Choisir un prêt auto, un LOA ou LDD ?

Acheter un premier véhicule ou changer son automobile est un événement ayant une conséquence financière.

Pour ceux achetant au comptant, cela évite de payer des intérêts financiers et d’éviter le stress des mensualités de prêt auto, de loyer de LOA ou de LDD.

Toutefois, être propriétaire, sans prêt ni loyer, permet d’éviter des clauses de contrat parfois compliquées amenant à perdre l’usage du véhicule en cas de litige.

En effet, ne pas payer ses mensualités de prêt auto ou de location implique la récupération de l’automobile par son propriétaire.

De nombreux automobilistes préfèrent une location, en lOA ou LDD, pour changer régulièrement de véhicule et profiter des dernières tendances.

Toutefois, les loyers sont au profit, généralement, du propriétaire. Même si l’usage est au profit du locataire. Philosophiquement, le possesseur est celui qui utiliserait, le plus souvent, le véhicule. Financièrement et juridiquement, c’est celui qui peut le céder à autrui.

L’inconvénient des loyers est la perte sur le long terme des capitaux transmis, sans cumuler un droit de propriété. Sauf pour le LOA lorsque l’option d’achat est exercée à des conditions opportunes.

Généralement, il est préférable d’être le propriétaire de son véhicule, sans obligation financière vis-à-vis d’un tiers, afin de profiter du sentiment de possession et sans se ressentir l’obligé d’autrui.

Personnellement, j’ai acheté un véhicule d’occasion, une Peugeot 607 avec GPL, à 4000 euros  au comptant. Je la conduis régulièrement. J’ai évité les crédits et les obligations envers des tiers. Espérons que je puisse profiter de cette voiture des décennies.