Association Ancre Vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Ancre est l’acronyme de Association Nationale pour la Couverture des Risques, la Retraite et l’Épargne.

C’est une structure associative de loi 1901, à but non lucratif, régie par le Code des assurances, dont l’objet est essentiellement la défense des intérêts de ses adhérents dans le domaine de l’épargne, de l’assurance-vie, de l’épargne-retraite et de la prévoyance.

Elle a été fondée en 1983 et compte près de 400.000 adhérents.

L’association Ancre souscrit des contrats d’assurance-vie de groupe à adhésion individuelle auprès d’assureurs dont elle est chargée de la protection et de la représentation des intérêts des adhérents selon une présentation de leur site Web.

Le principal partenaire de l’entité est la compagnie Allianz.

L’adhésion à l’association passe par la souscription d’un contrat d’épargne auprès de l’assureur suivant les termes d’une convention signée entre ces deux personnes morales.

Concrètement, les adhérents ont accès un ensemble de services :

  • une information sur l’évolution des contrats – négociation des termes, etc. ;
  • une protection juridique en cas de litige fiscal, social ou successoral ;
  • un service téléphonique répondant aux questions des adhérents ;
  • une représentation auprès des pouvoirs publics à travers la fédération FAIDER afin de promouvoir les intérêts des adhérents ;
  • une information, des conseils sur l’épargne et des simulateurs gratuits de contrats PERP, retraite et Madelin sur leur interface digitale – incluant un accès à un espace client complet ;
  • une organisation de conférences en France entière dans lesquelles des experts financiers et juridiques évoquent les thèmes de l’épargne.

Se présentant en tiers de confiance – elle se positionne entre l’assuré et l’assureur – l’association gère près de 12,5 milliards d’euros d’encours en épargne et retraite et 15 milliards d’euros en prévoyance.

Dans le cadre de la participation à la vie et l’organisation de l’association, chaque adhérent dispose d’un droit de vote – 1 vote par adhérent – à l’Assemblée Générale.

La structure est composée d’un Conseil d’Administration et d’un Bureau dont les membres sont élus parmi les adhérents.

Contacts de ANCRE

Numéro de téléphone des adhérents : 0.800.00.95.83 (gratuit) ;

Numéro de téléphone des non adhérents : 01.42.80.25.32 (prix d’un appel local) ;

Adresse postale : 48, rue de Provence 75009 Paris.

Allianz Multi Epargne Vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Epargne : toutes les infos

Allianz Multi Épargne Vie est un contrat d’assurance-vie multi-supports produit par l’assureur Allianz Vie et distribué par la maison-mère Allianz.

Il constitue un outil d’épargne à même d’atteindre plusieurs finalités :

  1. constituer un capital dans la durée et le fructifier ;
  2. former un capital dans la durée pour la réalisation d’un projet (retraite, achat, etc.) ;
  3. transmettre un capital à des bénéficiaires en cas de vie ou de décès ;
  4. diversifier un patrimoine plus conséquent ;
  5. bénéficier de la fiscalité attractive de l’assurance-vie.

La durée contractuelle est de 8 ans – c’est la période recommandée minimale pour optimiser les avantages de l’investissement.

Le souscripteur verse un capital de départ puis éventuellement des versements périodiques ou libres.

Dans tous les cas, l’épargnant peut récupérer son capital par des rachats partiels, totaux ou des avances – impliquant une perte éventuelle des avantages fiscaux de l’assurance-vie si l’acte est réalisé avant le terme de 8 ans (hormis pour l’avance).

Répartition et diversification des supports

Par la suite, les sommes d’argent sont investies sur des supports d’investissement diversifiés, se décomposant en trois grandes familles :

  • le fonds en euros Allianz Fonds Euros dont le capital et le rendement sont garantis par l’assureur ;
  • les unités de compte dont le capital et le rendement ne sont pas garantis – des actions, obligations, etc. sur diverses zones géographiques (plus de 50 supports sont proposés) ;
  • les supports thématiques spécifiques et variées (immobilier, etc. par le biais d’organismes de placement collectif) dont le capital et le rendement ne sont pas garantis.

La première composante en fonds en euros sert à assurer une part du capital en rendement annuel régulier.

Quant aux deux dernières composantes, elles servent à dynamiser l’investissement et le rendement du portefeuille global.

Personnalisation de la stratégie d’investissement

Il va sans dire que le produit implique une acceptation d’un risque de perte en capital sachant que les sommes sont investies, en partie, sur des marchés financiers incertains.

Le conseiller en gestion de patrimoine de l’assureur proposera une répartition des capitaux entre les trois composantes suivant votre sensibilité aux risques, vos projets, l‘horizon d’investissement, etc.

Gestion profilée ou autonome

Il est possible de gérer seul les investissements ou de le confier aux experts de la compagnie via l’option gestion profilée ; cette dernière éventualité permet de se libérer de la charge récurrente de gestion et des tracas associés.

L’adaptation du dispositif d’investissement au profil de l’épargnant reste essentiel pour bénéficier à plein du potentiel du contrat ; dans ce cadre, 7 profils seront proposés, lors d’un bilan patrimonial gratuit, notamment si l’option gestion profilée est validée.

Pour simplifier la gestion du contrat Allianz Multi Épargne Vie, le souscripteur dispose d’un espace digital complet lui permettant de verser des capitaux, d’en récupérer, d’arbitrer les investissements, etc.

