Livret A (définition, sécurité, plafond)

Quelle est la définition du livret A  ? À quoi sert-il ? Qu’est-ce qu’il finance ? Comment s’est-il créé ? Depuis quand existe-t-il ?

1818, le livret A a survécu aux guerres, aux famines et aux crises économiques. Près de 200 ans après sa création au sein de la Caisse d’Épargne de Paris, il est distribué par toutes les banques. Il est considéré comme le placement le plus sécurisé par les épargnants.

Ce produit financier trouve un succès exceptionnel malgré de faibles rendements – 0, 75 %/an en ce moment. La recherche d’un bas de laine bien sécurisé est l’objectif des contribuables. Plus de 60 millions d’habitants de l’Hexagone en possèdent un.

Ces épargnes collectées financent la construction de logements sociaux et des objectifs de solidarité économique à travers une entité chapeautée par la Caisse des dépôts et des consignations.

Le livret A est plafonné à 22.950 euros par personne physique, 19.125 euros pour les personnes morales, 76.500 euros pour les associations sociales, mutualistes et fondations caritatives – le plafonnement est variable selon la législation en vigueur, voir le code monétaire et financier.

Les versements sont libres. 10 euros est le minimum requis pour épargner. Le taux de rémunération est décidé par Bercy et la Banque de France.

Les ajustements du taux et du plafond prennent en compte le taux d’inflation, le taux directeur de la BCE et la politique économique à suivre.

Je vous invite à lire : livret d’épargne.

Définition de Livret A : un livret A est un livret d’épargne qui est réglementé par l’État. Le livret A est un compte en épargne défiscalisé. C’est le produit de défiscalisation en épargne le plus utilisé par les épargnants français.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37328 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *