questions-réponses Articles

Désendettement (définition)

Qu'est-ce que le désendettement ? Définition et explications.

Le désendettement consiste en un processus de réduction d'une dette ou d'un taux d'endettement pour une personne physique ou morale dite endettée ou surendettée – en situation d'endettement ou de surendettement.

En d'autres termes, l'objectif de la personne endettée est la baisse de la pression des charges mensuelles, trimestrielles ou annuelles.

Ce processus passe inévitablement par l'activation, combinée ou ou pas, de plusieurs leviers :

  1. la vente de biens ou d'actifs ;
  2. la réduction des dépenses ou du budget de fonctionnement ;
  3. l'augmentation des investissements en vue d'améliorer les revenus ;
  4. une transformation ou mutation, partielle ou totale, du mode de fonctionnement ou de la structure de l'agent économique (entreprise, personne physique, institution, etc.).

Bien évidemment, les choix opérés dépendent de la situation précise de la personne endettée ou surendettée dans un contexte socio-économique donné – niveau d'endettement ; valeur du patrimoine ; revenus ou ressources ; conjoncture économique ; climat des affaires ; etc.

Archive datant du 24 octobre 2007 indiquant des données sur la situation de surendettement des ménages français de l'époque. L'article évoque également les recommandations du Conseil économique et social (devenu CESE). Il peut être une illustration du concept de désendettement à l'échelle des individus.

Réussir un désendettement et statistique de la Banque de France

Désendettement et redressement personnel en France de la santé financière des ménages français :

Le nombre de dossiers de surendettement, passés devant la commission de surendettement, continue à augmenter fortement, malgré la loi Borloo de 2003, ce qu'indique le CES ou Conseil économique et social, qui constate que le crédit à la consommation est devenu pour de nombreux ménages français un moyen de finir et boucler les fins de mois difficiles.

"Le recours au prêt de consommation est devenu un moyen de combler l'insuffisance des ressources financières", a indiqué le CES dans un projet d'avis présenté à la presse.

Le nombre de dossiers de surendettement déposés auprès des commissions de surendettement est passé de 165.500 dossiers en 2003 à 184.866 dossiers en 2006, malgré la loi de 2003 destinée à offrir "une seconde chance" aux surendettés et aux endettés excessifs.

En décembre 2006,700.000 ménages étaient en cours de procédure de redressement personnel ou de désendettement, selon le baromètre trimestriel de la Banque de France, mais 15 % des ménages français disent avoir des difficultés financières et d'argent pour rembourser leurs dettes accumulées ; soit 3,6 millions de ménages, ce qui représente 7,5 millions de personnes en moyenne.

Les surendettés "actifs", qui multiplient les dettes incompatibles avec leurs ressources et revenus, ne représentent plus que 15 % des dossiers de surendettement ; la grande majorité étant des personnes qui se sont endettées à cause "d'accidents de la vie" (dont 31% pour cause de chômage, 17% de divorce, séparation ou décès). 

La loi Borloo de 2003, qui a suscité un gros espoir, "est appliquée de manière trop restrictive", estime le CES, le calcul du "reste à vivre" est "trop strict" et ne correspond pas à la réalité.

Le Conseil économique et social préconise, dans son projet d'avis, de développer la prévention, de mieux impliquer les banques et établissements financiers ainsi que d'améliorer la procédure d'aide au redressement personnel des surendettés.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Désendettement (définition)

  1. eric commente:

    Bonjour,

    Il y a differente possibilité de sortir de l'endettement, la principale solution, lorsque il existe des revenus dans le foyer, est le rachat de crédit immobilier et consommation. il permet de règler les problèmes de passif bancaire et dettes de crédit. C'est la réduction des mensualités qui permet ce desendettement.
    Un formulaire en haut de page pour faire cette demande de financement.

  2. francois de arras commente:

    Bonjour,
    J'aimerais justement trouver une solution de desendettement pour sortir du surendettement où je me trouves.
    Je dis le mot je mais j'aurai pu dire nous sommes dans des problèmes financiers et bancaire. On n'arrives plus à payer nos dettes et factures.
    Nos crédits sont trop elevés pour nos revenus. En plus du crédit immobilier, soucrire au crédit auto, perso et conso avec les réserves d'argents s'étaient trop. On regrette mais il faut trouver une solution de manière active pour ne pas accumuler trop de dette bancaire et être dans le passif.
    Nous travaillons en CDI à temps plein. Nous gagnons au total 3670 euros/mensuel. Mais les dettes viennent toutes à la fois, on se sent agresé par la banque et les créanciers. Il faut que cette pression cesse. Je ne veux pas poser un dossier en Banque de France, car je pense que nos revenus suffisent pour trouver une solution.
    Dans mes différentes lecteurs en ligne sur Internet m'on permis de voir et consulter diverse possibilité bancaire. J'ai vu que le rachat de crédit était d'une des solutions de desendettement.
    J'aimerais grâce à cette technique de regroupement de dette réduire mes mensualités.
    Est le meilleur moyen de sortir du surendettement ?