questions-réponses Articles

Financement gros travaux à petite mensualité de crédit

Les gros travaux se financent avec quels types de prêt ?

Le crédit gros travaux est un emprunt personnel affecté à la réalisation d'un projet de construction ou de rénovation.

Les gros travaux peuvent concerner l'aménagement d'un appartement, l'agrandissement d'une maison, la rénovation d'une villa ou bien la création de combles.

Les travaux de construction d'une véranda sont également considérés comme de gros travaux par les banques et établissements de crédit.

Pour financer les gros travaux, les organismes de crédit ont crée des produits spécifiques adaptés au budget des propriétaires : le crédit pour aménagement.

Les dépenses réalisées pour l'amélioration de son habitat intérieur représentent un investissement réel qui n'est jamais perdu puisque la valorisation théorique de l'actif augmente (valeur vénale).

Quels sont les travaux financés par le prêt gros travaux ?

Les travaux les plus courants sont :

-Le prêt pour travaux dans une copropriété,

-Le crédit véranda,

-Le prêt pour extension et agrandissement,

-Le prêt pour les économies d'énergie et l'isolation,

-Le crédit pour l'installation de panneaux photovoltaïques,

-Le financement pour l'aménagement des combles,

-L'emprunt pour l'installation d'un ascenseur,

-Le crédit pour la création d'une terrasse,

-Le prêt pour le traitement de la charpente,

-Le crédit décoration,

-Le prêt pour changer de salle de bain,

-Le crédit pour le changement d'une cuisine équipée,

-Le crédit pour financer le ravalement de façade,

-Le prêt pour construction etc.…

Avant de débuter les travaux, le propriétaire se doit de bien comparer les devis des artisans et entreprises ainsi que de simuler les taux en crédit gros travaux en ligne dans le but de réduire la facture financière.

Un tel investissement ne se fait pas à l'aveuglette : la sécurisation du processus est essentielle.

Comment sécuriser son financement gros travaux ?

Le verrouillage sécuritaire de son projet d'aménagement passe obligatoirement par la constitution d'un pack all inclusive :

-Le prêt,

-La faculté de modularité des mensualités,

-La faculté de suspensivité des échéances mensuelles en cas de coup dur,

-L'option de report des mensualités,

-Les assurances décès‐invalidité et assurances en cas de licenciement,

-Les prévoyances complémentaires,

-L'assurance construction.

Lorsque le montant des travaux dépasse une certaine somme, comment peut‐on ne pas envisager de souscrire à des contrats d'assurance et options sécuritaires sachant qu'ils vont représenter à peine 1 % du montant global ?



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).