Eco-prêt-PTZ et méthode sarking en rénovation de toiture ?

Je désire obtenir un écoprêt à taux zéro, pour ce faire nous avons remis notre dossier auprès de la banque (isolation et rénovation de toitures ainsi qu’une pose de poêle à haut rendement).

Réponse de la banque : Le prêt n’est pas accordé ; le banquier nous parle de la méthode « sarking » pour notre toiture.
Est-ce un critère sélectif pour l’obtention de l’écoprêt car les explications restent flous ?

Merci de me préciser les critères d’obtention du PTZ destiné à l’isolation thermique d’une maison ancienne.

Réponse :

Les travaux de rénovation de toiture destinés à l’isolation thermique sont éligibles à l’éco-PTZ.

Le prestataire ou la banque n’a pas à conditionner l’octroi du crédit au choix de la méthode ou technique d’isolation.

Je pense qu’il est nécessaire de faire appel à une entreprise agréée pour l’isolation de votre maison, et de faire un devis d’économie d’énergie.

Ensuite, toute banque peut financer par un écoprêt le devis agréé.

Cependant, les établissements peuvent refuser de financer vos travaux s’ils considèrent que vous ne pouvez pas assumer financièrement le remboursement.

La technique du sarking

La méthode sarking est une technique d’isolation thermique utilisant des matériaux spécifiques et esthétiques pour isoler une toiture ; elle est plus chère et efficace que les méthodes classiques – en moyenne 200 euros au mètre carré si le travail est réalisé par un couvreur ou artisan professionnel.

Sachez que 30 % des pertes énergétiques en moyenne sont liées à la mauvaise isolation du toit ; en hiver, la chaleur du chauffage est anéantie par la pénétration de l’air froid extérieure (en été, la climatisation à froid est inefficace à cause d’une mauvaise isolation de la toiture également).

Rappels : L’éco-prêt ou éco-PTZ est un prêt d’argent à taux d’intérêt 0 % affecté à la réalisation de rénovation énergétique des logements anciens.

Il est souscrit par le bailleur propriétaire, l’occupant ou le syndicat de copropriétaires d’un logement ou bâtiment ancien.

Quels sont les critères d’obtention ? 

  • logement construit avant le 1er janvier 1990 ;
  • occupé en résidence principale ;
  • éligible au bouquet de travaux dont l’isolation thermique de la toiture ; l’installation d’équipements de chauffage s’appuyant une énergie renouvelable ;
  • soit des travaux permettant l’atteinte d’une performance énergétique minimale du logement ancien suite à un audit d’un cabinet d’étude thermique.

Quel est le montant et la durée de l’éco-prêt ?

Les caractéristiques du prêt à taux zéro sont :

  1. le montant maximal s’élève à 30.000 euros ;
  2. sans intérêt ou 0 % ;
  3. possibilité de faire un second éco-PTZ complémentaire dans un délai de 3 ans à partir de la date d’émission de la première offre ;
  4. le versement peut se faire en une ou plusieurs tranches suivant la nature du devis ;
  5. la période d’amortissement ne peut pas dépasser 15 ans ;
  6. les documents justificatifs de fin de travaux doivent être obligatoirement envoyés à la banque dans un délai de 3 ans à compter de l’octroi du prêt.

Conseil de lecture : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905 ou Liste de  travaux éligibles à l’écoprêt.