Qu’est-ce qu’un courtier grossiste en assurance ?

La définition d’un courtier grossiste en assurance ? Quelle est sa fonction utilité ? Combien sont-ils ? Quel est leur mode de fonctionnement ? Quel est le chiffre d’affaires moyen ? Qui est le leader en France ?

Un courtier grossiste “fabrique” un produit en assurance, ou en crédit dans  le but de le proposer à des réseaux de distributeurs composés principalement de courtiers indépendants.

Le courtier grossiste est l’intermédiaire entre les compagnies d’assurances et les courtiers. Il dispose d’une délégation de souscription de la part des assureurs.

Les courtiers, faisant partie du réseau des grossistes, distribuent directement les produits et les services aux clients finaux – particuliers et professionnels.

Le métier de courtier grossiste est assez méconnu du grand public ; il joue un rôle important.

Plus : Un courtier grossiste a pour rôle de créer des produits d’assurance, de les proposer aux compagnies d’assurance pour les placer au sein d’un réseau de revendeurs. L’administration et la gestion des contrats sont réalisées par le courtier grossiste.

L’assureur ne porte que le risque, le courtier grossiste produit et les courtiers distribuent – schéma simplifié de la chaîne de valeur.

Les cabinets de courtage distribuent des contrats spécifiques rares et spécifiques pouvant coller aux besoins des particuliers et des professionnels en termes de risques – dommages, risques locatifs, risques professionnels, épargne et assurance-vie, etc.

Voici les plus gros courtiers grossistes sur le marché de l’assurance :

  1. April Group ;
  2. Alptis Assurances ;
  3. Solly Azar ;
  4. Gras Savoye ;
  5. Verspieren ;
  6. Assor.
  7. etc.

Plus : Les grossistes en assurance disposent d’une particularité : la recherche de niches spécialisées – même s’ils se déclarent généralistes et multi-spécialistes – pour occuper des segments délaissés par les grands assureurs.

Les entreprises restent la cible principale des grossistes en termes de clientèles pour des causes d’optimisation de  rentabilité même s’ils disposent d’une forte exposition, pour la plupart, sur les assurances de personnes – IARD et prévoyance santé.

Les disparités, en activités et en chiffres d’affaires, peuvent être importantes entre les grossistes – un rapport de 1 à 200 en taille n’est pas rare.

De nombreuses structures restent encore à l’échelle familiale, ce qui peut en faire une force en termes d’agilité et de rendement – ex. Verspieren – mais aussi une faiblesse en termes de négociation avec des assureurs-fournisseurs de plus en plus imposants.

Le produit en assurance responsabilité civile professionnelle représente une part importante de l’activité commerciale de nombreux grossistes à la recherche de marges commerciales plus confortables – j’ai rédigé un exemple intéressant, à destination des entreprises, d’un contrat spécialisé en dommages matériels et immatériels ainsi que les conditions de fonctionnement.

Des statistiques et des chiffres intéressants :

47 millions d’euros est le chiffre d’affaires moyen d’un courtier grossiste en assurances en France, le saviez-vous ?

9 % par an représente le taux moyen de croissance d’un grossiste en assurances sur l’Hexagone, le saviez-vous ?

April Group, avec plus de 480 millions d’euros de CA annuel en moyenne, est le leader en France des grossistes en courtage assurantiel, le saviez-vous ?

En cas de difficulté avec un grossiste, les deux organismes suivants peuvent servir de médiateurs de paix :

  1. l’ACPR – l’autorité de contrôle prudentiel et de régulation ;
  2. la FFA – Fédération des assurances.

Je recommande la lecture de ces deux notes : Combien gagne un agent général d’assurance ? et C’est quoi un courtier en assurances ?

Commentez cet article

Ou continuez la lecture

Nizar Fassi a écrit 37327 articles

Mathématicien de formation, je partage, avec passion pour la chose économique, des idées sur l'encyclopédie bancaire www.rachatducredit.com - à plus de 10 millions d'utilisateurs bancaires en France en 10 ans.
Vos commentaires sont encore plus lus et influents : vos expériences sont essentielles.
Pour mes écrits, je m'inspire de plus de 25 ans de lectures quotidiennes sur l'économie. Et je tiens à remercier les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes des Echos, Le Figaro, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc. et je remercie toutes les autres sources que j'ai pu découvrir. J'invite les internautes à visiter ces sites Internet de qualité et à s'abonner.

Laissez une réponse, partagez votre avis ou mettez à jour des données de l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *