Gérer une assurance-vie avant le prononcé du divorce

Depuis 16 ans, je place de l’argent dans une assurance-vie. Il y a 9 ans, je me suis marié. Aujourd’hui, ma femme veut divorcer et voudrait récupérer cet argent économisé. Je voudrais savoir si elle peut récupérer depuis le début ou seulement à partir du mariage, si elle peut récupérer les intérêts. Enfin, je voudrais savoir si je peux soustraire cet argent, soit en le donnant à mes enfants, soit en le dépensant tout simplement, tout cela avant que le divorce soit prononcé ?

Réponse:Si vous pouvez démontrer qu’un montant d’un capital a été acquis avant le mariage alors cette partie fera partie de vos biens propres et sera exclue du partage. Il faut négocier raisonnablement avec votre épouse avant toute décision unilatérale ou hâtive.

A retenir :Le biens propres représentent le patrimoine appartenant exclusivement à une seule personne comme les biens acquis avant la date d’un mariage. Les biens communs représentent le patrimoine appartenant à plusieurs personnes comme les biens acquis en commun durant le mariage.

La rédaction a été réalisée par NF car pseudo, diplômé en mathématiques appliquées et sciences sociales option économie.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *