questions-réponses Articles

Crédit 24h ou prêt immédiat en 48H, à rembourser rapidement ?

Si je fais un crédit 24H et un prêt immédiat en 48H, pourrais-je rembourser l'intégralité sous 15 jours maximum ? J'ai eu des propositions de compagnies financières connues suite à des demandes de financement en ligne (simulations).

Le taux d'intérêt est assez élevé, comment faire baisser le coût du crédit à court terme ?

Réponse :

Tout crédit peut se rembourser intégralement par anticipation quand vous le souhaitez, en 24h, 48h ou en 15 jours en fonction de vos disponibilités, possibilités et accords avec le prêteur créancier.

Sachez que dans le cas d'un prêt personnel, les pénalités en remboursement anticipé ne sont pas facturées (frais à 0 euro). 

Plus : Le délai minimal d'obtention d'un crédit à la consommation est de 14 jours à 2 semaines, avec un délai légal de réflexion et de rétractation de 14 jours pour l'emprunteur consommateur.

Le déblocage de fonds sous 24 heures ou 48 heures est impossible auprès d'un organisme de crédit à moins d'avoir déjà souscrit à un contrat de financement auprès de l'établissement – comme la souscription d'une carte de crédit de type renouvelable.

En revanche, un accord et une réponse de principe immédiate sont possibles en ligne si toutes les données de l'emprunteur sont correctement remplies afin que la banque ou la société de prêt à la consommation puisse analyser le profil de risque du demandeur.

En d'autres termes, l'usage des mots de "24 h", "48 h" ou "immédiat" est purement marketing pour les banques et établissements de crédit ; c'est le temps de réponse et non le délai de déblocage des fonds.

Données à retenir

  1. 11.000 euros correspond au montant moyen d'un crédit de consommation dont l'affectation est principalement destinée à l'achat d'une auto ;
  2. 4 ans représente la durée d'amortissement moyenne d'un prêt à la consommation ;
  3. le taux d'intérêt moyen d'un crédit de consommation est inférieur à celui d'un prêt renouvelable ;
  4. l'utilisation d'une calculette financière gratuite fournit un aperçu de la situation présente et future avant toute souscription.

Nizar Fassi a écrit 37504 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur cette encyclopédie bancaire à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en 10 ans.

Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir.

J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

2 commentaires en rapport avec “Crédit 24h ou prêt immédiat en 48H, à rembourser rapidement ?

  1. Boutebel commente:

    Je veux un crédit rapide pour un projet professionnel dans le domaine de la menuiserie fine et raffinée. Dans le cadre de la création de mon activité professionnelle dans le sud de la France, du côté de Montélimar, j'ai besoin d'argent rapidement et immédiatement.
    J'ai de bonnes garanties comme un pavillon payé entièrement et intégralement jusqu'au dernier centime.

    Réponse : Les organismes de prêt personnel n'accordent pas de financement affecté à la création ou au développement d'une entreprise même avec de fortes sûretés.

    Il faudra s'adresser à une banque ou un courtier expert des montages financiers dans le but de lever des fonds pour développer votre société.

    Sachez que le taux moyen d'intérêt des crédits professionnels est assez élevé en comparaison des taux moyens octroyés lors d'une demande de prêt à la consommation : le risque d'impayé est considéré comme plus élevé pour les artisans, commerçants et gérants d'entreprise car l'activité est instable et incertaine.

    1. Nizar Fassi commente:

      Bonjour,

      L'obtention des prêts professionnels est plus difficile eu égard à la prise élevée de risque pour les banquiers.

      Mettez-vous à la place du prêteur en répondant à cette question : prêteriez-vous votre argent à une personne disposant d'une situation équivalente ? êtes-vous certain ou presque sûr qu'il soit en capacité de rembourser durablement ?

      Si c'est non, alors il semble raisonnable de hausser le niveau de garantie ou de modifier le projet (jusqu'à que la réponse soit, en toute probabilité, positive). 

      Bien cordialement,
      Nizar FASSI