questions-réponses Articles

Des mesures fiscales pour le développement economique ?

Des ambitions fiscales bien petites pour parer à la crise économique

La France est en préparation de lois fiscales répréhensibles. Personne n'est contre une loi contre les paradis fiscaux ou contre des montages financiers hors la loi. Ce dispositif concerne aussi bien les particuliers que les professionnels.

Cependant, en pleine crise économique, on aurait pu s'attendre à une flexibilité très large aux taxes, impôts et charges sur les Pme. Ces dernières ayant moins accès aux trésoreries bancaires, et les pme sont plus touchées par la crise économique. L'état a juste suggéré des délais de paiement à négocier, au cas par cas, dans cette crise économique.

Les lois fiscales que les pme attendent depuis des années n'arriveront jamais que ce soit un gouvernement de droite que de gauche. Ni l'exonération des charges sociales sur les deux premières années d'un poste crée sans un licenciement le précédent ou le succédant, ni une baisse des taxes professionnelles et ni des avantages fiscaux pour les entreprises qui investissent sur des équipements de nouvelles technologies.… Aucune mesure fiscale n'est d'actualité pour accompagner le développement et la création des Petites et moyennes entreprises.

Les représentants des Pme ne comprennent pas pourquoi l'état n'encourage pas pleinement le développement économique. Sachant que la fiscalité est plus lourde en france qu'à l'étranger (même en union européenne). On ne peut avancer plus vite avec des charges plus lourdes. Avoir des avantages fiscaux sur une création d'emploi ou sur l'investissement sur les équipements professionnels permet un encouragement au développement économique. Ce genre de mesures diminue le risque aux entrepreneurs, et stimule l'investissement.

Parallèlement, il est nécessaire d'encourager ou d'obliger les banques à distribuer une partie des masses monétaires vers les petites et moyennes entreprises. Cette double incitation permet de donner un élan non négligeable au développement de l'économie. Ces mesures doivent être encouragées sur une dizaine d'années pour obtenir des résultats fructueux.

C'est par l'encouragement à la création de produits innovants et à l'investissement sur des équipements de nouvelles technologies que la France pourra prendre la route de la croissance pérenne. Sinon, comment peut‐on faire mieux que les autres, avec un encouragement plus faible et des charges plus lourdes ?



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).