questions-réponses Articles

Construire des logements en France

Construction des logements neufs en baisse en France

Avec le froid sur le marché des transactions immobilières, les projets de promotion immobilière connaissent un ralentissement de plus de 20 % sur l'année. Au lieu de construire 500 000 logements neufs sur l'ensemble du parc public et privée, on va construire seulement 380 000 logements.

La énième plan ou loi sur le logement va connaître les conséquences de la baisse des investissements gouvernementaux et privés sur le construction. Le gouvernement qui laisse les capitaux pour soutenir les banques pour dégeler le marché du crédit bancaire. Et les promoteurs et constructeurs privés ( Bouygues immobilier, Nexity, kaufman& Broad, akerys, Capri, meunier ou les constructeurs de maisons individuelles tels que France confort, mikit, maison Phenix ou villas trident ) ont des bons de commande à la baisse des particuliers et dans la construction d'immobiliers professionnels (bureaux, projets de quartiers d'affaires ou industriels). Les professionnels de l'immobilier (agence immobilière et autres) ne prennent pas conscience que les prix sont au double du niveau du budget des acheteurs potentiels. Les prix de l'immobilier mettent en glace l'envie des acheteurs, et refroidit les banques (plus les prix sont chers, et plus le risque d'impayé est important).

Le chômage en masse guette les professionnels de l'immobilier.Et les particuliers vont encore subir le manque de logement sur les loyers. D'ailleurs une augmentation de 2,95 % sur les loyers a été constatée sur l'indice de référence des loyers (IRL) en un trimestre. Sans crédit immobilier et sans construction de logements neufs, c'est inébranlablement le pouvoir d'achat des ménages qui va le payer cash. Et c'est aussi la consommation des ménages qui va diminuer d'autant, et donc la production et l'emploi vont en prendre un coup supplémentaire.

C'est ainsi que le spectre de la récession pousse l'économie et la consommation vers le bas sur tous les secteurs d'activités.

De grands projets d'état sur le plan de la construction et de l'innovation doivent être entrepris. Pousser à l'entrepreneuriat et à la créativité demandent moins de fonds, et ont des conséquences sur l'économie de court et de long terme. Ce que l'on ne crée pas aujourd'hui, c'est ce que nous perdons pour demain.



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).