Par ailleurs, la souscription entraîne une adhésion automatique à l’association ANCRE dont l’objet est la défense des intérêts des épargnants ; elle informe sur les évolutions du contrat et sur les démarches fiscales, légales, sociales ou successorales, incluant une protection juridique.

Fin du contrat : plusieurs scénarios au choix

À l’issue du contrat de 8 ans, plusieurs issues sont envisageables :

  • versement du capital constitué au souscripteur ;
  • versement d’une rente viagère au souscripteur – à discuter et vérifier avec l’assureur Allianz ;
  • versement combiné d’un capital et d’une rente ;
  • renouvellement automatique du contrat de 1 an – pour une épargne supérieure à 5.000 euros – ou contraction d’un nouveau.

Les assurances de base et complémentaires

En cas de décès du souscripteur, le capital constitué nets de frais, de rachats et d’avances seront attribués aux bénéficiaires désignés sur le contrat.

Si le souscripteur souhaite protéger financièrement ses proches, il peut souscrire à des garanties complémentaires couvrant les trois risques suivants :

  1. le risque de décès consécutif à un accident avec un versement d’un capital complémentaire ;
  2. le risque d’invalidité partielle ou permanente consécutif à un accident avec la perception d’un capital complémentaire ;
  3. le risque de dépendance consécutif à une perte partielle ou totale d’autonomie avec la perception d’un capital complémentaire.

Les termes, exclusions et montants des garanties complémentaires dépendent de l’épargne, de l’âge de l’assuré et des conditions de l’accident ; en moyenne, le complément peut aller jusqu’à la moitié de la valeur de rachat dans la limite de 1.000.000 euros selon une note publiée.

Cela se négocie de gré à gré avec l’assureur Allianz suivant la situation personnelle précise.

Taux de rémunération annuel de Allianz Fonds Euros

Les capitaux placés sur Allianz Fonds Euros sont garantis en rendement et capital dont voici les performances passées :

  • 2018 : de 1,55 % (moyenne) à 2,40 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité selon un article de Cbanque.com  ;
  • 2017 : de 1,61 % (moyenne)  à 2,48 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité ;
  • 2016 : de 1,87 % (moyenne) à 2,58 % (maximum) en nets de frais et brute de fiscalité si l’on se fie à une publication de Mingzi.fr.

Bien évidemment, les rendements passés ne préjugent pas de ceux à venir.

Pour les assurés souhaitant réduire le risque de perte en capital au mieux, il suffit d’allouer le capital en fonds en euros, au maximum sachant, toutefois, que la dynamisation du rendement s’opère par l’allocation risquée en unités de compte.

Frais de Allianz Multi Épargne Vie

Les frais sont composés de :

  • frais sur versements ou d’entrée : de 0,58 % à 1,27 % des sommes versées ;
  • frais de gestion : de 0,83 % à 3,94 % du capital par an ;
  • frais de transactions ou d’arbitrages : jusqu’à 0,92 % des sommes arbitrées dans la limite de 500 euros par arbitrage.

La fourchette tarifaire suppose que la négociation avec l’assureur est possible suivant les montants épargnés, la répartition des capitaux entre fonds en euros et unités de compte, etc.

Contacts de Allianz Vie

Numéros de téléphone : l’agence Allianz la plus proche ou au 0 978.978.130 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou Allianz Vie 1, Cours Michelet – CS 30051 – 92076 Paris La Défense Cédex.

Tremplin Mutex Plus : assurance-vie

Assurance vie,  Banque : Placement,  Epargne : toutes les infos

Tremplin Mutex Plus est un contrat d’assurance-vie monosupport conçu par l’assureur mutualiste Mutex et distribué par un réseau de mutuelles partenaires et actionnaires ; les groupes VYV, AÉSIO, Matmut et Chorum.

L’objet du service est la constitution d’une épargne progressive à destination d’un enfant, dans le cadre des avantages fiscaux de l’assurance-vie et des donations.

En d’autres termes, le souscripteur sera le mineur et donataire ; le plus souvent, le parent ou le grand-parent sera le donateur.

Il s’agit d’un produit d’épargne sécurisé, dont le capital et le rendement sont garantis par la compagnie ; à tout moment, le capital versé nets de frais, de rachats et d’avances est disponible si l’on se réfère au document d’informations clés.

En effet, le versement initial et les versements programmés sont investis sur des supports en fonds en euros dont la principale caractéristique réside dans la sûreté.

Le temps long : indispensable amortisseur du coût 

La durée minimale de Tremplin Mutex Plus est de 8 ans ; le temps permet d’amortir les frais, d’optimiser la combinaison des intérêts annuels, de maximiser les avantages fiscaux de l’assurance-vie et de solidifier l’épargne constituée.

Sachant que les frais d’entrée s’élèvent au maximum à 4,5 % des versements, la période longue semble indispensable pour réduire l’incidence des coûts et hausser la probabilité de gains en termes de rendement.

Dès 150 euros de versement initial, il est possible d’ouvrir un contrat selon une note de Mon-epargne.com.

Les versements ponctuels sont à partir de 75 euros.

Quant aux versements programmés, ils doivent être supérieurs à 30 euros par mois.

Le donateur choisit l’âge d’accès à l’épargne

Le mineur pourra avoir accès à l’épargne à partir de l’âge déterminé par les donateurs – de 18 à 25 ans.

Ainsi, tout retrait est soumis à accord du donateur jusqu’à l’âge de déblocage fixé.

Dans ce cadre, si la somme donnée est importante, une déclaration de don manuel est nécessaire auprès de l’administration fiscale permettant de bénéficier des abattements et exonérations adossés.

À la fin du contrat, plusieurs éventualités s’imposent :

  • le versement du capital constitué à l’enfant ;
  • le versement d’une rente viagère à l’enfant ;
  • le renouvellement du contrat ou la souscription à un nouveau.

En cas de décès du souscripteur, le versement du capital constitué ou une rente est attribué aux bénéficiaires désignés ou aux ayants droit.

Frais de Mutex Tremplin Plus 

Les frais sont négociables de gré à gré en fonction des montants investis et de l’horizon d’investissement.

Voici le principal :

  • les frais d’entrée ou sur les versements : au maximum 4,5 % des montants ;
  • les frais de gestion annuels : 0,52 % du capital ;
  • les frais de sortie ou de rachat : 0 euro ;
  • les frais de transactions ou d’arbitrages : 0,03 % des sommes arbitrées.

Taux de rendement des années précédentes

À titre comparatif et indicatif, l’assureur publie les résultats des performances de son fonds en euros des années précédentes sans que cela ne présage ceux du futur dont voici l’essentiel :

  • 2018 : non fourni ;
  • 2017 : 1,70 % en nets de frais et brute de fiscalité selon le magazine Mingzi.fr ;
  • 2016 : 1,80 % en nets de frais et bruts d’impôts.

Contacts de Mutex

Numéros de téléphone : la mutuelle ou le distributeur partenaires ou au 01 46 00 30 30.

Adresses postales : la mutuelle ou le distributeur partenaires ou Mutex 140, avenue de la République – 92327 Châtillon Cedex.

MMA Multisupports

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

MMA Multisupports est un contrat d’assurance-vie permettant à un souscripteur :

  1. d’épargner dans la durée ;
  2. de fructifier le capital constitué ;
  3. de bénéficier de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie ;
  4. de pouvoir transmettre à des proches bénéficiaires en cas de décès.

Il est conçu par la compagnie MMA Vie et distribué par un réseau d’agents fédéraux, courtiers et de partenaires de l’assureur MMA – MMA et MMA Vie sont deux filiales du Groupe Covéa.

Versements progressifs mensuels ou ponctuels

Le capital peut être versé régulièrement ou ponctuellement – versements programmés et libres.

La disponibilité du capital est effective à tout moment par le biais des rachats partiels, totaux ou des avances ; cependant, les avantages fiscaux associés à l’assurance-vie sont optimum à compter d’une période minimale de 8 ans.

Les sommes d’argent versées sont investies sur des supports en fonds en euros – taux et capital garantis -, et en unités de compte – non garanties.

Partie certaine et l’autre incertaine

Les unités de compte sont essentiellement des OPCVM – organismes de placement collectifs -, des actions en Bourse et autres classes d’actifs financiers.

Une trentaine de supports diversifiés sont proposés dont la gestion peut être autonome ou déléguée ; un espace client complet digital est fourni pour suivre l’évolution des investissements, arbitrer et gérer les versements, les capitaux.

Quant aux fonds en euros, il est garanti et géré par l’assureur – investissement principalement dans des obligations étatiques.

Exemples de supports de MMA classés par risque décroissant – du plus risqué au moins risqué :

  1. Support Euro Patrimoine 75 (25 % en fonds en euro et 75 % en unités de compte) ;
  2. Support Euro Patrimoine 50 et Support Pack Dynamique (50 % en fonds en euros et 50 % en unités de compte) ;
  3. Support Euro Patrimoine 25 (75 % en fonds en euros et 25 % en unités de compte) ;
  4. Support Pack Duo (80 % en fonds en euros et 20 % en unités de compte) ;
  5. etc.

Le produit MMA Multisupports se compose ainsi d’investissements sécurisés et dynamiques afin de booster le taux de rendement annuel ; il existe un risque de perte de capital.

Bien entendu, une longue période est nécessaire pour cumuler les capitaux, composer les intérêts financiers et juguler les risques inhérents aux fluctuations des marchés financiers.

La fin du contrat

Au terme du contrat de 10 ans, plusieurs choix sont possibles :

  1. récupération du capital constitué ;
  2. versement d’une rente viagère ;
  3. reconduction du contrat sur une période à déterminer.

Cas de décès : transmission aux bénéficiaires

Par ailleurs, le service financier peut aussi servir d’outil de transmission à des bénéficiaires désignés en cas de décès du souscripteur.

Dans ce cadre, une assurance obligatoire et gratuite de « garantie plancher » est appliquée permettant de garantir le versement du capital constitué aux bénéficiaires en cas de décès tout en renflouant une moins-value éventuelle jusqu’à 155.000 euros – versements effectués en nets de frais, de rachats et d’avances avant l’âge de 66 ans du souscripteur.

Frais de MMA Multisupports

Selon la fiche technique de présentation, voici le principal des coûts du contrat :

  • les frais de gestion : de 0,82 % à 3,71 % du capital par an ;
  • les frais sur les versements : de 0,52 % à 0,62 % des sommes versées ;
  • les frais de transactions ou d’arbitrages : de 0 % à 0,64 % des sommes arbitrées ;
  • les frais de rachat ou de sortie : 0 euro.

Les frais se négocient de gré à gré selon divers facteurs tels que le niveau du capital, la répartition des investissements entre fonds en euros et unités de compte et l’horizon d’investissement.

Taux de rendement espéré

MMA Multisupports est, par essence, un contrat à risque puisque une part du capital dépend des évolutions des marchés financiers et des choix du souscripteur – un rendez-vous patrimonial permettra l’établissement d’une stratégie adaptée d’investissement, principalement en lien avec la sensibilité au risque et les projets de l’épargnant.

Par voie de conséquence, il semble impossible de prévoir le rendement futur.

Cependant, la part en fonds en euros est garantie par l’assureur MMA Vie qui publie les performances des années précédentes dont voici quelques éléments rapportés à titre indicatif :

  • 2018 : 1,25 % en nets de frais et bruts d’impôts selon le magazine financier FranceTransactions.com ;
  • 2017 : 1,25 % en nets de frais et bruts d’impôts ;
  • 2016 : 1,66 % en nets de frais et bruts d’impôts.

Ceci dit, les performances passées ne préfigurent aucunement celles de l’avenir ; elles peuvent être supérieures, égales ou inférieures.

Contacts de MMA

Numéros de téléphone : l’agence la plus proche ou au 02 43 18 39 24 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou MMA Vie 14 boulevard Marie et Alexandre Oyon 72030 Le Mans Cedex 9.

AFER : assurance-vie et épargne

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Afer est l’acronyme de Association Française Épargne et Retraite.

C’est une association d’épargnants, fondée en 1976, dont l’objet est la valorisation du capital et du patrimoine aux bénéfices de ses adhérents.

Pour ce faire, elle a noué des partenariats avec des assureurs – essentiellement Aviva – afin de constituer des contrats optimaux en assurance-vie ou en prévoyance retraite.

L’association dispose d’un savoir-faire spécifique sur le secteur de l’assurance-vie, principalement sur les volets fiscaux attractifs, juridiques et financiers – par exemple, elle défend les intérêts des adhérents auprès des pouvoirs publics et des médias.

Dans ce cadre, elle distribue des assurances-vie multi-supports aux frais de gestion réduits0,475 % du capital par an dont 0,0145 % revient à l’association.

Le coût d’adhésion, représentant un droit d’entrée, est à paiement unique : 20 euros par adhérent.

728 000 adhérents, engendrant plus de 4,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion, ont été conquis par l’offre de l’association selon une vidéo de présentation.

En plus de la vente directe, les contrats Afer sont distribués par des réseaux de conseillers en gestion de patrimoine.

Supports diversifiés 

Concernant l’assurance-vie, il est composé de supports en unités de compte – non sécurisés – et en fonds en euros – garantis.

Les capitaux sont investis sur des classes d’actifs et zones géographiques diversifiées dans le but de réduire le risque.

Pour simplifier les choix des épargnants, les experts de l’assureur et de l’association ont subdivisé les supports sous forme de thèmes ou d’actifs sous-jacents aux noms explicites : Afer Sfer (actions et obligations) ; Afer Patrimoine ; Afer Diversité Durable ; Afer Obligations Monde Entreprises ; Afer Convertibles ; Afer Actions Euro ; etc.

La gestion du contrat peut être autonome ou pilotée par des experts suivant la volonté de l’adhérent.

Dans tous les cas, un espace client digital informant régulièrement l’épargnant sur les évolutions de ses capitaux ; lui permettant aussi d’arbitrer, de visualiser les coûts et de se tenir au courant de toutes les données utiles.

Pour adapter la stratégie d’investissement au profil et aux objectifs de l’épargnant, un rendez-vous téléphonique ou physique avec un conseiller peut être utile.

En effet, de nombreux facteurs sont pris en compte avant la prise de décision d’une souscription à une assurance-vie notamment :

  1. l’horizon d’investissement – recommandé plus de 8 ans ;
  2. la nature du projet – fructification du capital ; transmission à des proches ; réalisation d’un projet ;
  3. les capitaux versés initialement et progressivement ;
  4. la sensibilité au risque de l’épargnant.

Le capital est disponible à tout moment via des rachats partiels ou un rachat total sans frais ; réduction des avantages fiscaux de l’assurance-vie si déblocage avant 8 ans.

Pour ne pas perdre les avantages fiscaux de l’assurance-vie, une avance sur le contrat est possible en cas de besoin de l’adhérent.

Quant aux versements, ils peuvent être libres ou programmés mensuellement.

Bien évidemment, un risque de perte en capital existe malgré toutes les précautions.

Afer Eurocroissance : sans aucun risque

Toutefois, l’épargnant peut choisir de placer ses avoirs sur le support Afer Eurocroissance – fonds en euros à longue période d’engagement -, impliquant la garantie du capital à terme (et non à tout moment comme un fonds en euros classique) ; la durée d’investissement est de 10 à 40 ans.

Transmission à des proches en cas de décès

En cas de décès du souscripteur, les capitaux constitués pourront être versés à des bénéficiaires désignés.

Une garantie plancher est comprise dans le contrat en cas de décès avant les 75 ans de l’adhérent : les versements nets de frais et de rachats investis sur chaque support correspondent au capital-décès à verser aux bénéficiaires désignés – même dans l’hypothèse d’une une moins-value.

