questions-réponses Articles

Comment sortir d'une indivision posant problème de succession ?

Au décès de mon mari j'ai obtenu 1/4 en pleine propriété suite à une donation au dernier vivant ; j'avoue que ce n'était pas forcément mon souhait, j'aurais été favorable à une répartition des biens par moitié, mais le notaire ne m'a rien proposé et j'ai laissé faire faisant confiance au notaire.
J'ai fait un testament redonnant aux enfants cette part en pleine propriété, sans que le notaire m'avertisse qu'ils devraient payer 62% des frais de succession étant donné que nous ne sommes pas parents ; j'ai annulé ce testament.
Nous avons 4 enfants, deux des enfants de mon mari s'opposent à la vente de l'appartement malgré une proposition de rattrapage de l'erreur du départ.
Que puis‐je faire pour en sortir.
Le notaire a mes clés et ne veut pas me les rendre, et il a fallu que je menace de la chambre des notaires pour revoir mon dossier concernant tous les papiers de l'appartement.
J'ai demandé à un autre notaire de s'arranger avec le premier pour qu'on en sorte, mais je n'ai aucun contact. Que faire ?

Réponse :  Un avocat spécialisé dans les affaires immobilières et de succession sera plus utile pour défendre vos droits. Pour faire cesser la situation d'indivision, seule la vente du bien immobilier est possible. Vous pouvez le faire en saisissant le tribunal. Une vente forcée sera alors prononcée par le juge.

A savoir:La pleine propriété signifie qu'une personne est propriétaire sans indivision d'un bien (à 100 %).

La notice a été faite par Antoine Enrouol, diplômé en mathématiques appliquées et sciences sociales option économie.



Nizar FASSI a écrit 37503 articles

Responsable éditorial du média digital Rachatducredit.com depuis 2007.
Je tiens à remercier les sources et équipes du Larousse, les contributeurs de Wikipédia, les fonctionnaires du service public, les journalistes de Les Echos, Le Figaro, Le Point, Libération, Le Monde, AFP, AWP, Reuters, Agefi, La Tribune, Xerfi, etc.

Je remercie également toutes les autres sources moins connues que je cite et lie systématiquement.

Si vous constatez une erreur ou si vous êtes insatisfait, n'hésitez pas à me l'indiquer afin que je puisse rectifier (nizar.fassi@gmail.com).