Reclassement social (définition)

Qu’est-ce que le reclassement social ? Définition et illustration.

Le reclassement social correspond à un processus permettant de proposer un emploi de substitution à un salarié subissant un plan de licenciement au sein de son entreprise.

L’emploi peut être situé au sein de l’entreprise ou en dehors ; avec ou sans mobilité professionnelle.

Les conditions socio-professionnelles peuvent être équivalentes, supérieures ou inférieures. Une formation professionnelle ou un système d’apprentissage – à tous les âges – sont susceptibles d’intégrer l’offre dans un objectif d’adéquation avec les besoins du nouvel employeur ou de remise à niveau.

Le plus souvent, c’est une situation complexe à gérer – pour le salarié et/ou l’entreprise – car subie.

Par ailleurs, les conditions proposées varient suivant l’état financier de l’entreprise, la conjoncture économique et les qualifications/expériences du salarié.

Archive d’une actualité économique datant de mai 2009 illustrant le propos du reclassement social

Reclassement social et licenciement : Chaussettes Olympia

Une décision de justice délicate ? Economie contre justice ?

Un tribunal vient de condamner la société de fabrication de chaussettes Olympia a versé plus de 2,5 millions d’euros à 45 ex-salariés… car l’entreprise privée n’a pas proposé de reclassement social à l’usine en Roumanie !

La direction n’a pas voulu proposer de reclasser les salariés en Roumanie car elle considérait les conditions de rémunération et sociales trop faibles.

Cela fait penser à la récente affaire de licenciement… où une société de textile avait proposé un reclassement en Inde (pour 65 euros de salaire par mois).