questions-réponses Articles

Copropriété verticale (Définition)

La définition d'une copropriété verticale ?

Une copropriété verticale est une subdivision juridique en lots d'un immeuble en hauteur.

Exemple : appartements situés dans un bâtiment de plusieurs étages. Les parties privatives sont constituées de l'intérieur des logements et les parties communes sont les escaliers, ascenseurs, terrasses, hall d'entrée, etc.

Elle se différencie ainsi de la copropriété horizontale ou de la copropriété au sol dont la subdivision juridique est en lots au sol.

Exemple : maisons individuelles situées sur une vaste superficie appartenant à l'ensemble des copropriétaires. Les parties privatives sont constituées de l'intérieur des logements, d'un jardin, d'une cave éventuelle, etc. et les parties communes sont représentées par des espaces vert, les routes éventuelles, etc.



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).

2 commentaires en rapport avec “Copropriété verticale (Définition)