Qui est Euroclear ? Qu’est-ce que Clearstream ? C’est quoi une chambre de compensation ?

Qui est Euroclear ? Qui est Clearstream ? Quels sont leurs rôles ? Comment fonctionnent-t-elles ? Quelle est la définition d’une chambre ou d’une caisse de compensation ?

Euroclear est une entreprise privée commerciale faisant fonction utilité de chambre de compensation ou de dépositaire de titres, c’est-à-dire une société de services permettant de réaliser les opérations suivantes :

  1. le dépôt de fonds d’investissement, d’obligations et d’actions ;
  2. la livraison et le règlement pour les actifs cités en alpha.

Elle agit en tant qu’intermédiaire pour le compte d’opérateurs financiers pour assurer le métier de tiers de confiance entre les parties prenantes de transactions financières.

Sa mission affichée est la facilitation du business en accompagnant les grandes banques, les assureurs, les établissements financiers et autres agents économiques dans la chaîne de valeur de la transaction de titres dans un cadre sécuritaire et de réduction des risques.

En anglais, on utilise les acronymes ICSD – International central securities depository – et CSD – central securities depository – pour désigner l’activité commerciale de cette structure.

Cette présentation de cette entité commerciale illustre concrètement mes analyses sur les produits dérivés, les CDS, la gestion du collatéral, du repo et des contrats à terme.

Rappels de définitions : Une chambre de compensation est une caisse de compensation dont le rôle consiste à être une entreprise financière dite tierce de confiance entre un débiteur et un créditeur – ou entre un acheteur et un vendeur – dans le cadre d’une transaction de valeurs mobilières.

Le client d’une chambre de compensation est appelé le compensateur adhérent – souvent une banque.

Le principe de la compensation tient dans l’équilibre de deux actions régulières centralisées :

  1. le dépôt de garantie ou déposit en versement pour garantir une position par un investisseur – mettre du cash ou déposer une valeur pour démarrer l’activité de trading ;
  2. l’appel de marge est le paiement complémentaire et supplémentaire d’un investisseur pour couvrir une perte ou une dépréciation d’actifs – remettre du cash en cas de perte de valeur à intervalle de temps régulier ;
  3. le dépôt de garantie + l’appel de marge doivent toujours couvrir les pertes potentielles de l’investisseur, de l’acheteur ou du négociateur afin que l’équilibre tienne.

Exemple concret :

Je suis un trader – qu’on appelle parfois investisseur ou négociateur – spécialisé sur les contrats à terme (futures).

Mon compte bancaire de trading dispose de 25.000 euros. Je veux investir 10.000 euros à la date du 5 janvier pour parier sur un contrat à terme d’une action.

Je veux me positionner et acheter un contrat à terme à la date d’échéance du 5 mars d’une valeur à échéance de 110.000 euros – le 5 janvier, le contrat est à valeur de 100.000 euros.

Le broker - la banque ou le courtier de trading – me prélève, dès le 5 janvier, un dépôt de garantie ou un déposit de 10 % des 100.000 euros (mes 10.000 euros investis) pour engager la transaction.

Ce dépôt est bloqué ou remis à la caisse de compensation par mon broker.

1 semaine après l’achat, à la date du 12 janvier, la valeur du contrat à terme baisse et s’élève à 98.500 euros. Je perds donc de l’argent potentiellement d’une valeur de 110.000 – 98.500 = 15.000 euros.

Bien évidemment, la chambre de compensation va demander à mon broker de couvrir ma perte potentielle, donc je suis prélevé d’un montant de 15.000 euros en appel de marge. J’ai des sueurs froides.

3 jours plus tard, le 15 janvier, la valeur du contrat remonte à 99.500 euros. je suis un peu soulagé. Je liquide ma position pour arrêter les frais car je panique un peu.

Je perds donc 110.000 – 99.500 = 15.000 euros.

En bilan, j’ai versé au total en dépôt ou en couverture de risque 10.000 + 15.000 = 25.000 euros.

La perte totale et finale s’élève à 15.000 euros. On comprend bien que la perte est compensée assez largement par les dépôts de 25.000 euros.

Je récupère la différence de 25.000 – 15.000 = 10.000 euros à créditer sur mon compte de trading.

Cet exemple d’illustration est simplifié et ne tient pas compte des frais de transactions (frais de trading de l’ordre de 0, 6 % de la valeur du contrat). 

Le contrat à terme peut être un actif sous-jacent tel que le prix d’une matière première, la valeur d’une action, un titre obligataire, une devise, un taux d’intérêt, etc. Tout peut se négocier et s’échanger.


Poursuivons la description des entreprises de compensation.

Euroclear est la concurrente de l’entreprise Clearstream qui exerce sur le même segment de marché – on dit que ce sont les deux dépositaires centraux de la place financière.

Le siège social de Euroclear se situe à Bruxelles (Belgique) alors que Clearstream se situe au Luxembourg dont voici les coordonnées postales et téléphoniques :

  • Euroclear : Boulevard Roi Albert II  Bruxelles, Belgique, et numéro de téléphone + 32 2 326 12 11 ;
  • Clearstream : 42 avenue J.-F. Kennedy, 1855 Letzebuerg, Luxembourg, et numéro de téléphone : + 352 2430.

Les principaux produits commerciaux des chambres de compensation gravitent autour de 6 services constatés à destination de grands investisseurs professionnels et institutionnels :

  1. la gestion des actifs et du portefeuille financier ;
  2. le traitement automatique des opérations financières ;
  3. la réduction du risque et la sécurisation des transactions ;
  4. l’émission de valeurs mobilières et de titres sur le marché ;
  5. l’optimisation des capitaux, des fonds et des investissements ;
  6. la gestion du collatéral pour garantir les contreparties et fluidifier les échanges.

675.000 milliards d’euros en valeurs transactionnelles en moyenne annuelle transitent auprès de Euroclear, le saviez-vous ?

Clearstream, fondée en 1970, est une filiale de Deutsche Börse, le saviez-vous ?

27.500 milliards d’euros en valeur de gestion d’actifs en moyenne auprès de Euroclear, le saviez-vous ?

1968 représente l’année de création et de fondation de Euroclear par la banque américaine J. P. Morgan, le saviez-vous ?

2.500 grands clients en moyenne sur 110 pays pour les deux chambres de compensation, le saviez-vous ?

Plus : Ne pas confondre Euroclear Bank et Euroclear ; la première est une banque filiale de la seconde mais les deux entités fonctionnent, en principe, de manière distincte.

Toutes les institutions financières dépendent de plusieurs régulateurs et contrôleurs financiers : Banque centrale européenne (BCE), Banques centrales nationales (BCN), Autorité bancaire européenne (EBA) et de nombreux autres organes étatiques de régulation.


Le 20 mai 2009, j’ai publié une courte actualité sur les caisses de compensation que je vous livre afin de se mettre en immersion dans la chaleur des événements :

Le courtage interbancaire marche bien ? Courtier : les produits de gré à gré se portent bien selon la société ICAP

Les marchés financiers se sont effondrés mais cela n’a pas empêché la société ICAP de publier un bilan comptable bénéficiaire. Le courtier interbancaire, exerçant sur les produits de gré à gré, affiche plus de 400 millions d’euros de profits avec un chiffre d’affaires record.

Le courtier indépendant compte utiliser sa frappe financière pour réaliser des acquisitions ciblées notamment pour conforter ses positions sur les chambres de compensation.

La société LCH. Clearnet est une cible privilégiée pour le britannique ICAP. L’intermédiaire financier compte également profiter de la création d’une chambre de compensation pour les produits dérivés CDS.

La réorganisation du secteur est en pleine évolution via une concentration des activités pour faire face à des mutations technologiques et économiques importantes.

La série de crises a bousculé les acteurs du marché les obligeant à se structurer et à s’adapter face à une réglementation bancaire de plus en plus dure.

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *