La définition de risque de crédit bancaire

Définition : le risque de crédit bancaire correspond à la probabilité d’un défaut de remboursement d’une échéance d’un prêt d’argent calculée en fonction des informations portant sur le demandeur de l’emprunt.

Le risque est un événement aléatoire à date incertaine que les assureurs et banquiers essaient de minimiser par le biais de calculs mathématiques (calcul de probabilité/statistique) et de scoring.

Sachant qu’une banque dispose d’un capital limité à prêter – exigence réglementaire sur les risques et obligation sur les fonds propres – elle sera amenée à préférer prêter aux emprunteurs les plus solvables possibles.

Il suffit de se poser la question à soi-même, si je devais prêter de l’argent à une personne, je choisirais les personnes, à l’historique bancaire lisse, aux revenus les plus stables et rémunérateurs disposant des plus solides garanties ou le contraire ?

Les banques ont mis en place des départements évaluant les risques de défaillance et la solidité des emprunteurs. Les logiciels d’aide à la décision ont amélioré l’automaticité et l’impartialité des calculs à partir d’informations financières authentiques.

Le taux d’intérêt appliqué à un emprunteur – le coût du risque – est généralement proportionnel aux risques de défaillance.