Impôts sur assurance-vie de + de 8 ans

Sur une assurance-vie de plus de 8 ans, quelle est la pénalité en cas de retrait d’une somme d’argent après ses 8 ans ?

En cas de retrait dans quelques mois, on me dit que je paierai 7,5 % d’impôt et la gestionnaire de mon compte me dit que non après 8 ans on ne paie rien ?

Moi, j’ai lu sur un article 0 % jusqu’à 4600 E et au-delà 7,5% ce qui représente beaucoup sur une somme importante !

C’est très important. Merci de me répondre au plus vite car je dois décider de ce que je vais faire.

Réponse :

Une prise de décision se prend sereinement après mûres réflexions, échanges et comparaisons.

Dans tous les cas, l’épargnant ou l’investisseur est responsable de ses choix sachant qu’il dispose de toutes les données utiles ; conseillers bancaires ou financiers ; administration fiscale ; entourages ; notaires ; fiscalistes ; expert-comptable ; médias généralistes et spécialisés ; forums de discussion et blogs ; etc.

Après une période supérieure à 8 années de détention du contrat d’assurance-vie, l’imposition s’élève bien à 7,5 %.

Si vous êtes en couple marié ou pacsé – soumis à imposition commune -, l’abattement se montera à 9200 euros (deux fois 4600 euros, sinon 4600 euros en cas d’une personne seule) selon une donnée publiée par la Fédération Française de l’Assurance.

Par ailleurs, des prélèvements sociaux au taux de 17,2 % sont appliqués sauf dans certains cas exceptionnels – invalidité ; licenciement ; etc. et ce, peu importe la date du rachat.

Un taux d’imposition d’assurance-vie à 0 % n’existe pas (sur aucun placement ou investissement d’un certain montant).

Le contrat de placement vie n’est pas un paradis fiscal au sens littéral de l’expression mais le taux d’imposition reste relativement faible si l’on respecte le délai de conservation de 8 années.

Bon à savoir :

Les produits en assurance-vie sont soumis à l’impôt sur le revenu dont le taux dépend de la date d’ouverture et de la durée de conservation (cas général : moins de 4 ans à 35 %, entre 4 ans et 8 ans à 15 %, plus de 8 ans à 7,5 %).

Les contrats de placement vie souscrits avant le 26 septembre 1997 sont exonérés de taxation (sauf des prélèvements sociaux).