Marché de change (Forex, définition)

La définition d’un marché des changes ? Qu’est-ce que le Forex ? Quel est le volume quotidien estimé des échanges de devises ? À combien s’élève le taux de probabilité de perte sur ce segment de marché ?

Les cambistes sont des agents économiques qui échangent des devises sur une place de marché qu’on appelle Forex ou le marché de change.

Forex signifie, en anglais, Foreign Exchange.

Le marché de change est un marché de gré à gré - peu réglementé dans lequel les agents économiques achètent et vendent librement une devise – dans lequel des opérateurs de marché échangent des devises.

Grâce aux échanges entre les devises, un prix d’équilibre économique est fixé sur les couples de devises, qu’on appelle le taux de change.

5.700 milliards d’euros en valeur de devises sont échangés chaque jour sur le marché des changes ; c’est la plus grande place de marché au monde et la plus risquée, en termes de pertes, pour les traders amateurs ou professionnels.

Le dollar US est la devise la plus échangée au monde. La monnaie euro est la seconde devise la plus échangée.

La City de Londres domine le marché des changes même si la place financière de Wall Street à New York est aussi un acteur majeur de ce segment vital de l’économie mondiale.

Plus : Le développement rapide des plateformes financières en ligne a démocratisé le trading notamment sur le Forex.

En revanche, ce marché reste très risqué, au niveau des pertes financières, surtout si les boursicoteurs sont peu expérimentés et peu formés. L’utilisation intensive des effets de levier - multiplication de la mise de départ par 2, 5, 10 ou 100 par le biais du crédit – a accentué un phénomène spéculatif et engendré des désastres financiers.

La technologie financière, la numérisation, la dématérialisation de la monnaie et la robotisation des échanges ont amplifié l’importance des transactions et les risques de change – phénomène technique appelé aussi trading à haute fréquence.

Qui réglemente le Forex ?

Personne ne réglemente le plus grand marché du monde, c’est un marché de gré à gré. C’est le marché qui dirige. Et, il a souvent raison.

En revanche, les courtiers et brokers distribuant des services financiers aux particuliers et aux investisseurs sont contrôlés par les autorités financières nationales et internationales.

En France, c’est l’Autorité des marchés financiers qui essaie d’encadrer les pratiques et alerter les agents économiques sur les risques de perte – particuliers et entreprises.


9 clients sur 10 du marché des changes – Forex – perdent leur mise de départ, le saviez-vous ?

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans -.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laisser une réponse ou participer à mettre à jour des données de l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>