High yield bonds (définition et explications)

La définition de high yield bonds pour un investisseur ? Qu’est-ce que c’est ? Combien ça rapporte ? Est-ce risqué ? Quels sont les émetteurs ? Quel est le taux réel de rendement ? Comment profiter d’un effet de levier ?

Les high yield bonds sont des obligations à haut rendement financier pour les investisseur en contrepartie d’une prise de risque maximale.

Ce sont des titres obligataires ou obligations de type emprunt d’une durée de remboursement/d’une maturité de 5 ans, 7 ans ou 10 ans en général dont le rendement est élevé pour des raisons d’une prise de risque élevée.

Les émetteurs des high yield bonds disposent d’une notation faible auprès des agences nationales ou internationales, justifiant ainsi la prise de risque des investisseurs et le haut rendement des obligations émises.

Les entreprises, institutions ou puissances publiques émettant un high yield bonds ont souvent des caractéristiques commune :

  1. une dette élevée – dette publique, dette privée comme un leverage buy-out  ;
  2. un besoin élevé de liquidités.

Plus : Le risque est inhérent à la vie financière, sociale et économique.

Cependant, il existe des risques plus élevés que d’autres notamment sur les marchés financiers. C’est le cas des investissements et des placements risqués tels que “high yield bonds”.

La spéculation des high yield bonds est élevée – obligations émises par des entreprises dont la notation financière est mauvaise.

Les traders évoquent ces obligations comme des “titres pourris” – traduction française de l’expression usitée par les Anglo-saxons junk bonds dont l’usage sémantique est devenu moins fréquente dans les salles de trading.

Astuce des opérateurs : Les investisseurs avertis et affûtés chassent les plus belles “obligations pourries” à fort rendement via le choix de cibles venant juste de descendre en termes de notation afin de maximiser la probabilité de gains – on parle d’entreprises qui sont des “anges déchus” qui passent souvent d’une catégorie de investment grade à high yield bonds.

Il est possible d’investir sur ces actifs risqués via un véhicule financier en fonds indiciels ou en indices trackers de type ETF.

Complément :

Le taux de rendement d’un titre obligataire dépend de la structure émettrice et de l’évolution du marché de l’offre et de la demande, le saviez-vous ?

Plus le risque est faible, plus le rendement d’une obligation sera faible, le saviez-vous ?

Le taux de rendement d’un titre obligataire est aussi appelé loyer de l’argent, le saviez-vous ?

4 % représente le taux moyen du défaut de paiement d’un high yield bonds sur une longue période, le saviez-vous ? Autrement dit, l’investisseur a une chance sur 25 pour perdre son capital sur cette classe d’actif.

2 %  correspond à la moyenne annuelle en taux de rentabilité nette d’un titre obligataire sur le long terme, le saviez-vous ?

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *