questions-réponses Articles

Définition : gestion de patrimoine

Définition : la gestion de patrimoine est l'ensemble des techniques financières et fiscales afin d'optimiser les actifs appartenant à une personne physique ou personne morale.

La gestion patrimoniale est proposée par les gestionnaires de patrimoine, les banques généralistes, les notaires et par les banques privées.

L'objectif principal consiste à défendre et valoriser les actifs détenus.

La profession exige des compétences transversales et pluridisciplinaires. L'agilité et la prudence sont deux notions essentielles.

Il existe différents modes de gestion.

En outre, la méthode défensive (a) ou dynamique (b) afin de générer un maximum de revenus passifs – sans rapport avec le passif et l'actif d'un bilan comptable.

(a) La première consiste à investir sur des valeurs sures quitte à cumuler des faibles rendements :

  1. l'investissement locatif sur des géographies attractives ;
  2. les bons du trésor ;
  3. les actions et obligations de grandes entreprises à forte notation.

Ces véhicules financiers semblent être prisés par les investisseurs à préférence défensive.

(b) La seconde consiste à investir sur des potentiels de croissance quitte à prendre des risques afin d'en tirer éventuellement des rendements intéressants et de la valeur ajoutée.

Généralement, les investisseurs privés prisent un alliage entre l'aspect défensif et les valeurs à rendement attractif.

Bien choisir son gestionnaire de patrimoine et les influences financières  – lectures avec une variété typologique des risques – afin d'apporter une diversification efficience lors de la mise en application des investissements.

Les articles suivants pour aider à mieux comprendre les enjeux des investissements :

Vous avez accès à des milliers d'explication et de conseils à forte valeur ajoutée sur rachatducredit.com. Profitez‐en !



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).