questions-réponses Articles

Différence entre carte de débit et carte de crédit

Quelle est la différence entre une carte de débit et une carte de crédit en ligne ?

Une carte de débit est une carte de paiement ou de retrait en débit immédiat ou différé en fin de mois et associée à un compte courant – possibilité de gratuité sous convention bancaire ou financière mais le plus souvent il faudra payer un supplément mensuel de 10 euros pour le service différé par rapport à la carte à débit immédiat.

En d'autres termes, la carte à débit différé permet que tous les paiements électroniques soient réunis dans une seule facture à la fin de chaque mois – elle se différencie ainsi de la carte à débit immédiat selon un article de ToneoFirst.

Le décalage en fin de mois représente une forme de financement.

Quant à une carte de crédit, c'est une carte de paiement assortie d'une réserve d'argent ou d'un crédit renouvelable  (crédit payant dont le taux d'intérêt est souvent assez élevé). 

La carte de crédit et la carte de débit peuvent fusionner dans une unique carte bancaire.

Ce qui signifie qu'il sera utile de lire la convention ou le contrat de services de la carte avant toute souscription – frais ; taux d'intérêt si usage du crédit ; limitation ou exclusion de services ; etc.

En effet, chaque opérateur dispose de sa propre grille tarifaire suivant les services ajoutés à la carte.

Quelle est la tendance générale sur les cartes bancaires ?

La convergence de nombreux services financiers et de fidélité commerciale au sein d'un même moyen de paiement  (carte ou mobile) reste la grande mode actuellement.

A titre d'information, le prix moyen d'une carte bancaire de moyenne gamme s'élève à 50 euros par an et 225 euros par an dans le haut de gamme si l'on se réfère à une publication de Ooreka – ce montant correspond à la souscription moyenne annuelle et exclu le coût des services associés éventuels tels que les crédits et autres découverts.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.