questions-réponses Articles

Emprunt en France pour un salarié à l'étranger (crédit immobilier) ?

Je suis Français mais salarié dans une société à l'étranger. Mon épouse travaille en France (fonctionnaire à l'Éducation nationale). Nous voulons acheter une maison.

Une banque est d'accord pour un emprunt mais elle ne suit que mon épouse étant donné que moi je n'ai pas de revenus en France et ne perçois pas de revenus français à l'étranger.

Je pourrais emprunter dans le pays où je suis, à savoir la Roumanie, mais les taux d'intérêt sont énormes. Une solution auriez-vous ?
Merci à vous.

Réponse :

Que vous soyez co-emprunteur ou pas, c'est pareil pour la banque tant qu'il y a votre épouse en "garantie" pour sécuriser le remboursement mensuel des échéances éventuelles de financement.

Si le banquier français accorde un emprunt à votre épouse – agent de la fonction publique au sein du ministère de l'Éducation nationale – alors quel est le problème pour souscrire à la proposition de taux d'intérêt si celui distribué en Roumanie est trop élevé ?

Comme vous êtes marié (si en communauté des biens), vous serez propriétaire de la maison même si vous n'êtes pas co-emprunteur ou si vous ne figurez pas sur le titre de propriété.

Expatriés français

Les salariés à l'étranger, incluant les expatriés français, peuvent souscrire à un emprunt en France s'il justifie de leurs revenus et ressources tout comme les autres salariés.

Les critères internationaux des banquiers sont quasiment uniformes sur l'octroi des financements aux particuliers : paramètres de risque et de solvabilité pour se prémunir des défauts de paiement.

La présentation du meilleur profil emprunteur possible augmente les chances d'obtention d'un crédit personnel ou d'un prêt immobilier au taux d'intérêt le plus faible : endettement maîtrisé sous la barre des 33 %, revenus mensuels et annuels réguliers, dépenses mensuelles contrôlées, garanties patrimoniales éventuelles, etc.

Dans le temps long, on remarque une tendance à uniformiser les critères d'octroi d'un financement sur l'espace européen et ailleurs.

Données 

  1. 200.000 euros correspond au montant moyen lors de la souscription d'un emprunt immobilier en France ;
  2. 19 ans représente le délai moyen de remboursement d'un prêt affecté à l'achat d'un logement ;
  3. le taux d'intérêt servi varie en fonction de la conjoncture économique, du profil de l'emprunteur, du montant et de la durée d'amortissement ;
  4. 2 millions d'expatriés français sont dénombrés en moyenne ;
  5. 70 % des expatriés sont salariés selon les chiffres du registre mondial des Français ;
  6. 30.000 euros net et plus par an représente le salaire pour plus de 60 % des expatriés.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

8 commentaires en rapport avec “Emprunt en France pour un salarié à l'étranger (crédit immobilier) ?

  1. Violetta commente:

    Bonjour,
    Mon mari et moi travaillons à l'étranger et avons des revenus confortables.
    Nous aimerions acheter une maison en France et donc prendre un crédit immobilier.
    Est-ce que cela peut-être possible ?
    Par ailleurs, mon époux est fonctionnaire français mais en détachement pour 5 ans.
    Merci pour votre apport

    1. Nizar Fassi commente:

      Les expatriés disposent de possibilités de souscrire à un financement affecté à l'achat d'un bien immobilier de type résidence principale ou résidence secondaire en France – tout comme les Français qui habitent en France – même s'ils habitent à l'extérieur des frontières si et seulement si leurs capacités de remboursement/d'endettement leur permettent – le taux d'endettement doit être inférieur à 33 % (charges mensuelles/revenus à multiplier par 100 pour déterminer le résultat) -.

      Choisissez avec minutie et analyse votre actif immobilier, votre établissement prêteur ainsi que l'assurance de prêt pour optimiser la réussite de l'opération immobilière et financière.

      Si vous disposez de questions plus précises et spécifiques sur les banques et l'immobilier, n'hésitez pas.

  2. Younes commente:

    Je suis Français actuellement je travaille en Algérie pour ma propre société import en produit agroalimentaire. Je dispose d'un compte a la BRED Vincennes. Est-il possible de trouver un prêt de 220 000 euros. Pour l'achat d'un appartement mon apport est de 100 000 euros.

