questions-réponses Articles

Lancement de Ebay immo : Ebay.fr ne rigole plus

Qui a parlé de crise immobilière à Ebay ? Personne, l'entreprise californienne ne connaît pas la bulle immobilière et a encore du crédit dans le compte en banque.…en lançant Ebay Immo.

EBay France a informé sa clientèle de sa nouveauté, à savoir le lancement de eBay Immo qui vient après eBay Auto…

Les acheteurs et vendeurs de la communauté ebay.fr voient défiler les lancements de projets internet de la part du leader mondial des ventes aux enchères en ligne : après les petites annonces gratuites kijiji, le rachat de paypal, ebay auto, voilà ebay immobilier…

Le géant du commerce en ligne aspire à inventer de nouveau une autre méthode de vente, d’achat et location des biens immobiliers entre les particuliers/professionnels. Va t‐on acheter sa maison ou son appartement aux enchères en quelques clics ?

Cependant sur eBay Immo il n’existe que des petites annonces immobilières, il n y a pas d’enchère comme sur les autres sites du groupe eBay.fr online !

Ces différentes annonces comprennent les locations immobilières, les achats immobiliers et concernent tant aussi bien les particuliers que pour les agences immobilières ou notaires.

Hormis la présentation de son site d’annonces immobilières, eBay immo  annonce que son siège se situe sur Rome (italie).

On rappelle que ebay se tient en tête des entreprises du e‐commerce avec près de 12 millions de membres acheteurs et vendeurs.

Révolution ou évolution d'un marché immobilier en plein marasme ? Le moment choisit par ebay pour le lancement de Ebay immo est drôlement bien choisi.…comme un pied de nez à tout le secteur immobilier.

cf aussi : emprunter sans apport personnel, rachat de crédit courbevoie, rachat crédit cannes, mutation emploi et louer son bien immobilier et loa bmw.

 



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).