Créer une SCI pour acheter une soulte : part immobilière

Mon mari et moi allons divorcer.

Ils nous restent environ 143000 euros à rembourser + le prêt à taux 0 % environ 7800 euros.

Ne pouvant rembourser tout seul et voulant garder la maison, dois-je procéder à une soulte ou a un rachat de crédit ?

Pour me permettre de garder la maison mon frère me propose de créer une SCI.

Que dois-je envisager et à qui dois-je m’adresser pour faire toutes les démarches dans les règles de l’art ?

Réponse :  

L’avocat sera chargé de régler les démarches légales de divorce.

Quant au notaire, il doit être chargé du partage sachant qu’un bien immobilier commun existe ; il va également évaluer le montant de la soulte et donc le besoin éventuel en financement.

Ces deux professionnels peuvent également vous accompagner dans votre recherche de solutions à même de conserver la maison – financement ; création de SCI ; conseils de prudence ; etc.

Dans tous les cas de figure, la solution envisagée pour garder l’actif immobilier dépend de la capacité financière et de remboursement de l’emprunteur – revenus mensuels récurrents ; garanties ; dettes ; etc.

Plus : Une SCI signifie Société Civile Immobilière disposant d’un pouvoir de gestion facilitée de biens immobiliers pour le compte de plusieurs associés.

Une soulte correspond à une somme d’argent en compensation lors d’un partage (succession, divorce, séparation, cessation d’une indivision…).

Le notaire est le professionnel habilité pour concrétiser officiellement les partages incluant un bien immobilier, moyennant le versement d’émoluments.