Frais de l’assurance-vie Afer

Voici les principaux coûts :

  • droit unique d’adhésion à l’association : 20 euros par adhérent ;
  • frais annuel de l’association : 0,0145 % par an du capital :
  • frais sur versements ou droits d’entrée : de 0,13 % à 0,26 % des versements ;
  • frais de sortie ou de rachats : 0 euro ;
  • frais de gestion : de 0,63 % à 3,01 % du capital par an ;
  • frais d’arbitrages : de 0,06 % à 3,54 % des sommes arbitrées ;
  • commissions d’intéressement : 0 euro.

Les frais indiqués en fourchettes tarifaires dépendent ainsi de la nature du contrat d’assurance-vie, des composantes en unités de compte et fonds en euros et du niveau du capital versé.

En d’autres termes, ils sont susceptibles de se négocier de gré à gré suivant les facteurs cités.

Performances du fonds en euros Afer

Voici les taux de rendement en nets de frais et brute de fiscalité du fonds en euros Afer selon un tableau de toutsurmesfinances.com :

  • 2018 : 2,25 % ;
  • 2017 : 2,40 % ;
  • 2016 : 2,65 % ;
  • 2015 : 3,05 %.

Ces performances du passé du fonds en euros ne présagent pas des performances futures.

Bien entendu, le portefeuille financier d’un épargnant est souvent composé d’unités de compte – pour dynamiser le rendement -, impliquant une prévision impossible et une performance personnalisée – suivant ses choix et l’évolution des marchés financiers.

Contacts Afer

Numéros de téléphone : l’agence la plus proche ou au 01 40 82 24 24 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou Afer 36, rue de Châteaudun 75441 Paris Cedex 09.

Courtier en assurance-vie : meilleur rendement que les contrats des banques ?

Assurance vie,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Courtiers en placement en assurance-vie contre banques ?

Sur le marché de l’épargne rémunérée, l’assurance-vie représente un produit phare, l’un des préférés des ménages français ; attirés par la fiscalité attrayante, le rendement et la capacité de transmission à des bénéficiaires.

C’est la raison pour laquelle de nombreux acteurs ont émergé sur ce segment d’activité économique d’importance.

En plus des banques et assureurs classiques, on trouve des intermédiaires tels que les courtiers, les comparateurs et autres plate-formes financières.

Ils proposent un panel d’offres, négociées avec les assureurs et banquiers de la place.

Autrement dit, ils facilitent la concurrence, simplifient les démarches de souscription, amplifient la mise en valeur des produits d’épargne rémunérés tout en créant des services supplémentaires à valeur ajoutéefrais réduits ; conseils par des experts en gestion de patrimoine ; outils interactifs ; etc.

Ainsi, les intermédiaires proposent de nombreuses options d’ investissement pour les épargnants selon leur profil – suivant la sensibilité au risque, la structure de leur patrimoine et objectifs à moyen et long termes.

Les contrats d’assurance-vie peuvent être :

-une assurance-vie multi-supports avec diversification d’investissement en actions (Bourse) ou obligations d’état, titres obligataires des entreprises ;

-une assurance vie mono-support ou fonds en euros dont le capital est garanti ainsi que le rendement financier ou taux de rémunération ;

Il n’est pas rare de voir des offres d’assureurs en ligne ou de cabinets de courtage avec des taux affichés attractifs… pour la souscription d’un contrat d’assurance-vie en fonds en euros.

Toutefois, les rendements garantis dépendent de la conjoncture économique ; par exemple, de 2000 à 2018, le taux de rendement moyen des fonds en euros est passé de 5,3 % à 1,6 % selon une donnée graphique publiée par Cafedelabourse.com.

En effet, lors des périodes de stagnation, de faible taux de croissance, de récession ou d’instabilité économique, le taux de rendement des fonds en euros peut être faible ; donc les assureurs et banques mettent en avant les offres en unités de compte (actions) pour dynamiser la rémunération.

Le capital de départ peut être garanti – partiellement ou totalement -, ou pas ; à vérifier sur les clauses du contrat.

Il est nécessaire de noter quel organisme assure ce capital garanti, parfois les contrats sont coupés entre plusieurs compagnies financières.

Les bancassureurs regorgent d’idées et d’innovation pour attirer les économies des épargnants.

Dans ce cadre, il semble utile de diversifier les supports d’investissement pour réduire le risque ; dans l’ordre de priorité : immobilier ; livret A ; assurance-vie fonds en euros ; unités de compte (actions, obligations, etc.) ; etc.

Les grands écarts de rendement sont même possibles ; aux prospects de comparer, simuler et calculer le meilleur rapport qualité/prix.

Quel que soit l’opérateur choisi, la période minimale d’investissement recommandée est de 8 ans si l’investisseur souhaite optimiser les avantages fiscaux, la composition des rendements et contenir les aléas.

Exemples piochés au hasard de courtiers, d’assureurs et de banques spécialisés : Altaprofits ; Suravenir ; LINXEA ; AXA Vie ; Société Générale ; LCL Vie ; etc.

Multéo Série 1 et 2 : assurance-vie de GMF

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Multéo est un contrat d’assurance-vie multisupport distribuée par la mutuelle GMF et conçue par la filiale GMF Vie, dont la durée est de 8 ans.

Il consiste en une solution d’épargne disposant de plusieurs facultés :

  1. la constitution d’un capital dans la durée à même de réaliser des projets ;
  2. la fructification de ce capital constitué grâce à un investissement sécurisé – fonds en euros – et risqué – en unités de compte ;
  3. la transmission d’un capital à des proches, en cas de décès notamment ;
  4. l’obtention d’avantages fiscaux sur les plus-values et sur les droits de succession (cas de transmission).

Les versements 

Le versement minimum est de 1000 euros à l’ouverture du contrat.

Par la suite, l’assuré peut réaliser des versements libres – 300 euros au minimum – ou programmés – 60 euros par mois au minimum.

L’épargne constituée est investie sur deux grandes familles de supports :

  • le support en fonds en euros – sans risque ;
  • le support en unités de compte – risqué.

Dans l’ensemble, le taux de rendement et le capital ne sont pas garantis eu égard aux fluctuations imprévisibles du marché.

Toutefois, l’épargnant peut décider de la répartition de la part garantie en fonds en euros – obligations sûres – et celle non garantie en unités de compte – actions essentiellement – suivant sa sensibilité au risque et ses objectifs à moyen ou long terme.

Stratégie personnalisée

Pour ce faire, l’assureur GMF établit un diagnostic ou bilan patrimonial à même d’identifier le profil d’investissement adapté.

Bien entendu, plus le risque pris par le souscripteur est faible – en optant au maximum pour des fonds en euros par exemple -, moins forte sera la probabilité de gains élevés à long terme.

C’est la raison pour laquelle l’assureur suggère de dynamiser l’investissement en optant pour une bonne répartition en unités de compte.

Dans tous les cas, l’horizon d’investissement doit s’élever à plus de 8 ans afin d’optimiser les performances, les avantages fiscaux et réduire les aléas des marchés financiers.

La temporalité longue permet également de cumuler du capital via les versements réguliers.

Concernant la gestion du contrat et des investissements, il est possible de le déléguer à des experts de la mutuelle GMF – ou de gérer de manière autonome par l’intermédiaire d’une interface digitale dédiée et équipée en conséquence.

Le souscripteur a la possibilité de choisir parmi 12 supports d’investissement incluant des thématiques, plus ou moins risquées, ou des zones géographiques différentes dans le but de diversifier son portefeuille.

Des profils, en gestion déléguée, peuvent être choisis : Équilibré, Dynamique, Audace ou Patrimoine.

Bien entendu, l’investisseur peut modifier les composantes de son investissement au cours du temps par le biais des arbitrages.

Arbitrages automatiques

Dans ce cadre, il existe 3 options d’arbitrages programmés :

  1. la sécurisation des gains permettant de programmer un arbitrage dès lors qu’une plus-value atteint un seuil déterminé ;
  2. l’arrêt de la baisse dès l’atteinte d’un seuil déterminé ;
  3. la dynamisation de la participation aux supports fonds en euros.

Performances du fonds en euros Support Régulier

Même si les performances passées ne préfigurent pas celles du futur, l’assureur publie, à titre informatif, les taux servis de rendement sur les supports garantis fonds en euros – appelés Support Régulier par GMF – dont voici les données :

  • 2018 : 2,10 % en nets de frais et brute de fiscalité ;
  • 2017 : 2,10 % en nets de frais et brute de fiscalité selon Cbanque.com ;
  • 2016 : 2,50 % en nets de frais et brute fiscalité ;
  • 2015 : 2,80 % en nets de frais et brute de fiscalité ;
  • de 2012 à 2014 : 3,05 % en nets de frais et brute de fiscalité.

Quant à la partie non garantie, c’est-à-dire les unités de compte, elles dépendent des choix de l’investisseur et des fluctuations des marchés.

La récupération du capital et les issues de Multéo

A la fin du contrat de 8 ans, plusieurs possibilités existent :

  1. le versement du capital constitué ;
  2. le versement d’une partie du capital et d’une rente viagère ;
  3. le versement d’une rente viagère ;
  4. le renouvellement du contrat ou la souscription à un nouveau.

A tout moment, le capital est disponible par le biais de rachats partiels ou totaux – cela implique une perte partielle ou totale des avantages fiscaux si cela se fait avant le terme de 8 ans.

En cas de décès du souscripteur, les bénéficiaires désignés sur le contrat perçoivent les versements nets de frais et de rachats ; pour garantir ce capital minimum, une assurance gratuite « garantie plancher » est souscrite pour les contrats Multéo Série 2.

Frais de Multéo

Les frais du contrat d’assurance-vie selon une fiche descriptive publiée par l’assureur mutualiste :

  • frais de dossier : 25 euros ;
  • frais sur les versements : 2 % au maximum sur les montants versés ;
  • frais de gestion : 0,75 % par an sur l’épargne constituée ;
  • frais d’arbitrage : 0,5 % du montant avec un minimum de 25 euros et un maximum de 150 euros. Un arbitrage est gratuit par an.

Contacts de GMF Vie

Numéro de téléphone : 0 970 809 809 (numéro non surtaxé) ;

Adresse postale : 1, rue Raoul Dautry, CS 40003, 95122 Ermont Cedex.

Epargne Generali Platinium

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

Epargne Generali Platinium est un contrat d’assurance-vie multi-supports fabriqué par l’assureur Generali Vie et distribué essentiellement par le réseau d’agences de la compagnie.

