questions-réponses Publications
| Par Nizar FASSI |

Effet d'anticipation (définition)

Qu'est-ce que l'effet d'anticipation ? Définition et explications de l'anticipation.

L'anticipation, en économie, représente la capacité d'un agent économique à évaluer ou estimer la valeur future d'un actif ou d'une variable économique, à partir de laquelle il lie sa prise de décision.

C'est une forme de prévision d'une variable économique – taux de croissance, taux d'intérêt, prix, etc.

Quant à l'effet d'anticipation, il correspond à la capacité d'un consommateur ou utilisateur à modifier son comportement de consommation – hausse ou baisse de dépenses – en anticipant une hausse ou une baisse de son pouvoir d'achat – revenu, etc.

L'effet d'anticipation est un concept utilisé par les services marketing des entreprises.

Plus généralement, l'anticipation regroupe l'ensemble des méthodes analytiques, plus ou moins scientifiques et sérieuses, permettant une prédiction ou une prévision d'un futur probable.

Elle peut reposer sur une méthode unique ou des méthodologies hybrides :

  1. l'extrapolation à partir de données passées et présentes ;
  2. la rationalité à partir de renseignements et informations presque complets ;
  3. l'analyse adaptative à partir de données réévaluées en temps réel et des erreurs passées ;
  4. l'auto-réalisation des événements à partir de l'étude des comportements des agents économiques qui ont tendance à adopter une attitude collant à leur anticipation ou leur souhait d'anticipation ;
  5. le feeling, le hasard, etc.

Dans un monde complexe, volatile et mouvant, il est délicat de prévoir précisément une valeur ou une variable mais il paraît raisonnable de pouvoir l'encadrer – borner – si le modèle mathématique choisi et posé est suffisamment complet.

L'anticipation et la prédiction jouent une fonction utilité fondamentale dans de nombreux secteurs d'activité tels que le business, la météorologie, la géostratégie, la santé, la gestion des risques, etc.

Pour un analyste, le plus délicat sera de se défaire de ses biais cognitifs – désirs personnels, souhaits, croyances,  idéologies, émotions, etc.- pour poser les variables du problème et du modèle d'anticipation.

Bien évidemment, la dimension temporelle représente un facteur important – le modèle d'anticipation à 1 minute sur l'évolution d'une chose sera différent de celui à 1 siècle sur la même chose.

De nombreux outils d'aide à la décision, basés sur la simulation informatique et l'intelligence artificielle, peuvent accompagner le pilotage d'une démarche d'anticipation au sein des entreprises et des organisations.

Continuité de lecture via les sens de blockchain, de l'indice de volatilité et de la peur, ou bien deux exemples/cas d'études de prévision ; sur la paire de devises EUR/USD ; sur l'action Apple.