Définition revenus du capital

La définition des revenus du capital  est assez simple à comprendre ?

Les revenus du capital regroupent toutes les rémunérations liées à la détention d’un patrimoine financier d’une personne physique ou d’une personne morale – c’est-à-dire une entreprise -.

Quelques exemples de revenus du capital :

  • les loyers des logements locatifs qui sont des rentes foncières par l’intermédiaire de la location d’habitations – en plus clair, les loyers des appartements et maisons versés par les locataires aux propriétaires -,
  • les intérêts financiers et bancaires provenant de la rémunération d’un capital, d’une épargne, des marchés financiers etc. – en plus direct, la rémunération liée à un livret d’épargne à la banque, un livret A à la banque, à un compte bancaire rémunéré…-,
  • les dividendes reçus par les actionnaires au titre du partage des bénéfices de leur entreprise,
  • les redevances associées à la détention de marques, de brevets, de licences etc.

Les revenus du capital sont une sous-partie du revenu du patrimoine.

Lire un article dédié à la fiscalité des revenus du capital.

Si vous avez des suggestions ou des compléments à apporter alors vous pouvez le faire ci-dessous en commentaires – ne soyez pas que spectateurs passifs, intervenez – pour aider les autres internautes à améliorer la définition des revenus du capital.


par

Étiquettes :