Intermédiaire financier (définition)

La définition d’un intermédiaire financier ?

Intermédiation exercée par un agent économique à des fins de réalisation de prestation en service financier. Une commission sur la transaction est généralement prévue au contrat.

Son activité d’intermédiaire permet de négocier au mieux pour son mandataire et de mettre à profit de son mandant ses compétences, généralement, spécialisées sur un segment financier : négoce de matières premières, Forex, marché dérivé, pension livrée, courtage en crédit, introduction boursière, OPA, levée de capitaux, etc.

Il compare les différentes solutions possibles. Il analyse les risques, les coûts et les délais. Il conseille son client dès que ces étapes ont été réalisées.

Le mandant bénéficie de l’expérience, de l’expertise et du carnet d’adresses de son mandataire afin de gagner du temps, d’augmenter la probabilité de réussite de l’opération et d’optimiser les coûts.

En Bourse, l’intermédiaire financier est un professionnel mandaté ayant la faculté de vendre ou d’acheter sur le marché financier pour le compte des investisseurs. On parle aussi de trading.

En financement, l’intermédiaire financier est représenté par un IOB.

Ils existent d’autres intermédiaires financiers intervenant dans nos transactions de tous les jours. En monétique, les intermédiaires les plus connus sont VISA, Paypal, Mastercard, etc. Ils permettent de faciliter la gestion des dépenses quotidiennes et de porter moins d’espèces sur soi.


Publié

dans

par

Étiquettes :