    Réponse : Cela dépend si vous comptez acheter en France ou à l’étranger. D’autre part, cela dépend aussi si vous recevez vos salaires d’une société française ou pas. Les banques prêtent s’ils ont des garanties fortes.

    Votre apport personnel est élevé, représentant près de 30 % du prix de l'appartement à acquérir : ce qui est un excellent point pour les banquiers.

    En principe, s'il n'y a pas de souci au niveau de l'endettement, un accord d'un financement immobilier à un taux d'intérêt raisonnable est possible auprès d'une banque française. Le statut d'expatrié est un point essentiel à souligner auprès des interlocuteurs bancaires.

    La domiciliation des salaires auprès de la banque est un atout véritable pour sécuriser les deux parties et établir une relation de confiance : les organismes de prêt ont pour objectif principal de s'assurer des remboursements des échéances sur la durée d'amortissement tout en gagnant de l'argent par la vente de produits prudentiels et de services financiers au client.

    Plus : on dénombre près de 2, 5 millions d'expatriés français à l'étranger (salariés, fonctionnaires, commerçants, retraités). Ils sont répartis principalement dans les pays d'expatriation suivants dans l'ordre en termes de chiffres de présence : Suisse, Etats-Unis d'Amérique, Angleterre - Grande-Bretagne -, Belgique, Allemagne, Canada, Espagne, Maroc, Israel, Italie, Algérie, Luxembourg, Chine, Australie, Pays-Bas etc.

    Les principales raisons de départ à l'étranger pour les expatriés français sont nombreuses comme la recherche d'une vie meilleure, d'un emploi, d'un travail plus rémunérateur, la fuite d'un pays devenu invivable etc.

  3. sam commente:

    Je suis dans la même situation (français vivant à l'étranger et ayant un contrat à l'étranger et mon salaire est versé dans une banque étrangère). Ayant gardé mon compte bancaire en France, j'ai demandé à ma banque française un crédit immobilier pour acheter un appartement à Paris. La réponse était catégorique : pas de crédit si le salaire n'est pas versé dans une banque française.

  4. Pierre commente:

    Bonjour,

    Je suis dans un cas de figure un peu similaire, à savoir je travaille à l'étranger mais mon salaire est directement viré en France dans une banque française, possédant de bonne possibilités d'accompte je me demande si les banques me suivraient pour un crédit immobilier connaissant ma situation (malgré mon CDI peut être n'auraient-ils pas confiance au sérieux de mon contrat ?)
    Merci par avance pour vos réponse. ..

  5. sylvie commente:

    Je vis en Angleterre je percois 18 000 pounds par an je voulais savoir si je peux emprunter en France car je souhaites acheter en France – je detiens toujours un compte bancaire Français – merci par avance pour votre réponse

  6. gerard commente:

    Bonjour, peut être pourrez vous m'aider à trouver une solution a mon problème ! ! 

    je suis artiste libre (musicien ambulant) donc sans revenus reguliers ou fixes selon les critères des banques ! ! je suis propriétaire d'une bergerie avec 14 hectares de landes et forets dans la montagne noire (tarn) je vis sans charges (except les assurances) dans une grande caravane et dans un petit chalet en bois que je me suis construit chez moi…de façon entierrement ecologique… je vais au quebec 3 a 6 mois par an pour ma musique qui rapporte beaucoup plus qu'en France ! !

    mon projet : je voudrais aménager donc ma bergerie en pièce de travail musical et d'enregistrements… j'aurais besoin de 15.000 a 20.000 euros pour les travaux (minimum 12.000) et les banques ne font pas confiance aux gens qui n'ont pas de'CDI'!!! malgres l'hypothèque de la propriété ! !! QUELLE BANQUE ou QUEL ORGANISME peut m'aider ? merci de vos informations.

    Gerard
    musicien ambulant
    06******
    z****@yahoo.fr

  7. bernadette pedro commente:

    Bonjour,
    je me permets de donner mon avis car l'emprunt fait partie de mon métier, si vous êtes salarié à l'étranger ; comme vous le dites, vous avez forcément un salaire, alors il ne doit pas uy avoir de problème,
    si ce n'est pas le cas, que vous n'ayez pas de revenus, seuls ceux de votre épouse seront pris en compte et vous pourrez emprunte jusqu'à 33% sde son salaire