Il est accessible à partir d’un versement initial de 2.000 euros au minimum.

Le souscripteur peut verser des capitaux de manière libre ou programmée.

La durée du contrat est de 8 ans au minimum avec, à l’issue, une sortie en capital, en rente ou une combinaison des deux.

Toutefois, le capital est disponible via la possibilité de faire des rachats partiels ou totaux – récupération des versements à tout moment mais avec perte ou réduction des avantages fiscaux de l’assurance-vie si rupture avant le terme de 8 ans.

Une avance sur le contrat est une éventualité en cas de besoin ; sans toucher à l’assurance-vie et à ses avantages.

Les objectifs du contrat de placement sont multiples :

  1. constituer une épargne de précaution ;
  2. fructifier un capital pour la réalisation d’un projet ;
  3. bénéficier de la fiscalité attractive afférente à l’assurance-vie ;
  4. transmettre un capital à des bénéficiaires.

Gestion sous mandat ou libre

L’assureur propose deux modes de gestion : une gestion libre et une gestion sous mandat.

La gestion autonome permet à l’épargnant de choisir ses supports d’investissement et d’arbitrer seul durant la vie du contrat.

Quant à la gestion pilotée ou sous mandat, le souscripteur confie ses avoirs à des experts de Generali Investments chargés de les investir dans les meilleures conditions possibles.

A partir de 10.000 euros d’encours, il est possible de basculer vers l’offre « Signature«  offrant l’accès à des conseils précieux de sociétés de gestion sélectionnées – Sycomore Asset Management ; Edmond de Rothschild ; Financière de l’Échiquier ; etc.-,  à une large gamme de supports d’investissement et à des options d’arbitrages automatiques.

Unités de compte et fonds en euros : risque et sécurité

Pour dynamiser le rendement, une partie du capital est investie en unités de compte (actions, obligations, etc.) impliquant un risque de perte ; Generali propose, par exemple, le fonds G Croissance.

Quant à la seconde partie, elle est constituée de placement en fonds en euros – obligations garanties comme ceux des fonds Euro Innovalia ou Euro G. Firma.

Bien évidemment, le capital et le rendement ne sont pas garantis en rapport avec la composante imprévisible en unités de compte.

Le souscripteur peut suivre l’évolution du contrat sur une plate-forme digitale dédiéemonespace.generali.fr – tout en pouvant arbitrer, réaliser des versements ou récupérer une partie ou la totalité du capital.

Dès 10.000 euros d’encours – version Signature -, des programmes d’arbitrages automatiques, une sécurisation des plus-values et une limitation des moins-values sont réglables sur l’interface.

Transmission et garantie plancher

L’assureur propose une assurance dite « garantie plancher » consistant à garantir à faire bénéficier au minimum des versements nets de frais, de rachats et d’avances les bénéficiaires du contrat en cas de décès du souscripteur avant l’âge de 75 ans.

Cette option est utile pour se protéger des moins-values éventuelles si l’assuré compte essentiellement sur le contrat en tant qu’outil de transmission à des proches.

Les frais de Generali VIE 

Selon une publication de Panorabanques, voici les frais du contrat :

  • les frais d’entrée et sur les versements : 0 euro ;
  • les frais d’arbitrage : 0 euro ;
  • les frais de gestion des unités de compte : 0,80 % des capitaux par an ;
  • les frais de gestion des fonds en euros : 0,60 % des capitaux par an.

Les taux de rendements passés

Pour donner un aperçu des performances, l’assureur publie les rendements des fonds en euros des années passées ; la partie unités de compte dépend des choix de l’investisseur et des évolutions du marché.

  1. En 2018 : entre 1,45 % et 2,45 % suivant la nature du contrat – en nets de frais et brute de fiscalité selon une note du magazine L’Argus de l’assurance.
  2. En 2017 : entre 1,80 % et 2,68 % suivant la nature du contrat – en nets de frais et brute de fiscalité.
  3. En 2016 : entre 1,90 % et 2,81 % suivant la nature du contrat – en nets de frais et brute de fiscalité.

Toutefois, les performances des années précédentes ne préfigurent aucunement celles du futur.

Contacts de Generali VIE

Téléphones : l’agence la plus proche ou au 09 69 32 27 25 ;

Adresses postales : l’agence la plus proche ou Generali VIE France TSA 70100 75309 Paris Cedex 09.

LINXEA

Assurance vie,  Assurances,  Banque : Placement,  Bourse : toutes les infos,  Epargne : toutes les infos

LINXEA est un courtier en produits d’épargne et de placement à destination des particuliers, fondé en 2001.

L’entreprise, disposant du statut de conseil en investissement financier, distribue principalement des contrats d’assurance-vie à frais réduits.

Pour constituer et distribuer des offres attractives, le cabinet a noué des partenariats avec les compagnies d’assurances ; ces dernières reçoivent les fonds à placer et sécuriser.

Coût réduit, services et innovations

La valeur ajoutée de l’intermédiaire se concentre sur les innovations servicielles, technologiques et tarifaires – simplicité et rapidité ; conseils et service client ; frais réduits ; plate-forme digitale complète ; dématérialisation des contrats ; etc.

La PME dynamique tire son chiffre d’affaires d’une part des frais de gestion annuels facturés par les assureurs ; rétrocommission.

Elle revendique plus de 35.000 clients et 1,4 milliards d’euros sous gestion selon une donnée publiée sur leur support numérique.

Quant aux produits, la gamme est relativement étendue : assurance-vie multisupport ; contrat de capitalisation ; PEA ; épargne retraite ; etc.

4 packs principaux

Même si l’assurance-vie multi-supports reste le contrat le plus commercialisé avec 4 déclinaisons sous forme de packs :

  1. Linxea Avenir – conçu par l’assureur Suravenir ;
  2. Linxea Vie – conçu par l’assureur Generali ;
  3. Linxea Spirit – conçu par Crédit Agricole Assurances ;
  4. Linxea Zen – conçu par l’assureur Apicil.

Les frais des contrats proposés par Linxea sont, dans la plupart des cas, plafonnés à 0 % en frais d’entrée, 0 % en frais d’arbitrage en ligne et 0,60 % en frais de gestion sur les unités de compte par an.

Toutefois, les placements présentent toujours un risque de perte en capital sachant qu’une partie des capitaux sont placés sur les marchés financiers.

Seule une part des versements investis sur les fonds en euros sont garantis – en capital et en rendement – par l’assureur.

Le courtier publie des indicateurs de performance des contrats passés à titre informatif et relatif sans qu’ils ne garantissent, bien évidemment, ceux à venir.

Dans la majorité des contrats, le souscripteur peut opter pour une gestion autonome ou sous mandat.

Il bénéficie d’un espace client digital complet afin de visualiser les évolutions des placements et de réaliser les arbitrages éventuels.

Contacts LINXEA

Numéro de téléphone : 01 45 67 34 22 ;

Adresse postale : 58, avenue Hoche 75008 Paris.

Hisséo de Banque Populaire et BPCE VIE

Assurance vie,  Banque : Placement,  Epargne : toutes les infos

Présentation de Hisséo 

Hisséo est une forme automatique d’abonnement dédiée à la constitution d’une épargne dans la durée, distribuée par les réseaux d’agences Banque Populaire et conçue par BPCE Vie ; deux filiales du groupe bancaire BPCE.

Les concepteurs du produit proposent aux épargnants de verser progressivement et automatiquement des sommes d’argent – par mois ou par trimestre – pour former un capital à fructifier sur les marchés financiers.

Certes, il est plus aisé de verser de petites sommes régulièrement que de gros montants.

30 euros par mois à verser

Le capital initial peut être à 0 euro, ce qui constitue un service d’investissement particulièrement attractif à même d’intéresser une vaste clientèle ; versement mensuel minimum de 30 euros.

Le montant mensuel ou trimestriel versé sur le contrat est constant ; la somme prélevée automatiquement du compte bancaire est fixée par le souscripteur au début du contrat et elle est fonction de sa capacité d’investissement et de ses projets.

Il sera possible de réaliser des versements ponctuels ou libres dans le but de maximiser les capitaux.

PEA, compte-titres ou assurance-vie

Le capital constitué est alimenté, au choix, sur un contrat d’assurance-vie, un plan d’épargne actions (PEA), un compte-titres ou un contrat de capitalisation selon une note de l’établissement bancaire.

Bien entendu, si les sommes sont alimentées sur l’assurance-vie ou le PEA, les avantages fiscaux associés à ces produits sont automatiquement appliqués.

Supports diversifiés

Concernant les supports d’investissement, l’investisseur choisit des OPCVM adaptés à son aversion au risque, à sa stratégie et à ses besoins.

Un risque de perte en capital existe puisque les sommes versées sont investies sur des marchés – le capital n’est pas garanti.

Le souscripteur dispose d’un panel de services et d’options sur un espace client digital dédié – visualisation des performances ; évolution du capital constitué ; etc.

Les analystes et conseillers financiers recommandent un horizon de placement de 5 ans minimum pour les valeurs boursières et 8 ans minimum pour les assurances-vie.

Une période longue apporte plusieurs effets positifs :

  • la formation progressive d’un capital ;
  • le saut des aléas financiers et économiques ;
  • la combinaison des taux annuels de rendement ;
  • l’optimisation des avantages fiscaux si assurance-vie ou PEA.

En d’autres termes, l’investisseur devra disposer d’une capacité financière suffisante – sans besoin des capitaux constitués – et d’une patience, voire d’un « oubli » de l’investissement.

Un bilan financier et patrimonial avec un conseiller de la banque est proposé afin de mettre en place une stratégie personnalisée durable.

 Critères et frais de Hisséo

Voici les principales conditions et tarifs :

  • versement mensuel minimum de 30 euros pour une assurance-vie ;
  • versement mensuel minimum de 50 euros pour un PEA ;
  • frais d’entrée des OPCVM liés au PEA ou au compte-titres : entre 1 et 3 % du montant versé ;
  • frais d’entrée liés à l’assurance-vie ou au contrat de capitalisation : entre 1,52 et 4,5 % du montant versé.

Contacts Banque Populaire ou BPCE Vie

Numéros de téléphone : l’agence bancaire la plus proche ou BPCE Vie au 01 58 19 90 00 ;

Adresses : l’agence bancaire la plus proche ou BPCE 30, avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris ou BPCE Vie 4, rue des Pirogues de Bercy CS 61241 75580 Paris selon  le magazine Agefi ;

Mail : formulaire.