IARD (définition et explications)

La définition de IARD en assurance et en banque ? Quelle est la signification ? Combien vaut une assurance automobile et habitation en moyenne ? Quel est le nombre d’assureurs ?

IARD signifie Incendie Accidents Risques Divers en assurance et en banque.

IARD est une abréviation désignant l’ensemble des assurances dommages que les assureurs et les banquiers prennent en charge pour le compte d’assurés souscripteurs.

Les contrats I. A.R. D. s’opposent aux contrats d’assurance de personnes – prévoyance, complémentaire santé et maladie.

Ce sigle est souvent utilisé au sein des contrats d’assurance automobile et habitation proposés par les compagnies d’assurance, les agents généraux et les courtiers.

Plus : Vous pouvez compléter vos connaissances en lisant ce qu’est un courtier grossiste en assurances ou à quoi correspond un risque.

Complément :

620 euros, c’est le budget moyen d’un Français en primes d’assurances annuelles, le saviez-vous ?

20 % des Français paient 450 euros en moyenne par an en primes globales, le saviez-vous ?

2 % des ménages français paient plus de 1.500 euros par an en primes globales d’assurances, le saviez-vous ?

L’âge du conducteur reste le paramètre le plus important pour les assureurs automobiles, le saviez-vous ? Plus on est jeune, plus le risque de dommages est élevé selon les modèles des analystes en assurance.

51.350 sociétés en moyenne en France distribuent des produits et des services d’assurance, le saviez-vous ?

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *