questions-réponses Articles

Le plan de relance de l’économie française

C’est aujourd’hui, jeudi 4 décembre, à la mi‐journée que le chef de l’Etat va dévoiler son plan de relance de l’économie. On s’attend surtout à des mesures visant les secteurs automobile et immobilier qui connaissent un grand désarroi actuellement. Les entreprises publiques (EDF, SNCF…) seront mises à contribution les organismes HLM également et peut être même les collectivités locales.

Le montant du plan devrait avoisiner les 20 milliards d’euros. Les ménages les plus modestes se verront attribuer une prime de 200 euros l’idée étant de relancer aussi la consommation des ménages qui représente la plus grande partie du produit intérieur brut (PIB).

Le président a décidé d’annoncer son plan à Douai dans le nord pour le symbole. Ce dernier intervient après une série d’action auprès des banques telle que l’injection de liquidité réalisé en faveur d’une réouverture du marché du crédit. Ainsi on comprend l’ordre des actions du gouvernement à savoir agir en premier lieu auprès des banques pour maintenir ouvert les crédits ensuite auprès du secteur automobile avec le retour de la prime à la casse et à présent une action plus générale pour l’ensemble de l’économie.

La première étape de cette relance représentera aussi la plus grande part de l’enveloppe de l’ordre de 10 milliards d’euros et s’appliquera à la production. Il s’agit en réalité d’accélérer certains chantiers qui se trouvaient déjà dans les tiroirs du gouvernement tel que le grenelle de l’environnement par l’intermédiaire du renouvellement thermique des HLM ce qui impliquera automatiquement une relance de la construction et donc de l’immobilier.

Une seconde étape au niveau du prêt à taux zéro qui devrait être doublé dans le cas de l’acquisition d’un logement neuf. Par exemple pour un bien de valeur de 200 000 euros pour lequel le prêt à taux zéro s’échelonnait à 10% du montant se verra passer à 20%. Cette intervention (aide publique) a pour but de relancer le marché de l’immobilier et en particulier dans l'immobilier neuf. L’année 2008 ayant connu une baisse très prononcée dans les mises en chantier avec les derniers chiffres qui font état de -20,6% entre août et octobre 2008 par rapport à la même période un an plus tôt.

Ce plan intervient alors que sont publiés les chiffres du chômage sur le trimestre ce matin. Ainsi on apprend que le taux de chômage a grimpé de 0,1 point au troisième trimestre à 7,3% de la population active ce qui correspond à quelques 2 035 000 chômeurs. Ces chiffres correspondent uniquement à la France métropolitaine et passe à 7,7% de la population active si l’on inclut les départements d’outre-mer. Inquiétant non ?

Relancer l’économie en stimulant l’attractivité de certains domaines tel que l’immobilier ou l’automobile par des mesures comme la prime à la casse ou encore le prêt à taux zéro en gardant en toile de fond le respect de l’environnement semble être le nouveau défi lancé par le gouvernement.

Mais à agir sur tout à la fois ne risquons‐nous pas de ne rien réussir ?

NEJ



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).