Marché de gré à gré et OTC (définition et exemples)

La définition d’un marché de gré à gré ? Qu’est-ce que le gré à gré ? C’est quoi l’échange hors Bourse ? Quel est son mode de fonctionnement ? Quelques exemples.

Un marché de gré à gré est un lieu virtuel ou un lieu physique où s’échangent des produits ou des services entre des acheteurs et des vendeurs d’un commun accord et directement – sans intermédiaire.

Le gré à gré, c’est un face-à-face direct entre un vendeur et un acheteur pour concrétiser une transaction sur une chose – bien, service, titre financier.

Le prix et les conditions de la transaction sont fixés par le marché librement en fonction de la loi de l’offre et de la demande.

Le deux parties, acheteuses et vendeuses, se rencontrent librement et fixent les critères de la transaction.

On dit que le gré à gré est un marché non-organisé, en opposition au marché organisé et structuré – la Bourse est un marché organisé par exemple.

En langue anglaise et en dialectique de la finance de marché, on parle de over the counter (OTC) pour désigner le marché de gré à gré.

Exemples de marchés de gré à gré :

- Le marché immobilier entre particuliers ;

- Le marché du financement ;

- Le marché des fruits et légumes entre producteurs et clients.

Plus : La négociation reste le nerf de la guerre sur une place de marché afin de déterminer un bon prix transactionnel pour une chose donnée à un temps t.

L’équilibre tarifaire se fixe généralement en fonction de la quantité de l’offre et de la demande même si l’on peut observer des phénomènes de spéculation dans certains cas – lire la crise des subprimes en illustration.

La conjoncture économique et le contexte global jouent une fonction utilité importante dans la détermination des conditions des échanges.

Il sera possible d’élargir son savoir via mon analyse sur l’aversion au risque des agents économiques.


Le marché des changes (Forex), c’est le plus gros marché au monde, le saviez-vous ?

5.000 milliards de dollars US par jour, c’est le montant moyen journalier des transactions sur le marché des devises dans le monde, le saviez-vous ?

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37328 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Marché de gré à gré et OTC (définition et exemples)

    1. Nizar Fassi commente:

      @ Luc
      Ne pas confondre le marché de gré à gré et la Bourse. Le gré à gré, c’est sans intermédiaire, comme indiqué en définition, alors que le marché boursier, les acheteurs et les vendeurs se rencontrent par le biais d’un intermédiaire – appelé opérateur – pour les échanges de titres financiers.

      Le gré à gré, c’est toujours un désorganisé.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *