursières de la zone euro, et le DJ Euro Stoxx est l'indice boursier pour représenter  l'évolution  du marché boursier continental.

Ces indices boursiers, qui sont des regroupements de titres de sociétés cotées, mesurent la performance des marchés. Il en existe plusieurs par marché un et certains sont plus représentatifs que d’autres du fait d’un nombre d’actions contenues plus grand. Il existe différentes manières de les calculer mais la plupart des indices sont calculés en additionnant les capitalisations boursières des sociétés avant de les diviser par une base constante. Ce qui permet d’en obtenir une valeur moins importante.

NEJ



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).