Définition du taux d’endettement : comment calculer ce ratio ?

La définition du taux d’endettement mensuel et comment le calculer ?

Définition : le taux d’endettement représente la part mensuelle des engagements financiers envers des tiers sur les revenus fixes d’un foyer fiscal.

Le calcul du taux d’endettement est relativement simple. Il suffit de diviser l’ensemble des charges fixes de remboursement mensuel (mensualités de crédits, loyer, factures moyennes mensuelles, mensualisation de l’impôt annuel, etc.) par l’ensemble de vos revenus mensuels.

La part restante de ce résultat forme le pouvoir d’achat net et le reste à vivre du consommateur.

Je vous conseille vivement de consulter cette calculatrice du taux d’endettement. Elle permet de visualiser et d’anticiper les fluctuations du ratio d’endettement en fonction de ses objectifs de financement tout en tenant compte des capacités financières de l’emprunteur. Elle donne le résultat du montant d’emprunt potentiel en intégrant les données financières précises sur les cases mises à disposition.

Si le ratio d’endettement dépasse 33 %, la capacité d’emprunt est faible. On évoque une situation d’endettement excessif. Si le taux d’endettement dépasse les 50 % alors on commence à évoquer une voie vers une situation de surendettement. C’est un signal d’alarme financière qui devrait impliquer un remboursement anticipé de certains crédits et une hausse des revenus le temps de réduire le taux à moins de 33 %.

Au-delà de 70 %, c’est la barre définitionnelle du surendettement. Il existe alors une urgence. Le dépôt d’un dossier de surendettement est alors à matérialiser auprès de la Banque de France.

Une réduction préalable des dépenses inutiles, un arrêt des emprunts et un remboursement final des petits crédits à la consommation permettent de trier et réaliser une purge personnelle avant toute démarche administrative. Compléter par une une hausse des revenus fixes mensuels, cela permettra de faciliter la résolution de la problématique financière par un l’Administration publique.

Sortir du tourbillon des dettes n’est pas chose facile. Le courage et la volonté sur plusieurs années doivent animer l’emprunteur sur ce chemin du rétablissement personnel.

Lors de la souscription d’un emprunt affecté ou non affecté à l’achat d’un bien immobilier ou autres acquisitions, l’emprunteur devra faire preuve de bon sens dans la gestion des finances personnelles, au-delà des calculs intrinsèques des banquiers et des analystes de courtage.

 

Ce sont des engagements financiers importants sur une période de remboursement longue ayant des conséquences sur la vie quotidienne et le mode de vie à ne pas négliger.

Concernant les définitions du taux d’endettement, chaque prêteur dispose de ses propres critères en termes de charges régulières et revenus réguliers. Certains prennent compte les dépenses en électricité, gaz, téléphonie mobile…d’autres moins…

Tout comme pour les ressources, chaque établissement financier a des paramètres différents : certains organismes de financement acceptent les primes variables mensuelles et annuelles…d’autres pas.

Effectuer des simulations gratuites en ligne pour bien comparer en faisant appel à votre autonomie en réflexion.